Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dominicanus

Andrea Cionci - traduction française autorisée : père Walter Covens

Andrea Cionci - traduction française autorisée : père Walter Covens

L’héraldique est un langage officiel très clair et précis, avec une riche tradition non seulement dans le monde civilisé, mais aussi dans le monde ecclésiastique. Même ce splendide code symbolique nous répète, pour la énième fois : "c'est seulement Benoît XVI qui est Pape", car, comme vous le savez désormais - pour le droit canonique et pour ses propres logiques, de subtiles admissions dites "Ratzinger Code" - il n’a jamais abdiqué, Mais il s’est exilé lui-même.

 

Le temps est galant et maintenant il a aussi dévoilé le mystère des armoiries pontificales du pape Ratzinger : un autre morceau du puzzle se remet en place. 

 

Notre lectrice Anna Maria Conti nous a signalé*  une vidéo-interview intéressante de Franco Mariani avec le cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo, (1925-2017) spécialiste des armoiries ecclésiastiques et "héraldiste du Vatican".

 

 

      Le cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo

 

 

C’est lui-même qui a dessiné, en 2005, pour le nouveau Benoît XVI, le nouveau blason, remaniant celui de son ancien archevêque de Munich et de Freising :

 

 

Armoiries du cardinal Ratzinger et du Pape Benoît XVI

 

 

Comme nous l’apprenons à la minute 5'56 de l’interview, en février 2013, après la démission présumée du pape Ratzinger, le cardinal Lanza écrivit à Benoît XVI en s’offrant de lui modifier une fois de plus le blason pour l’ADAPTER au nouveau statut de "pape émérite" (qui, comme nous l’avons vu ICI est une institution juridique inexistante). Le cardinal expliquait :

 

"En devenant émérite, le pape ne peut plus utiliser les symboles indiquant la juridiction effective".

 

 

Les propositions du cardinal héraldiste étaient différentes et innovantes : un galero cardinalice, mais blanc, pour "estampiller les armoiries" ou les clés décussées de Saint-Pierre placées dans un "chef" (bande supérieure) à l'intérieur de l'écu, en souvenir de l’autorité passée, ou d’autres solutions, difficiles dans la mesure où, comme le commentait l’interviewé, jamais dans l’histoire de l’Eglise il n'y a eu de pape émérite.

 

Proposition pour les armoiries du pape émérite

 

 

Cependant, le cardinal Lanza raconte que, après quelque temps, il reçut une carte, signée "B. XVI" écrite avec une calligraphie "très petite", (à voix basse?) dans laquelle le pape Ratzinger lui communiquait qu’il "PRÉFÉRAIT NE PAS ADOPTER DE NOUVELLES ARMOIRIES".

 

POURQUOI ?

 

Don Antonio Pompili, héraldiste et collaborateur du cardinal Lanza, nous a dit que Benoît XVI refusa la modification parce que, à partir de là, il cesserait d’utiliser ses armoiries.

 

Mais cela est démenti, non seulement par la lettre du 27 octobre 2021 que nous avons reçue de Mgr Gänswein "au nom du Saint-Père émérite" ICI, mais aussi de ses deux autres lettres, de 2018, que viennent de nous fournir un lecteur et une lectrice. (Ceci est la première "enquête participative" de l’histoire, comme nous l’avons déjà dit).

 

 

 

Maintenant, vous devez savoir que Mgr Gänswein n’est pas seulement le secrétaire du pape Benoît XVI, il est aussi le Préfet de la Maison pontificale et le titulaire de ce rôle prestigieux, traditionnellement, unit son blason avec celui du PONTIFE RÉGNANT.

 

En effet, nous savons d’ICI que, depuis 2017, Mgr Gänswein a OFFICIELLEMENT mis à jour son blason où son bouclier (d’azur, au dragon d’or, surmonté d’une étoile) a été "enquarté" avec les armoiries de Bergoglio, bleu, avec la fleur de nard, l’étoile et le soleil jésuite. Cohérent, puisque pour le Vatican, François est le pape régnant. Le voici :

 

 

 

Et au lieu de cela, comme vous le voyez ci-dessus, les lettres de 2018, et celle que nous avons reçue il y a quelques jours, portent l’ANCIEN BLASON de Mgr Gänswein, avec l’écusson du pape Benoît XVI RÉGNANT, avec une tête de maure, un coquillage et un ours.

 

 

 

Il s’agit donc d’une utilisation héraldique habituelle de Mgr Gänswein, documenté dès 2018, d’ailleurs alors qu’il n’avait pas encore subi le redimensionnement de ses charges de Préfet de la Maison pontificale par la volonté de Bergoglio.

 

Or, pourquoi le Préfet de la Maison pontificale, bien qu’ayant depuis 2017 un nouveau blason bergoglien, et reconnaissant formellement François comme pape régnant, utilise-t-il, au moins depuis trois ans, celui relatif au pape régnant Benoît XVI? Est-ce une question de goût, d’affection ?

 

Ce qui compte, c’est ceci : puisque Mgr Gänswein est la personne la plus proche au monde du pape Ratzinger, il est pacifique (à moins de considérer son poste géré par d’autres, derrière lui, comme cela se produirait toujours en lieu interdit), que l’utilisation de ce blason précis par le Préfet de la Maison pontificale soit, au minimum, connu, toléré, sinon même demandé explicitement par Benoît XVI qui ne peut ignorer sa signification perturbatrice : que le pape régnant, c'est lui-même.

 

Les armoiries ne sont pas de simples motifs décoratifs, mais, comme le spécifiait le cardinal Montezemolo, elles sont le symbole d’une autorité et d’un rôle bien précis. L’utilisation du blason, pour un régnant, ne doit pas être considéré comme personnel, mais aussi en concession à des tiers autorisés pour une raison spécifique.

 

On pourrait aussi rappeler, en marge, comment le pape Benoît continue encore aujourd’hui, par exemple, à envoyer à ses aficionados, ses cartes postales D'ARMOIRIES de 2013 qui le dépeignent dans la pleine splendeur des vêtements pontificaux. (Et personne ne se pose de question).

 

Considérant que les "deux papes" se débattent férocement depuis 2013, avec un grand scandale et une grande inquiétude dans l’Église, si Ratzinger était vraiment un ex-pape, par modestie, opportunité politique et égard pour le vrai pape, Il devrait plutôt envoyer de nouvelles cartes de lui-même, habillé simplement en blanc, sans ceinture et sans armoiries. Au Vatican, n’ont-ils pas d’argent pour imprimer de nouvelles cartes pour le soit-disant "émérite" ? Devrions-nous organiser une collecte? En outre, si Benoît avait abandonné l’usage de ses armoiries, comme le dit don Pompili, ne devrait-il pas, d’autant plus, imposer à Mgr Gänswein l’utilisation de son nouveau blason bergoglien mis à jour en signe de soumission au pontife légitime? L’élégance, la douceur évangélique et la gentillesse de l’homme Joseph Ratzinger l’exigeraient certainement, S’IL ÉTAIT VRAIMENT L’ANCIEN PAPE.

 

Il est donc tout à fait évident que Benoît XVI, en 2013, n’a pas voulu se faire changer le blason pontifical par le cardinal Lanza Cordero di Montezemolo, NON pas parce qu’il ne l’utiliserait plus jamais, (ce qui est démenti par les faits), mais parce que la papauté émérite n’existe pas, comme nous le savons, et pourquoi Benoît XVI est encore, À TOUS LES ÉGARDS, LE SEUL VRAI PAPE auto-exilé dans le SIÈGE EMPÊCHÉ, comme nous l’avons déjà montré, jusqu’à la nausée, dans les 42 articles d’enquête que vous trouverez ici en bas de page. C’est pourquoi, en 2013, Benoît XVI a bien gardé TELLES QUELLES X et n’accepta aucune modification héraldique ("brisura") du cardinal Lanza Cordero de Montezemolo.

 

(À ce point, on pourrait même oser une hypothèse sur la raison pour laquelle Benoît ne voulut pas la tiare. Un profil bas en vue d’un Plan B, qui, comme nous l’avons vu, avait déjà été prévu depuis 1983? Certes, émérite, il aurait difficilement pu conserver le diadème encombrant, tandis qu’une mitre d’évêque n’aurait pas éveillé de soupçons. Mais ce n’est qu’une hypothèse).

 

Nous sommes donc encore en présence d’un exemple classique en "Ratzinger Code", cette fois à travers des symboles institutionnels : Benoît a permis ou demandé au Préfet de la Maison pontificale, son secrétaire, d’utiliser ses armoiries de pape régnant, bien que celui-ci en possède un nouveau bergoglien, pour envoyer à tous ceux qui lui écrivent, (y compris nous) un message clair : "IL N'Y A QU'UN SEUL PAPE, ET C'EST MOI".

 

(Maintenant les contestataires répéteront que nous sommes des complotistes, que ce sont des fantasmes, que de telles éventualités ne sont dues qu’à des erreurs, des distractions et que Benoît XVI continue d'utiliser la robe blanche et toutes les prérogatives pontificales possibles et imaginables que par négligence, distraction, nostalgie, pour faire du mal à son successeur légitime, amusant de jeter dans la panique 1 milliard et 285 millions de fidèles, ou même parce qu’il est "moderniste" et ne connaît ni l’histoire, ni le latin, ni le droit canonique, ni l’héraldique ecclésiastique. D’accord, nous n’insistons pas : vous avez raison).

 

 

* Entretien avec le cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo

 

 

 

 

 

CI-APRÈS, TOUTE L’ENQUÊTE DEPUIS LE DÉBUT :

 

   
L'ENQUÊTE EXTRAORDINAIRE SUR LE PAPE QUI A SAUVÉ L'ÉGLISE - VOICI LES RÉSULTATS DE DEUX ANS DE TRAVAIL 08 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie 09 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie 11 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie 16 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie 17 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie 18 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie 19 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie 21 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie 22 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie 23 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie 24 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie 25 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - IGNORANT LA RENONCIATION INVALIDE, LES SUCCESSEURS DE BERGOGLIO SERONT TOUS ANTIPAPES - 16ème partie 28 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRAIRE AU LOGIQUE "RATZINGER CODE", LE SYMBOLIQUE/ÉSOTÉRIQUE "BERGOGLIO CODE" - 17ème partie 29 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie 30 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TERRIBLES RISQUES QU'ENCOURT MGR. VIGANÒ SANS UNE PAROLE DÉFINITIVE SUR LE PAPE - 19ème partie 01 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L'AFFAIRE DE LA PIZZA POUR EXPLIQUER LE SIÈGE EMPÊCHÉ ET LE "RATZINGER CODE" - 20ème partie 02 OCTOBRE 2021
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "MARIE QUI DÉFAIT LES NŒUDS" : UN CULTE BERGOGLIEN RICHE D’ÉSOTÉRISME - 21ème partie 04 OCTOBRE 2021
   
Andrea Cionci - La mauvaise et la bonne nouvelle. Réponse à Mascarucci - 22ème partie de l'enquête 05 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "FRATELLI TUTTI" = ITALIE FINIE. LA LÉGITIMITÉ DE BERGOGLIO CONCERNE AUSSI LES LAÏCS - 23ème partie 06 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI BENOÎT NE RÉCLAME PAS LE TRÔNE. UN CONTE MILITAIRE POUR EXPLIQUER "LE PLAN B" - 24ème partie 07 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SA CROIX MAÇONNIQUE VIENT D’ÊTRE DÉCOUVERTE, BERGOGLIO LA CHANGE. APRÈS 29 ANS - 25ème partie 08 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BERGOGLIO : UN GÉANT AUX PIEDS D’ARGILE. UN SOUFFLE SUFFIRA - 26ème partie 09 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ESPRIT SAINT EST-IL DEVENU MODERNISTE, OU BIEN BERGOGLIO N’EST-IL PAS LE PAPE? ART.892 DU CATÉCHISME - 27ème partie 10 OCTOBRE 2021
Pape et antipape: l'enquête - L'anti-logique de l'antipape infecte également les vrais catholiques - 28ème partie 12 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JOURNALISTES ET L’ESQUIVE DE LA "MAGNA QUAESTIO" SUR LA NON-RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 29ème partie 13 OCTOBRE 2021
IPAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRISTE FIN D’ENZO BIANCHI ANTICIPATION "IN VITRO" DE L’EFFONDREMENT BABELIQUE DE L’ANTI-ÉGLISE - 30ème partie 14 OCTOBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES 226 ÉVÊQUES ITALIENS NE RÉPONDENT PAS À UNE FIDÈLE ET SNOBENT LA MAGNA QUÆSTIO - 31ème partie 15 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "RATZINGER CODE" EST UNE RÉALITÉ : INTELLECTUELS COURAGEUX VS. ÉVÊQUES - 32ème partie 20 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRE LA PLUS GRANDE IMPOSTURE, DITES LA PLUS GRANDE VÉRITÉ : "LE PAPE EST BENOÎT XVI" - 33ème partie 23 OCOTBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CE QU’AURAIT ÉTÉ UNE VÉRITABLE RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 34ème partie 24 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES MILLE EXCUSES DE DON ABBONDIO : POURQUOI ON NIE/ON ÉVITE LA "MAGNA QUAESTIO" - 35ème partie 28 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXEMPLE DU COUCOU : LES VRAIS CATHOLIQUES SERONT JETÉS DU "NID PÉTRINIEN" - 36ème partie 29 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ANTI-MESSE DE BERGOGLIO POUR LES "GOUMIERS" MAROCAINS : 60.000 VIOLS ET MEURTRES D’ITALIENS - 37ème partie 03 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRAGÉDIE DES 30 MINUTES. LETTRE À ALDO MARIA VALLI - 38ème partie 06 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - COMMENT AGIT LA "FORCE D'ÉGAREMENT" AVEC LE SABOTAGE DU NOTRE PÈRE - 39ème partie 09 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - PRÊTRES ET ÉVÊQUES QUI ONT DIT "NON" À L’ANTIPAPE - 40ème partie 10 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - UN PAPE NON CATHOLIQUE N’EXISTE PAS. CRITIQUE CONSTRUCTIVE DE MGR VIGANÒ - 41ème partie 18 NOVEMBRE 2021
Benoît XVI nous répond par lettre de son siège empêché : confirmation de notre démonstration - 42ème partie 04 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE CARDINAL MONTEZEMOLO RÉVÈLE LE MYSTÈRE DES ARMOIRIES DE BENOÎT XVI - 43ème partie 09 DECEMBRE 2021
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article