Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRAGÉDIE DES 30 MINUTES. LETTRE À ALDO MARIA VALLI - 38ème partie

dominicanus #Benoit XVI, #Il est vivant !, #Porta fidei, #actualités
Traduction française autorisée : Walter Covens

Traduction française autorisée : Walter Covens

 

***

 

Cher Aldo,

 

Vous connaissez l'estime que j'ai pour vous et je vous remercie de m'avoir accueilli sur votre blog Duc in altum ICI , cf. ICI l'un des plus prestigieux et des plus lus du monde catholique.

 

Cette fois, je vous écris publiquement pour vous retourner la faveur, en vous soumettant une question extrêmement importante.  

 

Certains de nos lecteurs sont en crise : ils ne peuvent pas expliquer pourquoi un pape à la pensée aussi adamantine et à la précision aussi germanique que Ratzinger, au lieu d'abdiquer conformément au droit canonique (can. 332.2), revient simultanément au statut de cardinal (comme l'a objecté à juste titre le cardinal Pell), il a fait de très graves gâchis formels et juridiques dans sa Declaratio, reportant de manière irritante l'entrée en vigueur de la mesure, sans ensuite la ratifier, (traitant, par conséquent, Dieu comme un majordome) se trompant d'heure, utilisant des termes non canoniques tels que "Siège de Rome et Siège de Saint Pierre", restant ensuite "pape émérite", une institution inexistante, gardant la robe blanche, ses prérogatives de pape régnant, continuant à intervenir pour bloquer les démolitions explosives de Bergoglio, etc.

 

Beaucoup ne comprennent pas pourquoi ce théologien austère, humble, savant, doux, semble s'être transformé, tout d'un coup, après février 2013, en un vieil homme extravagant, au point d'écrire des incohérences totales ; non préparé, au point de commettre des erreurs majeures en latin, en histoire ecclésiastique, en droit canonique ; vaniteux et nostalgique au point de ne pas vouloir renoncer à certains des ornements de sa propre et ancienne dignité papale ; rancunier au point de se contenter de dire qu'"il n'y a qu'un seul pape" sans jamais expliquer lequel, plongeant des millions de fidèles dans la consternation, l'incertitude et l'angoisse ; envahissant et jaloux au point de saboter le pontificat de son propre successeur légitime par des interventions continues et non sollicitées.

 

Une folie sénile et malveillante, semble-t-il pour certains, mais c'est aussi un courant alternatif, interrompu par des publications d'une profondeur et d'une lucidité lumineuses, pleines de sagesse et de doctrine. Qui sait comment s'est déroulée cette étrange vieillesse du pape Benoît, se demandent certains lecteurs.

 

Maintenant, vous connaissez le Plan B depuis un certain temps, mais nous n'avons jamais parlé, me semble-t-il, d'une question encore plus fondamentale que les discussions sur l'invalidité canonique de la prétendue "renonciation" de Benoît XVI.

 

Depuis quelques mois, j'ai la preuve irréfutable que le Pape Ratzinger, pendant huit ans, a CONFIRMÉ LUI-MÊME la question canonique (renonciation invalide et Siège empêché) à travers des messages logiques sans équivoque, des amphiboles "scientifiques" et des sous-entendus précis disséminés dans ses livres, lettres et interviews.

 

Ce sont des allégations très sérieuses, que j'ai exposées et argumentées dans les chapitres 6 à 14 de l'enquête "Pape et Antipape" que vous trouverez en bas de page.

 

Cette preuve, cependant, a également été confirmée par des avocats, (y compris le professeur Carlo Taormina, pas exactement le dernier venu) latinistes, historiens, théologiens, juristes, psychiatres comme vous le verrez ICI qui ont signé cette déclaration :

 

"Les ambiguïtés objectives et étranges du langage de Benoît XVI publiées dans les chapitres 6 à 14 de l'enquête "Pape et antipape", relevées également par d'autres journalistes, voire par des lecteurs, ne sont pas accidentelles, et ne sont pas dues à l'âge de l'auteur ou, encore moins, à son impréparation. Il s'agit de messages subtils, mais indubitables, qui ramènent à la situation canonique décrite dans l'enquête. Le pape Benoît communique de manière subtile parce qu'il est entravé et donc incapable de s'exprimer librement. Le "Ratzinger Code" est sa propre forme de communication logique et indirecte qui utilise des incohérences apparentes qui n'échappent pas à l'œil de la personne avertie. Ces phrases, "décodées" avec l'approfondissement nécessaire des références que le Pape fait à l'histoire, à l'actualité, au droit canonique, cachent un sous-entendu logique parfaitement identifiable, avec des significations précises et univoques. À d'autres moments, Ratzinger opte pour une ambiguïté délibérée, "scientifique", dans ses phrases - non dénuées d'allusions humoristiques - qui peuvent être interprétées de manière spéculaire. Ces techniques de communication lui permettent de faire comprendre, "à ceux qui ont des oreilles pour entendre", qu'il est toujours le pape et qu'il est en situation d'empêchement. Par conséquent, quiconque prétend que les messages du Ratzinger Code sont des interprétations fantaisistes et instrumentalisées n'a pas compris ou nie l'évidence".

 

Eh bien, cette preuve, ainsi que le reste de l'enquête, a été soumise par un lecteur aux 226 évêques italiens, dont sept seulement ont répondu, avec des mots méprisants et dérisoires, comme vous pourrez le lire ICI.

 

Savez-vous quelle est la véritable tragédie ? Ce n'est pas celle d'un Bergoglio au service des puissances mondialistes qui mettra en pièces l'identité bimillénaire de l'Église, détruisant le catholicisme pour l'annuler dans un méga-culte syncrétiste et maçonnique, ce n'est pas non plus le triomphe conséquent de pratiques eugéniques horribles, ni même le sacrilège continu de la Messe et de l'Eucharistie, données aux avorteurs, aux hérétiques et aux non-catholiques.

 

La véritable tragédie, de nature séculaire et spirituelle, ce sont les 30 minutes à peine de lecture attentive et concentrée que les quelques personnes qui auraient l'autorité et le courage de dire la vérité, NE VEULENT PAS CONSACRER aux 8 courts articles, de 6 à 14, sur le Code Ratzinger, énumérés ci-dessous.

 

30 minutes pour changer l'histoire, pour lire et comprendre ce que le vrai pape écrit, (le soussigné n'a rien à voir avec cela) suivant un raisonnement logique banal, de bon sens évident et sans équivoque.

 

Un exemple parmi mille : si Ratzinger écrit que, comme lui, "aucun pape n'a démissionné au cours des mille dernières années et que même au premier millénaire c'était une exception", alors que dans l'histoire ecclésiastique nous avons 6 et 4 papes abdiquant entre le premier et le deuxième millénaire, qu'est-ce que cela signifie ? Il y a peut-être quelque chose qui se passe ? Devons-nous aller plus loin ? Pensez-vous que les évêques étaient curieux ou un peu troublés par le fait que le vrai pape, l'unique vicaire de Jésus et le successeur de saint Pierre puisse être dans un siège empêché ? NON. Ils ont des affaires plus importantes à gérer.

 

La question juridique a été illustrée et démasquée dans les premiers chapitres (1 et 2) de l'enquête par des juristes valides à travers les aveux des mêmes canonistes bergogliens, (qui n'ont jamais répondu, bien que sollicités) mais je me rends compte que la lecture de ces chapitres peut se prêter aux manipulations des juristes canoniques qui brouillent les cartes pour faire éclater la tête : l'un dit une chose, l'autre conteste, et ça ne les intéresse plus.

 

C'est pourquoi LA SEULE LECTURE VRAIMENT INDISPENSABLE, pour tout comprendre, est de lire ce qu'écrit l'auteur de la Declaratio lui-même, le Pontife Romain, qui nous explique ce qu'il a préparé. Alors, même la question canonique sera claire.

 

Le problème le plus grave, la véritable "PUISSANCE DES TÉNÈBRES" décrite par l'Apôtre, qui obscurcit l'esprit de ceux qui devraient dire la vérité, est constitué par ces dogmes d'origine pseudo-sédévacantiste qui empêchent toute compréhension : dogme 1 : "Ratzinger est moderniste, donc il ne connaît rien au droit canon, à l'histoire de l'Église et même son latin est boiteux" ; dogme 2 : "Ratzinger a renoncé au trône et nous a abandonnés au cauchemar d'un pape comme Bergoglio. Deux hypothèses qui ne mènent qu'à une impasse de désespoir, sans aucune lueur d'espoir.

 

Ces préjugés granitiques, qui pour beaucoup ne sont qu'un alibi pour ne pas avoir à réfléchir, pour ne pas avoir à se concentrer sur un sujet complexe, mais qui a été amplement clarifié et expliqué dans cette enquête avec des fables, des exemples, des métaphores, des paraboles, bloquent toute compréhension et maintiennent intact le "mystère d'iniquité" en cours.

 

 

 

 

C'est pourquoi, connaissant Votre expérience, Votre intelligence et Votre perspicacité, je Vous demande, dernier espoir, d'examiner avec patience et attention ces 8 articles consacrés au Ratzinger Code, du 6 au 14. Je me permets de Vous déranger publiquement dans ce sens car il s'agit d'une question d'importance HISTORIQUE, universelle, qui concerne 1,285 milliards de personnes et la survie de l'Eglise catholique.

 

Gardez à l'esprit que le vrai Pape NE PEUT PAS parler clairement parce qu'il est dans le sede impedita, il est dans les mains de l'usurpateur et, surtout, il NE DOIT PAS parler clairement parce que sinon il céderait la place aux Bergogliens pour contester le statut de siège empêché. Benoît XVI s'est retiré de l'exercice concret du pouvoir pour schématiser et "antipapaliser" ceux contre lesquels vous et d'autres personnes courageuses luttent quotidiennement. Cependant, si la réalité de l'empêchement de voir - que le pape lui-même nous explique - n'est pas comprise et divulguée à temps, le prochain pape, même si un saint homme est élu, sera aussi un antipape. Toute la stratégie du Pape Ratzinger est brièvement décrite ICI.

 

Comprenez-vous pourquoi je parle de TRAGÉDIE ? La solution est là, elle est à portée de main, la vérité est révélée par Benoît XVI lui-même, mais aucun de ceux qui comptent n'y prête attention. Les personnes qui, dans leur vie, ont lu des millions de pages difficiles, n'ont pas envie de lire 8 petits articles sur le sujet des disputes, sur la racine de tout le cauchemar que nous vivons.

 

Cela me rappelle la scène d'un soldat laissé seul face aux ennemis : il traverse un pont pour se retirer, mais non sans en avoir miné les travées. Lorsque l'ennemi traverse le pont, il n'a qu'à cliquer sur le détonateur pour gagner. Mais le soldat est blessé, il parle à voix basse, et ses camarades effrayés et en colère ne l'écoutent pas, dans le vacarme de la bataille, paniqués parce que les ennemis arrivent. Il suffit de s'asseoir un moment près de sa litière, de mettre son oreille contre ses lèvres, de prendre un moment de calme et d'essayer de comprendre ce qu'il dit. Et de régler le problème.

 

Conscient du fait que vous n'êtes pas comparable à ces confrères journalistes qui ont "fui", ou qui ont fourni des réponses insaisissables, je fais appel à votre sérieux et à vos capacités d'analyse, sans préjugés, en vous demandant publiquement un avis circonstancié sur ces 8 articles, de 6 à 14 ou, au moins, d'accepter une discussion publique sur le sujet. Mon espace sur ByoBlu est à votre disposition.

 

Merci, avec amitié et estime,

 

Andrea Cionci

 

CI-DESSOUS, TOUTE L'ENQUÊTE DEPUIS LE DÉBUT :

 

 

L'ENQUÊTE EXTRAORDINAIRE SUR LE PAPE QUI A SAUVÉ L'ÉGLISE - VOICI LES RÉSULTATS DE DEUX ANS DE TRAVAIL

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie

 

PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie

 

1PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie

 

LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie

 

LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TERRIBLES RISQUES QU'ENCOURT MGR. VIGANÒ SANS UNE PAROLE DÉFINITIVE SUR LE PAPE - 19ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L'AFFAIRE DE LA PIZZA POUR EXPLIQUER LE SIÈGE EMPÊCHÉ ET LE "RATZINGER CODE" - 20ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "MARIE QUI DÉFAIT LES NŒUDS" : UN CULTE BERGOGLIEN RICHE D’ÉSOTÉRISME - 21ème partie

 

Andrea Cionci - La mauvaise et la bonne nouvelle. Réponse à Mascarucci - 22ème partie de l'enquête

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "FRATELLI TUTTI" = ITALIE FINIE. LA LÉGITIMITÉ DE BERGOGLIO CONCERNE AUSSI LES LAÏCS - 23ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI BENOÎT NE RÉCLAME PAS LE TRÔNE. UN CONTE MILITAIRE POUR EXPLIQUER "LE PLAN B" - 24ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SA CROIX MAÇONNIQUE VIENT D’ÊTRE DÉCOUVERTE, BERGOGLIO LA CHANGE. APRÈS 29 ANS - 25ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BERGOGLIO : UN GÉANT AUX PIEDS D’ARGILE. UN SOUFFLE SUFFIRA - 26ème partie

 

Pape et antipape: l'enquête - L'anti-logique de l'antipape infecte également les vrais catholiques - 28ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JOURNALISTES ET L’ESQUIVE DE LA "MAGNA QUAESTIO" SUR LA NON-RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 29ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRISTE FIN D’ENZO BIANCHI ANTICIPATION "IN VITRO" DE L’EFFONDREMENT BABELIQUE DE L’ANTIQUITÉ - 30ème partie

 

LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES 226 ÉVÊQUES ITALIENS NE RÉPONDENT PAS À UNE FIDÈLE ET SNOBENT LA MAGNA QUÆSTIO - 31ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "RATZINGER CODE" EST UNE RÉALITÉ : INTELLECTUELS COURAGEUX VS. ÉVÊQUES - 32ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRE LA PLUS GRANDE IMPOSTURE, DITES LA PLUS GRANDE VÉRITÉ : "LE PAPE EST BENOÎT XVI" - 33ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CE QU’AURAIT ÉTÉ UNE VÉRITABLE RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 34ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES MILLE EXCUSES DE DON ABBONDIO : POURQUOI ON NIE/ON ÉVITE LA "MAGNA QUAESTIO" - 35ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXEMPLE DU COUCOU : LES VRAIS CATHOLIQUES SERONT JETÉS DU "NID PÉTRINIEN" - 36ème partie

 

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ANTI-MESSE DE BERGOGLIO POUR LES "GOUMIERS" MAROCAINS : 60.000 VIOLS ET MEURTRES D’ITALIENS - 37ème partie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact