Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SOLUTIONS POUR LE POST BERGOGLIO. DE LA RÉÉLECTION DE RATZINGER À "L’ANTIPAPE HONNÊTE" - 56ème partie

dominicanus #Benoit XVI, #Il est vivant !, #Porta fidei, #actualités
Écrit par Andrea Cionci (31/12/2021) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

Écrit par Andrea Cionci (31/12/2021) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

Messieurs les Cardinaux sont en bonne partie justifiés et innocents. Comme nous le savons, la Mafia de Saint-Gall complote depuis des années pour que Benoît XVI démissionne et que Bergoglio soit élu. Ainsi, le pape Ratzinger, confronté à certains cardinaux qui voulaient l'écarter, s'est silencieusement exilé dans un sede impedita, une condition canonique qui, par sa nature même, ne peut être déclarée : ce serait comme exiger qu'une personne enlevée puisse appeler la police et prévenir de son enlèvement en temps réel.  

 

Par conséquent, les cardinaux qui sont encore catholiques et de bonne foi sont entièrement justifiés s'ils n'ont pas saisi et dénoncé le siège empêché. Qui aurait pu imaginer que le pape serait contraint à une telle chose ?

 

Le plan B canonique est, en fait, si subtil et "hypnotique" qu'il n'a commencé à être compris qu'en 2019 et, avec une équipe de théologiens, latinistes et canonistes entièrement concentrée sur la question, il leur a fallu encore deux ans de travail pour arriver à comprendre l'œuf de Colomb : la Declaratio n'était pas une renonciation, mais l'annonce cohérente et subtile d'un siège empêché, le verbe vacet signifiant siège "libre", "dégagé", "vide", et non "vacant", comme nous l'avons découvert sur les pages de Libero ICI.

 

Ainsi, à ce stade, le plus grand risque est que Bergoglio passe à une autre vie avant que le Pape Benoît XVI n'aille au Ciel et/ou ne quitte son Siège empêché, ouvrant la voie à un autre antipape moderniste-mondialiste et non-catholique.

 

En cas de décès ou de pseudo-abdication de François, il ne reste que 20 jours au maximum, après quoi il faut aller en conclave par nécessité.

 

A ce stade, après avoir consulté quelques experts en droit canonique, qui connaissent bien la Magna Quaestio, nous voudrions esquisser quelques possibilités, des plus évidentes aux moins réalisables, et "scolaires".

 

 

1. Appel au pape Benoît

 

Si, malgré la sortie de scène de l'usurpateur, Benoît XVI ne parle pas de son plein gré parce qu'il est toujours empêché, la solution la plus évidente est que tous les cardinaux se tournent vers le pape Ratzinger et lui demandent formellement de confirmer que, depuis huit ans, il se trouve dans le siège empêché et qu'il est donc toujours le vrai pape. Il serait opportun qu'une telle déclaration soit faite en public, avec toutes les garanties de sécurité.

 

Une fois que Bergoglio aura quitté la scène et que le risque de sanctions ou d'excommunications (aussi nulles soient-elles) par l'antipape François aura disparu, cette opération deviendra tout à fait possible et naturelle. Et ce serait dans l'intérêt du futur occupant du trône de Pierre et de tous les cardinaux qui veulent porter la pourpre légitimement, sans ombres.

 

`

2. Un synode provincial éclair

 

Supposons maintenant que, pour une raison quelconque, le pape Benoît ne veuille pas ou ne puisse pas faire de déclaration. (Comme nous l'avons vu dans les chapitres consacrés au Ratzinger Code, l'hypothèse qu'il soit convaincu d'avoir valablement abdiqué est totalement exclue). ) Dans ce cas, l'Église pourrait organiser un synode provincial dans les 20 jours suivant le départ de Bergoglio, en l'occurrence pour la province de Rome, afin de décider du siège empêché du pape Benoît, évêque de Rome. Seront présents à ce synode les évêques, les recteurs des instituts pontificaux et d'autres membres importants du clergé de la province. Toutefois, le calendrier serait très serré et l'hypothèse serait difficile à réaliser.

 

 

3. Réélire Benoît.

 

Un geste intelligent, pratique et diplomatique pour sauver les chèvres et les choux pourrait être celui d'un conclave, bien qu'invalide, c'est-à-dire incluant les 70 non-cardinaux de nomination antipapale, qui s'avérerait toutefois être un plébiscite pour "réélire" Benoît XVI. Bien sûr, le pape Ratzinger n'a pas besoin d'être réélu puisqu'il est toujours resté le seul pape, mais ce pseudo-conclave serait plutôt une démonstration de loyauté envers le vrai pontife et, en substance, il rétablirait l'ordre, ramenant le vrai vicaire du Christ à l'exercice pratique du pouvoir. Le pape Benoît renommerait alors facilement les cardinaux qui ont montré leur loyauté à son égard. Il pourrait alors continuer à régner jusqu'à la fin, comme l'a fait Jean-Paul II, ou abdiquer pour de bon, ou encore nommer un vicaire - un évêque ou un cardinal - pour l'aider à exercer le ministerium.

 

 

4. Demander à Benoît XVI de renoncer

 

Même sans procéder à une pseudo-réélection, avant le conclave, on pourrait demander au pape Benoît d'abdiquer pour de bon, en renonçant au munus pétrinien, en redevenant cardinal, en abandonnant toutes les prérogatives papales, comme le cardinal. Pell ICI, pas avant, toutefois, de lui avoir demandé de désigner explicitement les cardinaux électeurs qui devront élire le prochain Souverain Pontife. D'ailleurs, il avait lui-même précisé dans la Declaratio : "le Conclave pour l'élection du nouveau Souverain Pontife sera convoqué par ceux à qui il appartient de le faire".

 

 

5. L'"anti-pape honnête

 

Une solution plus laborieuse, mais fascinante : un pseudo-conclave avec 70 cardinaux invalides pourrait élire un autre antipape, mais un honnête qui n'est pas attaché au pouvoir, mais plutôt intéressé par le vrai bien de l'Église. Un tel antipape, disons Léon XIV, devrait aller voir Benoît pour lui demander la vérité. Si le pape Ratzinger, pour quelque raison que ce soit, ne voulait pas se prononcer, Léon XIV pouvait convoquer un synode ou un conseil provincial pour régler la Magna Quaestio. Si le synode/conciliaire se prononce en faveur du siège empêché, Léon XIV "démissionne" et remet le trône au pape Benoît qui peut choisir de continuer à régner ou de renoncer validement. Si le synode/concile (non infaillible, mais contraignant) devait décréter - à tort - que Bergoglio est un pape légitime, Léon XIV, par respect pour la vérité des choses et dans la plénitude de son pouvoir, devrait déloger les cardinaux électeurs de nomination bergoglienne, abdiquer lui-même et reformer un conclave valide avec de vrais cardinaux de nomination ratzingerienne ou wojtylienne. Cette mesure serait absolument justifiée par un besoin de clarté et de transparence, afin de restaurer l'unité de l'Église.

 

 

Une chose est sûre : du point de vue de la foi, le munus n'est accordé - ou retiré - que par Dieu, qui ne se plie certainement pas à des complots ou à des jeux diplomatiques d'aucune sorte. Il faut donc faire les choses correctement, proprement : soit avec de vrais cardinaux électeurs, autorisés par le vrai pape, soit, si on veut faire comme si de rien n'était, au bout du compte le vrai pape, c'est-à-dire Ratzinger, doit remonter sur le trône.

 

Sinon, l'Église canonique, celle qui est visible, sera finie et la véritable Église catholique devra renaître de manière autonome, d'abord en catacombes, en dehors du Vatican et en abandonnant les églises, les palais, les trésors. Un nouveau vrai pape, élu par le peuple, comme aux premiers siècles, héritera du munus pétrinien de Benoît XVI, initialement dans la clandestinité.

 

Qui sait : peut-être que ce ne serait même pas la pire des perspectives.  

 

Bonne année à tous et continuez à nous envoyer vos rapports et avis sur codiceratzinger@libero.it. 

 

 

CI-DESSOUS, TOUTE L'ENQUÊTE DEPUIS LE DÉBUT :

L'ENQUÊTE EXTRAORDINAIRE SUR LE PAPE QUI A SAUVÉ L'ÉGLISE - VOICI LES RÉSULTATS DE DEUX ANS DE TRAVAIL 08 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie 09 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie 11 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie 16 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie 17 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie 18 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie 19 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie 21 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie 22 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie 23 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie 24 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie 25 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - IGNORANT LA RENONCIATION INVALIDE, LES SUCCESSEURS DE BERGOGLIO SERONT TOUS ANTIPAPES - 16ème partie 28 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRAIRE AU LOGIQUE "RATZINGER CODE", LE SYMBOLIQUE/ÉSOTÉRIQUE "BERGOGLIO CODE" - 17ème partie 29 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie 30 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TERRIBLES RISQUES QU'ENCOURT MGR. VIGANÒ SANS UNE PAROLE DÉFINITIVE SUR LE PAPE - 19ème partie 01 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L'AFFAIRE DE LA PIZZA POUR EXPLIQUER LE SIÈGE EMPÊCHÉ ET LE "RATZINGER CODE" - 20ème partie 02 OCTOBRE 2021
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "MARIE QUI DÉFAIT LES NŒUDS" : UN CULTE BERGOGLIEN RICHE D’ÉSOTÉRISME - 21ème partie 04 OCTOBRE 2021
   
Andrea Cionci - La mauvaise et la bonne nouvelle. Réponse à Mascarucci - 22ème partie de l'enquête 05 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "FRATELLI TUTTI" = ITALIE FINIE. LA LÉGITIMITÉ DE BERGOGLIO CONCERNE AUSSI LES LAÏCS - 23ème partie 06 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI BENOÎT NE RÉCLAME PAS LE TRÔNE. UN CONTE MILITAIRE POUR EXPLIQUER "LE PLAN B" - 24ème partie 07 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SA CROIX MAÇONNIQUE VIENT D’ÊTRE DÉCOUVERTE, BERGOGLIO LA CHANGE. APRÈS 29 ANS - 25ème partie 08 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BERGOGLIO : UN GÉANT AUX PIEDS D’ARGILE. UN SOUFFLE SUFFIRA - 26ème partie 09 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ESPRIT SAINT EST-IL DEVENU MODERNISTE, OU BIEN BERGOGLIO N’EST-IL PAS LE PAPE? ART.892 DU CATÉCHISME - 27ème partie 10 OCTOBRE 2021
Pape et antipape: l'enquête - L'anti-logique de l'antipape infecte également les vrais catholiques - 28ème partie 12 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JOURNALISTES ET L’ESQUIVE DE LA "MAGNA QUAESTIO" SUR LA NON-RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 29ème partie 13 OCTOBRE 2021
IPAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRISTE FIN D’ENZO BIANCHI ANTICIPATION "IN VITRO" DE L’EFFONDREMENT BABELIQUE DE L’ANTI-ÉGLISE - 30ème partie 14 OCTOBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES 226 ÉVÊQUES ITALIENS NE RÉPONDENT PAS À UNE FIDÈLE ET SNOBENT LA MAGNA QUÆSTIO - 31ème partie 15 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "RATZINGER CODE" EST UNE RÉALITÉ : INTELLECTUELS COURAGEUX VS. ÉVÊQUES - 32ème partie 20 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRE LA PLUS GRANDE IMPOSTURE, DITES LA PLUS GRANDE VÉRITÉ : "LE PAPE EST BENOÎT XVI" - 33ème partie 23 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CE QU’AURAIT ÉTÉ UNE VÉRITABLE RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 34ème partie 24 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES MILLE EXCUSES DE DON ABBONDIO : POURQUOI ON NIE/ON ÉVITE LA "MAGNA QUAESTIO" - 35ème partie 28 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXEMPLE DU COUCOU : LES VRAIS CATHOLIQUES SERONT JETÉS DU "NID PÉTRINIEN" - 36ème partie 29 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ANTI-MESSE DE BERGOGLIO POUR LES "GOUMIERS" MAROCAINS : 60.000 VIOLS ET MEURTRES D’ITALIENS - 37ème partie 03 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRAGÉDIE DES 30 MINUTES. LETTRE À ALDO MARIA VALLI - 38ème partie 06 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - COMMENT AGIT LA "FORCE D'ÉGAREMENT" AVEC LE SABOTAGE DU NOTRE PÈRE - 39ème partie 09 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - PRÊTRES ET ÉVÊQUES QUI ONT DIT "NON" À L’ANTIPAPE - 40ème partie 10 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - UN PAPE NON CATHOLIQUE N’EXISTE PAS. CRITIQUE CONSTRUCTIVE DE MGR VIGANÒ - 41ème partie 18 NOVEMBRE 2021
Benoît XVI nous répond par lettre de son siège empêché : confirmation de notre démonstration - 42ème partie 04 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE CARDINAL MONTEZEMOLO RÉVÈLE LE MYSTÈRE DES ARMOIRIES DE BENOÎT XVI - 43ème partie 09 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - MESSORI : LE PAPE RATZINGER EST DÉTENU AU SECRET - 44ème partie 12 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA NOUVELLE (ANTI) CRÈCHE DE LA PACHAMAMA DE BERGOGLIO - 45ème partie 13 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TRADITIONALISTES QUI S’OPPOSENT AU "PLAN B" DU PAPE RATZINGER - 46ème partie 14 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ABSURDE TRADITIONALISME LÉGITIMISTE DE BERGOGLIO - 47ème partie 16 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FICTION BERGOGLIENNE ENTRE "LES DEUX PAPES" ET "FRANÇOIS ET LES INVISIBLES" - 48ème partie 17 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCOUVERTE D’UN "RATZINGER CODE" EN MONDOVISION DE CASTEL GANDOLFO - 49ème partie 19 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - MAIS Y A-T-IL UN SEUL PAPE OU DEUX ? RÉPONSE AU PÈRE CAVALCOLI - 50ème partie 22 DECEMBRE 2021
LE PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - UN MINISTÈRE ÉLARGI ? UN PAPE LÉGITIME ET UN ILLÉGITIME. MGR. GÄNSWEIN EN RATZINGER CODE - 51ème partie 23 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "MONDE NOUVEAU" PAR BENOÎT XVI, LE VRAI PAPE QUI NE DIT QUE LA VÉRITÉ - 52ème partie 25 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE PAPE RATZINGER : VOILÀ POURQUOI LES ERREURS DE LATIN. AUTRE QUE LE COMPLOT - 53ème partie
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE BIOGRAPHE : "RATZINGER SERA SAINT". QUEL SERA SON MIRACLE? - 54ème partie 04 JANVIER 2022
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DOUBLE MESSAGE EN RATZINGER CODE, MAIS ATTENTION À JEAN XXIV - 55ème partie 05 JANVIER 2022
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SOLUTIONS POUR LE POST BERGOGLIO. DE LA RÉÉLECTION DE RATZINGER À "L’ANTIPAPE HONNÊTE" - 56ème partie 06 JANVIER 2022
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact