Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie

dominicanus #Benoit XVI, #Il est vivant !, #Porta fidei, #actualités
Traduction française autorisée : père Walter Covens

Traduction française autorisée : père Walter Covens

 

***

 

Comme nous l'avons amplement illustré, l'Église catholique authentique et l'Église moderniste-bergoglienne se séparent comme l'eau et l'huile. La non-abdication du pape Ratzinger, qui s'est auto-exilé en sede impedita en raison de son incapacité à continuer à gouverner, a produit un schisme qui n'est pas seulement factuel, mais aussi canonique. (Pour plus de détails, voir les articles précédents au bas de cet article). Or, le grand risque pour la véritable Église est de laisser le Siège aux mains des usurpateurs, si personne n'intervient.

 

Mais ce destin a été prédit par le jeune théologien Joseph Ratzinger, dès 1969 (!), au micro de la radio allemande, lorsqu'il a prophétisé la fin de l'Église telle que nous la connaissons :

 

"Nous aurons bientôt, des prêtres réduits au rôle de travailleurs sociaux et le message de la foi réduit à une vision politique. Tout semblera perdu, mais au moment opportun, précisément dans la phase la plus dramatique de la crise, l'Église renaîtra. Elle sera plus petite, plus pauvre, presque semblable à une catacombe, mais aussi plus sainte. Parce qu'elle ne sera plus l'Église de ceux qui cherchent à plaire au monde, mais l'Église des fidèles à Dieu et à sa loi éternelle. 

La renaissance sera l'œuvre d'un petit reste, apparemment insignifiant et pourtant indompté, qui est passé par un processus de purification. Car c'est ainsi que Dieu travaille. Contre le mal, un petit troupeau résiste".

 

Et aujourd'hui, la prophétie s'accomplit ponctuellement. Nous rapportons la lettre d'un de nos lecteurs, qui souhaite rester anonyme, qui raconte exactement les messes CLANDESTINES, célébrées dans la forme désormais interdite du "vetus ordo", ordre ancien, en latin. Ceci à cause du motu proprio de l'antipape François "Traditionis custodes" qui a, en fait, aboli la messe catholique par excellence, vieille de 500 ans et  qui a harmonieusement évolué depuis le temps des Apôtres.

 

 

Ces messes clandestines sont également célébrées dans la communion "cum Papa Benedicto". La question de la communion avec le pape (connue sous le nom de UNA CUM) est une question épineuse, sur laquelle nous reviendrons plus tard.

 

Mais voici le témoignage, en exclusivité :

 

"Cher Docteur,

J'écris pour témoigner de la condition clandestine de ceux qui sont obligés de chercher le Seigneur dans la sainteté et la joie dans la clandestinité et la simplicité de la vie familiale et dans l'Église domestique.

Depuis février 2020, date à laquelle la Conférence épiscopale italienne (CEI) a autorisé la fermeture des lieux de culte et, par la suite, l'imposition de mesures restrictives et offensives à l'encontre de la dévotion et du Saint-Sacrement de l'Eucharistie, de nombreuses personnes, petites et cachées, ont imploré le Seigneur de ne pas les laisser sans le Pain de Vie, la Communion. Les prêtres encore humbles et craignant Dieu ont pris sur eux de ne pas laisser les fidèles sans la manne céleste, et il y a donc eu des chroniques où les autorités civiles, soutenues par les autorités ecclésiastiques, ont interrompu des célébrations légales et empêché le culte divin d'avoir lieu, sous l'œil complaisant du peuple déchristianisé et non critique.

Certains d'entre nous, qui ne se considèrent pas du tout comme des élus et des justes, mais comme de pauvres pécheurs à la recherche d'un rafraîchissement spirituel, ont trouvé du réconfort dans la prière et auprès de prêtres amis qui, bravant l'éventuelle colère des supérieurs et informés par des espions "pieux" de connivence avec la pensée unique dominante, ont jugé opportun de célébrer dans l'isolement de maisons ou de lieux sans visibilité, donnant ainsi du réconfort à des personnes affamées de nourriture spirituelle.

Nous devons remercier le Seigneur de ne jamais nous avoir laissé jeûner, de nous avoir toujours aidés avec les Saints Anges lorsque nous nous sommes déplacés pour recevoir dignement le Roi des rois, qui sur l'autel devient pain uniquement pour notre amour.

Pendant ce temps, nous avons apprécié et redécouvert la liturgie latine, où les "traditionalistes fermés et rétrogrades" étaient les seuls à pouvoir recevoir Jésus à genoux, dans la bouche, de mains qui ne dégoulinaient pas de gel, tandis que dans les paroisses et les églises "légales", des bénévoles soigneusement formés exhortaient à ne pas s'agenouiller et à mettre leur masque, la seule forme de culte qui plaît à Dieu dans ses temples...

Là où il n'était pas possible de participer à l'ancienne liturgie, nous avons eu le don d'un prêtre qui est venu célébrer dans notre maison, dans une pièce dûment préparée comme une chapelle, selon l'indication divine donnée par les nombreux messages de Notre Seigneur et de sa Mère, transmis au cours des dernières années, et dûment méprisés par ceux qui auraient dû être les premiers à les recevoir, et par tant de penseurs et de vaticanistes, qui avaient l'habitude de tourner en dérision les prophéties des instruments de Dieu, et qui maintenant pataugent comme des naufragés en essayant de les interpréter et de discerner les signes des temps, s'accrochant à ces écrits comme à un dernier radeau pour se sauver de la tempête. Mieux vaut tard que jamais, certes, mais les "petits", ceux qui, dépourvus d'intelligence du monde et de connaissances communes, se sont laissés instruire par les paroles de la Vierge ont retroussé leurs manches et mis en pratique ce que le ciel leur suggérait depuis des décennies et des décennies, pour vivre les temps présents et les temps encore plus terribles à venir....

Nous avons assisté à la messe domestique chaque fois que le prêtre a pu venir chez nous, appréciant énormément ce cadeau, aussi bien les jours de fête que les jours de semaine, réservant ce temps comme un don précieux de Dieu, prenant même des congés et reportant les tâches de base. La fréquence de cette liturgie entre les murs de la maison n'est pas établie a priori, elle est prise comme venant de Dieu car le prêtre a pu consacrer du temps à ce qu'il appelle l'Église du futur.  

Enfin, il est de plus en plus fréquent que, lors de la liturgie "clandestine", le pape mentionné dans l'"una cum" soit Benoît. Nous voulons nous ranger du côté de Jésus-Christ, qui a choisi un seul Pierre en tout temps, jusqu'à la fin de l'Église catholique ; c'est pourquoi les brebis reconnaissent la voix du vrai berger et savent le distinguer des loups déguisés. Ce sentiment est commun, non seulement dans notre maison, mais partout où nous avons trouvé le même mode de culte. Il y a d'autres réalités qui vivent comme la nôtre, et même eux, quand ils n'ont pas le bien de la Sainte Messe à la maison, courent si possible à la Messe in vetus ordo, pour ne pas outrager la Divine Majesté avec des messes inconvenantes et dépourvues de sacralité.

Bien sûr : la nôtre ne se veut pas une Église alternative, ni une Église de quelques élus, nous sommes de pauvres brebis qui ne veulent rester que dans le bercail natal. Si les choses se calmaient, nous serions les premiers à nous précipiter dans les paroisses pour assister à la messe, même quotidiennement, mais il semble désormais que les choses ne veulent pas revenir en arrière. Dieu a décidé d'intervenir, mais il veut d'abord que l'homme fasse l'expérience de ce que signifie se passer de lui, tant dans la sphère civile qu'ecclésiastique. La présence de deux soutanes blanches est le début de la grande confusion, dont on ne sortira que par une purification lourde et dure.

Je n'entrerai pas dans les détails, afin de laisser des lieux et des situations vagues, mais j'invite les frères dans la foi qui liront ce témoignage à persévérer dans la paix, même dans les lourdes persécutions à venir. Si vous êtes encore indécis sur ce que vous devez faire, priez humblement et ardemment, et la Mère de Dieu et Reine du Ciel vous donnera des instructions pratiques.

En avant et courage ! Que notre objectif soit l'accomplissement de la prière de Notre Père : "Fiat Voluntas Tua, sicut in caelo et in terra".

Adveniat Regnum tuum !

Un pauvre rien".

 

***

 

 

CI-DESSOUS, TOUTE L'ENQUÊTE DEPUIS LE DÉBUT :
 

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie

 

PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie

 

1PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie

 

LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - IGNORANT LA RENONCIATION INVALIDE, LES SUCCESSEURS DE BERGOGLIO SERONT TOUS ANTIPAPES - 16ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRAIRE AU LOGIQUE "RATZINGER CODE", LE SYMBOLIQUE/ÉSOTÉRIQUE "BERGOGLIO CODE" - 17ème partie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact