Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TRADITIONALISTES QUI S’OPPOSENT AU "PLAN B" DU PAPE RATZINGER - 46ème partie

dominicanus #Benoit XVI, #Il est vivant !, #Porta fidei, #actualités

 

Le pape Ratzinger : l’interview d’Henry Sire et les incompréhensions des traditionalistes à propos du "Plan B" de Benoît XVI
Écrit par Andrea Cionci (13/12/2021) - Traduction autorisée : père Walter Covens

Écrit par Andrea Cionci (13/12/2021) - Traduction autorisée : père Walter Covens

Sur l'image, vous voyez le Saint Père Benoît XVI photographié il y a quelques jours avec une vraie crèche, bien différente de celle de la Pachamama-syncrétiste-antipapale installée sur la Place Saint Pierre provenant du village des derniers adorateurs de l'Anti-Madone, la Pachamama. La photo NE PEUT PAS être considérée comme un message explicite de Ratzinger Code ICI car il n'y a pas d'incohérence évidente, (il est normal que Benoît puisse être filmé avec un symbole de Noël) mais ceux qui ont des yeux pour voir, voient très bien.

 

La véritable incohérence, pardonnez-nous, est constituée aujourd'hui par ceux qui, même face aux preuves macroscopiques, s'obstinent à se plaindre de Bergoglio, à le considérer comme le Pape et à lui dire toutes sortes de choses, sans vouloir se documenter sur le "Plan B" du Pape Ratzinger, désormais définitivement clarifié et/ou SANS MÊME VOULOIR EN DISCUTER, comme s'ils avaient peur d'aborder un sujet "trop beau pour être vrai".

 

Le néo-dogme dépressif "Ratzinger-moderniste-nous-a-entraîné-dans-ce-désastre" est comme la rasputitsa, la terrible boue du dégel de la steppe russe.. Une fois que l'on s'est enlisé, on ne peut plus s'en sortir, sauf, peut-être, après un demi-siècle, en étant tiré par une grue, comme ces chars soviétiques T 34 que les amateurs de reliques de guerre exhument de temps en temps.

 

Le "Plan B" n'est pas une théorie ou une suggestion, c'est une réalité objective résultant d'une enquête approfondie, menée par de nombreux professionnels, prêtres, universitaires (et aussi de nombreux lecteurs) respectés et courageux, vérifiée sous tous les profils : canonique, circonstanciel, testimonial, historique, théologique, documentaire, journalistique. Il y a une question canonique qui a été définie de manière complète et cohérente, même en utilisant les mêmes déclarations des canonistes bergogliens les plus célèbres, et elle montre que la Declaratio n'était pas du tout une renonciation, mais l'annonce informelle, par le pape, d'un AUTO-EXIL IN SEDE IMPEDITA très spéciale et sans précédent. Ceux qui ne le croient pas, confondus par des objections canoniques fumantes, peuvent se référer au Ratzinger Code, le système de communication certifié ICI par des psychologues, psychiatres, latinistes, juristes, linguistes, avec lequel Benoît XVI lui-même confirme exactement la situation canonique mentionnée. Ceux qui, au contraire, pensent que le Ratzinger Code n'est qu'un ensemble incohérent de distractions séniles et aléatoires, doivent alors s'accommoder de la superposition complète de ces messages à la situation canonique du Siège empêché. Il n'y a aucun moyen d'y échapper, désolé.

 

Pardonnez-nous d'être un peu affirmatifs, mais sans même distiller la créativité d'un million de Dan Brown, un prix Nobel de littérature parviendrait à tisser un tel roman fantastico-religieux en combinant des centaines d'éléments historiques, canoniques, circonstanciels et documentaires, tous relevant de manière cohérente et univoque du même panorama et de la même stratégie géniale. Voilà pourquoi il est nécessaire de lire - et bien - l'enquête ENTIÈRE, que vous trouverez commandée au bas de cet article ICI, en particulier les chapitres 1,2,5,6-14.

 

Ce n'est qu'à partir d'une conscience élargie et générale que la vérité peut s'affirmer sans incertitude.

 

Or, nous ne savons pas si Henry Sire, ancien chevalier de Malte expulsé de l'Ordre Souverain pour son livre courageux au titre éloquent : "Le pape dictateur" consacré à l'anti-pape François, a déjà abordé le sujet. Nous profitons de l'occasion pour le lui faire remarquer.

 

Ce qui est certain, c'est que de son interview accordée à Gloria TV ICI et reprise par notre ami Aldo Maria Valli ICI, Benoît XVI ressort comme un pauvre homme qui n'avait rien compris, une vision commune à une partie importante du monde traditionaliste : un pape qui, après avoir nommé bêtement des cardinaux modernistes invétérés, en 2013, avait préparé un plan très naïf : abdiquer en se concentrant sur le cardinal Scola, un pseudo-conservateur qui, ensuite, au contraire, s'est révélé être un sujet dévoué de Bergoglio. Une terrible gaffe, selon Sire, due au fait que Benoît a fait confiance à cardinal Bertone qui l'a ensuite, bien sûr, trahi.  Ratzinger - selon l'ancien chevalier - avait également oublié l'existence de la Mafia de Saint-Gall, prétendument en sommeil depuis 2005, puis, inexplicablement, abdiqué en février 2013, oubliant qu'il n'a fallu que quelques mois pour que Bergoglio et les autres mafieux de Saint-Gall se retirent. Et tout cela découle, selon l'ancien chevalier, des dégâts causés par le Concile Vatican II (car Ratzinger est à moitié moderniste).

 

En gros, si Mr. Magoo avait été sur le trône de Pierre de 2005 à 2013, il aurait été plus vigilant et, certainement, moins malchanceux.

 

Il faut admettre que le discours de Sire serait certainement partageable à condition que le récit officiel sur l'abdication soit vrai. MAIS IL NE L'EST PAS. 

 

Ratzinger n'a pas du tout abdiqué, mais, comme nous l'avons démontré de manière écrasante en 45 chapitres d'enquête, il s'est volontairement retiré dans la sede impedita (canon 412), la seule voie qui lui a permis d'opérer une série d'apparentes absurdités : déclarer renoncer au seul ministerium (contrairement au can. 332.2) dans une Declaratio pleine d'erreurs, en reportant la mesure, en ne la ratifiant avec aucune confirmation après 20 heures le 28 février et surtout en MAINTENANT LE MUNUS PETRINO en le séparant, seulement de facto, mais pas juridiquement, de l'inséparable ministerium. Dans ce statut, souligné par des signes très visibles comme la robe blanche et la résidence au Vatican, maquillé en une inexistante papauté émérite, Ratzinger a empêché qu'un pape moderniste soit légitimement élu et a pu, en même temps, rester l'unique pape dont il parle depuis huit ans - allant jusqu'à taper de la main sur l'accoudoir - mais sans préciser qui l'est, et en remplissant pleinement et efficacement la fonction de Katechon.

 

Le conclave de 2013, invalide car convoqué avec le pape vivant et NON ABDICATAIRE, a permis à Bergoglio et aux siens de s'anti-papaliser et de se schismatiser grâce à leur soif de pouvoir. Un plan anti-usurpation génial, conçu dès 1983, lorsque la fonction pontificale fut décomposée sous la supervision de Ratzinger en deux entités, dont l'une était la fausse cible à donner en pâture aux ennemis : le ministerium. Nous rappelons que dans l'article 675 du Catéchisme rédigé par le cardinal Ratzinger, une agression interne contre la papauté était explicitement redoutée. Sans parler du troisième secret de Fatima : Benoît XVI SAVAIT TOUT, depuis des décennies, et avait pris ses précautions.

 

"Pourquoi alors ne le dit-il pas clairement ?" est la question obvie qui résonne. Etant donné que le statut de Siège empêché présuppose l'impossibilité de communiquer avec le monde extérieur, si Benoît XVI devait dire aujourd'hui "Je suis le pape", cela donnerait aux bergogliens l'occasion de contester : "Mais alors où serais-tu empêché si tu peux dire toutes les énormités que tu veux ?".

 

Nous devons donc attendre un peu plus longtemps. Loin d'être un érudit maladroit, comme Henry Sire voudrait nous le faire croire. Plutôt un guerrier spirituel, un pape gigantesque qui a fait en sorte que les non-croyants se séparent des croyants, comme il l'a récemment répété au Herder Korrespondenz ICI. En outre, toujours à propos de preuves flagrantes, il est évident que si Ratzinger avait vraiment voulu abdiquer, compte tenu de la gentillesse, de la rectitude formelle et de la légère discrétion de l'homme, il n'aurait certainement pas fait tous ces gâchis canoniques, Il ne serait pas resté au Vatican, vêtu de blanc, continuant à se prévaloir de toutes les prérogatives papales possibles et imaginables, et remplissant les quelques "sorties libres" qui lui sont accordées (livres, interviews) de messages subtils, mais retentissants, dans un Ratzinger Code désormais reconnu même par les lecteurs ordinaires.  Une réflexion évidente que vous trouverez ICI.

 

Le Vicaire a donc déjà gagné et c'est dans la logique des choses (également d'un point de vue théologique) que viendra le moment de la vérité, de la révélation finale, mais nous vous laissons le soin d'imaginer, de manière prévisible, quand ce sera.

 

Quant à l'élection des cardinaux modernistes, nous savons que tant Jean-Paul II que Benoît XVI, affaiblis dans leur pouvoir, ne pouvaient que très peu gérer cette dynamique. De plus, dans la perspective du plan B, l'élévation de ses ennemis modernistes au rang de cardinal équivaudrait, le cas échéant, à les placer sur la rampe de lancement pour le schisme.

 

La confiance de Ratzinger en Bertone est démentie par les désaccords sur Fatima dès 2010, le limogeage de Gotti Tedeschi à l'insu de Benoît XVI, et les lettres de plainte sur le secrétaire d'État qui ont émergé avec Vatileaks, la plus grande aide au vrai pape. Quant à la Mafia Saint-Gall, elle n'a jamais cessé ses activités, elle a même organisé des boycotts continus, surtout depuis 2010. Bergoglio a toujours été en attente.

 

Au sujet du prochain conclave, il n'y a pas de débat. Benoît n'a pas abdiqué, il est le vrai pape, et un conclave qui inclut comme électeurs "ceux à qui il n'appartient PAS de le faire" (voir Declaratio), c'est-à-dire les cardinaux nommés par Bergoglio, éliront un autre antipape, qu'il soit moderniste ou traditionaliste. En outre, on ne voit pas très bien sur la base de quelle loi politique un conclave de 80 cardinaux nommés par Bergoglio devrait élire un pape conservateur. Vraiment ? Bergoglio a d'ailleurs déjà choisi le nom de son antipape successeur, Jean XXIV, une référence grossière au nom d'un antipape et du pape du Concile : il doit avoir ses raisons.

 

L'essentiel est d'arriver au moment d'actualité de la mort d'une des deux robes blanches, avec une opinion publique PRÊTE. Cependant, ce processus de maturation est combattu non seulement par les médias bergogliens, désormais vendus en bloc aux grandes puissances, mais aussi par certains traditionalistes auto-empêchés dans l'impasse désespérante du renoncement valide de Benoît XVI.

 

Compte tenu du clair de lune, nous nous risquons à une prédiction, pour ainsi dire, à prendre, bien sûr, avec des pincettes. Bergoglio ne fêtera pas la neuvième année de son pontificat, tout comme l'antipape Anaclet II ne l'a pas fait en 1138. Après lui, grâce aussi aux traditionalistes qui résistent à la compréhension du plan B, il y aura un conclave précipité qui élira un autre antipape moderniste terrifiant, un Tagle, un Zuppi, ou un Maradiaga, par exemple, comme lorsque Victor IV a succédé à Anaclet II. Celui-ci devra donner le coup de grâce au catholicisme sur la transsubstantiation (Bergoglio ne pourra pas le faire, il n'en aura pas le temps) mais cela ne durera pas longtemps car, finalement, après tant d'exaspération, un prélat doté d'une certaine énergie virile arrivera, comme saint Bernard de Clairvaux, qui remettra les choses en place. L'histoire se répète souvent en blocs symétriques.

 

Maintenant, ce n'est qu'une prédiction sans aucune prétention, mais dans les faits objectifs, si les modernistes ont préparé le premier antipape, certains traditionalistes sont - actuellement - en train de préparer le second.

 

   
L'ENQUÊTE EXTRAORDINAIRE SUR LE PAPE QUI A SAUVÉ L'ÉGLISE - VOICI LES RÉSULTATS DE DEUX ANS DE TRAVAIL 08 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie 09 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie 11 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie 16 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie 17 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie 18 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie 19 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie 21 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie 22 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie 23 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie 24 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie 25 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - IGNORANT LA RENONCIATION INVALIDE, LES SUCCESSEURS DE BERGOGLIO SERONT TOUS ANTIPAPES - 16ème partie 28 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRAIRE AU LOGIQUE "RATZINGER CODE", LE SYMBOLIQUE/ÉSOTÉRIQUE "BERGOGLIO CODE" - 17ème partie 29 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie 30 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TERRIBLES RISQUES QU'ENCOURT MGR. VIGANÒ SANS UNE PAROLE DÉFINITIVE SUR LE PAPE - 19ème partie 01 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L'AFFAIRE DE LA PIZZA POUR EXPLIQUER LE SIÈGE EMPÊCHÉ ET LE "RATZINGER CODE" - 20ème partie 02 OCTOBRE 2021
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "MARIE QUI DÉFAIT LES NŒUDS" : UN CULTE BERGOGLIEN RICHE D’ÉSOTÉRISME - 21ème partie 04 OCTOBRE 2021
   
Andrea Cionci - La mauvaise et la bonne nouvelle. Réponse à Mascarucci - 22ème partie de l'enquête 05 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "FRATELLI TUTTI" = ITALIE FINIE. LA LÉGITIMITÉ DE BERGOGLIO CONCERNE AUSSI LES LAÏCS - 23ème partie 06 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI BENOÎT NE RÉCLAME PAS LE TRÔNE. UN CONTE MILITAIRE POUR EXPLIQUER "LE PLAN B" - 24ème partie 07 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SA CROIX MAÇONNIQUE VIENT D’ÊTRE DÉCOUVERTE, BERGOGLIO LA CHANGE. APRÈS 29 ANS - 25ème partie 08 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BERGOGLIO : UN GÉANT AUX PIEDS D’ARGILE. UN SOUFFLE SUFFIRA - 26ème partie 09 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ESPRIT SAINT EST-IL DEVENU MODERNISTE, OU BIEN BERGOGLIO N’EST-IL PAS LE PAPE? ART.892 DU CATÉCHISME - 27ème partie 10 OCTOBRE 2021
Pape et antipape: l'enquête - L'anti-logique de l'antipape infecte également les vrais catholiques - 28ème partie 12 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JOURNALISTES ET L’ESQUIVE DE LA "MAGNA QUAESTIO" SUR LA NON-RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 29ème partie 13 OCTOBRE 2021
IPAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRISTE FIN D’ENZO BIANCHI ANTICIPATION "IN VITRO" DE L’EFFONDREMENT BABELIQUE DE L’ANTI-ÉGLISE - 30ème partie 14 OCTOBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES 226 ÉVÊQUES ITALIENS NE RÉPONDENT PAS À UNE FIDÈLE ET SNOBENT LA MAGNA QUÆSTIO - 31ème partie 15 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "RATZINGER CODE" EST UNE RÉALITÉ : INTELLECTUELS COURAGEUX VS. ÉVÊQUES - 32ème partie 20 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRE LA PLUS GRANDE IMPOSTURE, DITES LA PLUS GRANDE VÉRITÉ : "LE PAPE EST BENOÎT XVI" - 33ème partie 23 OCOTBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CE QU’AURAIT ÉTÉ UNE VÉRITABLE RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 34ème partie 24 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES MILLE EXCUSES DE DON ABBONDIO : POURQUOI ON NIE/ON ÉVITE LA "MAGNA QUAESTIO" - 35ème partie 28 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXEMPLE DU COUCOU : LES VRAIS CATHOLIQUES SERONT JETÉS DU "NID PÉTRINIEN" - 36ème partie 29 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ANTI-MESSE DE BERGOGLIO POUR LES "GOUMIERS" MAROCAINS : 60.000 VIOLS ET MEURTRES D’ITALIENS - 37ème partie 03 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRAGÉDIE DES 30 MINUTES. LETTRE À ALDO MARIA VALLI - 38ème partie 06 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - COMMENT AGIT LA "FORCE D'ÉGAREMENT" AVEC LE SABOTAGE DU NOTRE PÈRE - 39ème partie 09 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - PRÊTRES ET ÉVÊQUES QUI ONT DIT "NON" À L’ANTIPAPE - 40ème partie 10 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - UN PAPE NON CATHOLIQUE N’EXISTE PAS. CRITIQUE CONSTRUCTIVE DE MGR VIGANÒ - 41ème partie 18 NOVEMBRE 2021
Benoît XVI nous répond par lettre de son siège empêché : confirmation de notre démonstration - 42ème partie 04 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE CARDINAL MONTEZEMOLO RÉVÈLE LE MYSTÈRE DES ARMOIRIES DE BENOÎT XVI - 43ème partie 09 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - MESSORI : LE PAPE RATZINGER EST DÉTENU AU SECRET - 44ème partie 12 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA NOUVELLE (ANTI) CRÈCHE DE LA PACHAMAMA DE BERGOGLIO - 45ème partie 13 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TRADITIONALISTES QUI S’OPPOSENT AU "PLAN B" DU PAPE RATZINGER - 46ème partie 14 DECEMBRE 2021
   
   
   
   
   
   
   
   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact