Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCOUVERTE D’UN "RATZINGER CODE" EN MONDOVISION DE CASTEL GANDOLFO - 49ème partie

dominicanus #Benoit XVI, #Il est vivant !, #Porta fidei, #actualités
Écrit par Andrea Cionci (18/12/20121) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

Écrit par Andrea Cionci (18/12/20121) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

Nous venons de repérer le plus sensationnel des messages du "Ratzinger Code", le subtil système de communication (ICI) par lequel le vrai pape, Benoît XVI, communique avec le monde extérieur depuis son Siège empêché : il est sous les yeux du public depuis huit ans, puisqu'il n'est pas enfoui dans un livre, une interview ou une lettre privée, mais dans un discours public suivi dans le monde entier par des centaines de millions de fidèles.

 

 

 

28 février 2013 : le pape Benoît prend l'hélicoptère et s'envole pour Castel Gandolfo ; comme il l'avait annoncé dans la Declaratio de 17 jours plus tôt, il laisse le "Siège de Saint Pierre" vide, libre (et non " vacant " comme ils l'ont traduit, lire ICI).

 

L'heure X à laquelle sa renonciation au ministerium (l'exercice pratique du pouvoir) aurait dû entrer en vigueur a sonné à 20h00, mais à 17h30, Benoît XVI est sorti sur le balcon et a salué la foule avec ces mots exacts :

 

"Vous savez que ce jour qui est le mien est différent des jours précédents ; je ne suis plus... pontife souverain de l'Église catholique... jusqu'à huit heures du soir je le suis encore, puis plus rien".

 

Voici la vidéo, à la minute 3:20.

 

Tout d'abord, comme l'observe le théologien Carlo Maria Pace dans son livre "Le vrai pape est toujours Benoît XVI" (ICI), Ratzinger ne confirmera jamais, après 20 heures, cette déclaration, ni verbalement ni par écrit. (Inconcevable, car en restant pape de 17h30 à 20h, il aurait très bien pu changer d'avis. Cependant, même s'il l'avait voulu, Ratzinger n'aurait jamais pu confirmer légalement la renonciation au ministerium, car cette entité ne peut être séparée du munus pétrinien. C'est pourquoi sa Declaratio n'était pas une renonciation à la papauté, comme on nous l'a fait croire ces huit dernières années, mais un auto-exil in sede impedita [canon 412] qui le faisait rester pape à toutes fins utiles).

 

"Mais alors Ratzinger a menti quand il a dit qu'il ne serait plus pape ?"

 

Après 17 jours pendant lesquels personne n'a "remarqué" que sa Declaratio n'était pas une renonciation, alors que le monde entier annonçait son abdication, il pouvait bien se considérer comme formellement empêché à toutes fins utiles, donc non libre et menacé. Il était donc moralement justifié de "jouer le jeu" et de dire et faire n'importe quoi, comme une personne ayant une arme dans le dos.

 

Mais le Saint-Père N'A PAS MENTI, tout comme il n'a pas menti dans la Declaratio, et savez-vous pourquoi ? Comme dans tous les messages du Ratzinger Code, il y a toujours une incohérence apparente importante et révélatrice. Vous l'avez saisi ? Relisez la phrase.

 

Il dit qu'il ne sera plus "pontife souverain", alors que le titre papal est "SOUVERAIN PONTIFE" (Summus Pontifex) : aucun argument là-dessus. "Le Pontife Souverain" N'EXISTE PAS.

 

"Peu importe, Souverain Pontife... Pontife Souverain, c'est la même chose...".

 

Mais pas du tout. Cette inversion est apparemment insignifiante pour nous, laïcs qui ne sommes pas familiers des questions ecclésiastiques, mais que penseriez-vous si le Grand Maître de l'Ordre de Malte déclarait, en démissionnant de ses fonctions : "A partir de ce soir, je ne serai plus Maître grand de l'Ordre de Malte" ? Ou si le "Prime minister" Boris Johnson déclarait : "A partir d'aujourd'hui, je ne serai plus minister prime" ? Ou si un lieutenant-colonel de l'armée, qui a été promu, annonçait : "A partir de demain, je ne serai plus colonel-lieutenant" ?

 

Ridicule et fou, n'est-ce pas ? Surtout, la déclaration n'aurait aucune valeur juridique et sonnerait comme un canular (comme l'était d'ailleurs la Declaratio, une gigantesque blague de carnaval ICI).

 

L’inversion de l'adjectif et du complément a donc évité au pape Benoît XVI - même empêché depuis 17 jours - de mentir en disant qu’à partir de 20 heures il aurait renoncé à son titre canonique de pape, ce que, justement, il n'a JAMAIS FAIT.

 

Mais attention : la construction de la phrase prend aussi un autre sens, encore plus éloquent et cohérent. Prenons un exemple très clair : imaginons un général qui, venant d'être décoré Chevalier de la Grande Croix du Mérite de la République, déclare : "A partir de demain, je ne serai plus Grand Officier". Parfait, bien. Mais s'il devait dire : "A partir de demain, je ne serai plus officier grand", le titre chevaleresque se transformerait en la description d'une condition très différente. Le Général, dans ce cas, ne nous dirait PAS qu'il a gagné une nouvelle plaque du Mérite de la République, mais que sa carrière d'officier sera en déclin. Nous y sommes ?

 

Ainsi, le pape Benoît précise qu'"il ne sera plus un pontife souverain", c'est-à-dire qu'il ne sera plus un pontife placé à la plus haute et à la plus grande place, mais qu'il restera un pontife caché, ermite, dissimulé sous l'institution inexistante de la papauté émérite (ICI). Il y aura quelqu'un d'autre qui occupera la place la plus élevée et la plus grande. Pour être précis, un antipape.

 

Les bergogliens objecteront qu'il s'agit là de "subtilités, de complots" et continueront avec le disque rayé habituel et dégradant. Les traditionalistes feront remarquer que Ratzinger, parce que "c'est un moderniste", en 63 ans de vie ecclésiastique n'avait toujours pas réussi à apprendre le titre correct de pape. D'accord, bien sûr, vous avez raison.

 

(Laissez-moi vous dire qu'ils sont désormais irrécupérables). Le fait objectif et immuable est, cependant, que Benoît XVI n'a JAMAIS dit qu'il ne serait plus "Souverain Pontife", TITRE SPÉCIFIQUE DU PAPE. Point, à la ligne. Il n'existe pas de "pontife souverain", tout comme il n'existe pas de "maître grand", de "ministre premier" ou d' "officier grand".

 

Et ce n'est pas l'auteur qui l'affirme, mais vous savez qui ? Le Vatican lui-même qui, dans la transcription du discours, corrige en fait les mots de Benoît XVI, en rapportant, comme par hasard : "... je ne suis plus "Souverain Pontife" de l'Église catholique...". Vérifiez par vous-même ICI.

 

Une fois de plus, les mots du Pape Ratzinger ont été manipulés pour convenir au récit du coup d'Etat d'abdication, tout comme sa Declaratio a été mystifiée en abolissant, dans les traductions, la dichotomie fondamentale munus/minsterium (ICI) et en traduisant arbitrairement le verbe "vacet" par "sede vacante" (ICI).

 

Par conséquent, même dans une sede vacante de 17 jours, une situation qui lui aurait permis de dire n'importe quoi de justifié par une situation de confinement, de menace et de privation de liberté, LE SOUVERAIN PONTIFE BENOÎT XVI n'a jamais menti. Grâce à son extraordinaire intelligence logique, il n'a jamais péché et n'a jamais fui devant les loups. Pas même à son moment le plus dramatique, devant le monde entier qui le regarde.

 

Et aujourd'hui, il est émouvant de lire la phrase suivante de ses vœux : "... Mais je voudrais encore, avec mon cœur, avec mon amour, avec ma prière, avec ma réflexion, avec toute ma force intérieure, ŒUVRER pour le bien commun et le bien de l'Église et de l'humanité".

 

Il voulait travailler, le Saint-Père, mais ne le pouvait pas parce qu'il avait été contraint à l'auto-exil dans la SEDE IMPEDITA.

 

 

P.S.

Note ad usum à ceux pour qui : "Ce n'était qu'une distraction car il est allemand et ne parle pas bien l'italien".

En dehors du fait qu'il parle très bien l'italien et qu'il peut lire quelque chose d'écrit, regardez quel "cafouilleur" est le pape Ratzinger : dans la Declaratio, où il parle d'un véritable "Souverain Pontife" (et non de Pontife Souverain), il dit vouloir renoncer au ministerium, alors que pour abdiquer il devait renoncer au munus ; il sépare les deux entités alors qu'elles sont inséparables ; il reporte la "renonciation" au trône, qui devait au contraire être immédiate ; il utilise les expressions "Siège de Rome" et "Siège de Saint Pierre" qui n'existent pas (comme l'a noté l'avocat Arthur Lambauer) ; il commet deux erreurs majeures de latin et 20 autres imperfections syntaxiques relevées par d'éminents latinistes ; il se trompe d'heure en écrivant "à partir de 29.00 heures". Pourtant, il lui a fallu deux semaines pour composer la Declaratio et le document est passé par la Secrétairerie d'État, sous le sceau du secret papal, pour être corrigé des erreurs formelles et juridiques.

 

P.P. S.S.

Pour toute communication, veuillez écrire à codiceratzinger@libero.it

 

 

NDT : Voici un très beau montage vidéo avec le texte italien du présent article d'Andrea Cionci :

 

 

 

 

CI-APRÈS, TOUTE L’ENQUÊTE DEPUIS LE DÉBUT :

   
L'ENQUÊTE EXTRAORDINAIRE SUR LE PAPE QUI A SAUVÉ L'ÉGLISE - VOICI LES RÉSULTATS DE DEUX ANS DE TRAVAIL 08 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI LE "RENONCEMENT" À LA PAPAUTÉ DE BENOÎT XVI EST INVALIDE - 1ère partie 09 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTI-PAPE : L'ENQUÊTE - BENOÎT XVI N'A PAS ABDIQUÉ, MAIS A ANNONCÉ LE SIÈGE EMPÊCHÉ " - 2ème Partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - FLORES D’ARCAIS : LE MONDE ENTIER ÉTAIT CONTRE LE PAPE RATZINGER - 3ème partie 10 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES ENNEMIS DE BENOÎT XVI DANS L’ÉGLISE - 4ème partie 11 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE – L'ENQUÊTE : LE SCHISME PURIFICATEUR CRÉE PAR BENOÎT XVI – 5ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE - L’ENQUÊTE : LE "RATZINGER CODE" PAR LEQUEL BENOÎT XVI COMMUNIQUE DEPUIS HUIT ANS - 6ème partie 15 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - 2ème MESSAGE DE BENOÎT XVI : "NE VOUS MÉPRENEZ PAS, JE N’AI PAS ABDIQUÉ" - 7ème partie 16 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "DÉCODER" LES DEUX LETTRES DE BENOÎT XVI AU CARD. BRANDMÜLLER - 8ème partie 17 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCODER LA NOUVELLE LETTRE DE BENOÎT XVI AU CARD. ROUCO ET LA 2e AU CARD. BRANDMÜLLER - 9ème partie 18 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BENOÎT XVI : "JE POURRAIS ÊTRE LE DERNIER PAPE". ET FRANÇOIS QUI EST-IL ALORS? - 10ème partie 19 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - RÉSOLUTION DE L’ÉNIGME DE LA MOZETTE ROUGE EN "RATZINGER CODE" : POURQUOI BERGOGLIO EST-IL VÊTU DE BLANC? - 11ème partie 21 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXCELLENT LATINISTE RATZINGER FIT EXPRÈS DES ERREURS DANS LE LATIN DE LA "DECLARATIO" - 12ème partie 22 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JEUX DE MOTS DU "RATZINGER CODE" PAR VALENTIN ET LE CARNAVAL ALLEMAND - 13ème partie 23 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FARCE DU PAPE BENOÎT AU VATICANISTE : "JE M’HABILLE EN BLANC FAUTE D’AUTRES HABITS" - 14ème partie 24 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "PLAN B" ANTI-USURPATION PRÉPARÉ PAR WOJTYLA ET RATZINGER DEPUIS 1983 - 15ème partie 25 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - IGNORANT LA RENONCIATION INVALIDE, LES SUCCESSEURS DE BERGOGLIO SERONT TOUS ANTIPAPES - 16ème partie 28 SEPTEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRAIRE AU LOGIQUE "RATZINGER CODE", LE SYMBOLIQUE/ÉSOTÉRIQUE "BERGOGLIO CODE" - 17ème partie 29 SEPTEMBRE 2021
   
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA PROPHÉTIE DE RATZINGER S’ACCOMPLIT : ON RETOURNE AUX CATACOMBES. MESSES CLANDESTINES "UNA CUM BENEDICTO" - 18ème partie 30 SEPTEMBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TERRIBLES RISQUES QU'ENCOURT MGR. VIGANÒ SANS UNE PAROLE DÉFINITIVE SUR LE PAPE - 19ème partie 01 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L'AFFAIRE DE LA PIZZA POUR EXPLIQUER LE SIÈGE EMPÊCHÉ ET LE "RATZINGER CODE" - 20ème partie 02 OCTOBRE 2021
   
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "MARIE QUI DÉFAIT LES NŒUDS" : UN CULTE BERGOGLIEN RICHE D’ÉSOTÉRISME - 21ème partie 04 OCTOBRE 2021
   
Andrea Cionci - La mauvaise et la bonne nouvelle. Réponse à Mascarucci - 22ème partie de l'enquête 05 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - "FRATELLI TUTTI" = ITALIE FINIE. LA LÉGITIMITÉ DE BERGOGLIO CONCERNE AUSSI LES LAÏCS - 23ème partie 06 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - POURQUOI BENOÎT NE RÉCLAME PAS LE TRÔNE. UN CONTE MILITAIRE POUR EXPLIQUER "LE PLAN B" - 24ème partie 07 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - SA CROIX MAÇONNIQUE VIENT D’ÊTRE DÉCOUVERTE, BERGOGLIO LA CHANGE. APRÈS 29 ANS - 25ème partie 08 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - BERGOGLIO : UN GÉANT AUX PIEDS D’ARGILE. UN SOUFFLE SUFFIRA - 26ème partie 09 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ESPRIT SAINT EST-IL DEVENU MODERNISTE, OU BIEN BERGOGLIO N’EST-IL PAS LE PAPE? ART.892 DU CATÉCHISME - 27ème partie 10 OCTOBRE 2021
Pape et antipape: l'enquête - L'anti-logique de l'antipape infecte également les vrais catholiques - 28ème partie 12 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES JOURNALISTES ET L’ESQUIVE DE LA "MAGNA QUAESTIO" SUR LA NON-RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 29ème partie 13 OCTOBRE 2021
IPAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRISTE FIN D’ENZO BIANCHI ANTICIPATION "IN VITRO" DE L’EFFONDREMENT BABELIQUE DE L’ANTI-ÉGLISE - 30ème partie 14 OCTOBRE 2021
LE PAPE ET L’ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES 226 ÉVÊQUES ITALIENS NE RÉPONDENT PAS À UNE FIDÈLE ET SNOBENT LA MAGNA QUÆSTIO - 31ème partie 15 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE "RATZINGER CODE" EST UNE RÉALITÉ : INTELLECTUELS COURAGEUX VS. ÉVÊQUES - 32ème partie 20 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CONTRE LA PLUS GRANDE IMPOSTURE, DITES LA PLUS GRANDE VÉRITÉ : "LE PAPE EST BENOÎT XVI" - 33ème partie 23 OCOTBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - CE QU’AURAIT ÉTÉ UNE VÉRITABLE RENONCIATION DE BENOÎT XVI - 34ème partie 24 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES MILLE EXCUSES DE DON ABBONDIO : POURQUOI ON NIE/ON ÉVITE LA "MAGNA QUAESTIO" - 35ème partie 28 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’EXEMPLE DU COUCOU : LES VRAIS CATHOLIQUES SERONT JETÉS DU "NID PÉTRINIEN" - 36ème partie 29 OCTOBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ANTI-MESSE DE BERGOGLIO POUR LES "GOUMIERS" MAROCAINS : 60.000 VIOLS ET MEURTRES D’ITALIENS - 37ème partie 03 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA TRAGÉDIE DES 30 MINUTES. LETTRE À ALDO MARIA VALLI - 38ème partie 06 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - COMMENT AGIT LA "FORCE D'ÉGAREMENT" AVEC LE SABOTAGE DU NOTRE PÈRE - 39ème partie 09 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - PRÊTRES ET ÉVÊQUES QUI ONT DIT "NON" À L’ANTIPAPE - 40ème partie 10 NOVEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - UN PAPE NON CATHOLIQUE N’EXISTE PAS. CRITIQUE CONSTRUCTIVE DE MGR VIGANÒ - 41ème partie 18 NOVEMBRE 2021
Benoît XVI nous répond par lettre de son siège empêché : confirmation de notre démonstration - 42ème partie 04 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LE CARDINAL MONTEZEMOLO RÉVÈLE LE MYSTÈRE DES ARMOIRIES DE BENOÎT XVI - 43ème partie 09 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - MESSORI : LE PAPE RATZINGER EST DÉTENU AU SECRET - 44ème partie 12 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA NOUVELLE (ANTI) CRÈCHE DE LA PACHAMAMA DE BERGOGLIO - 45ème partie 13 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LES TRADITIONALISTES QUI S’OPPOSENT AU "PLAN B" DU PAPE RATZINGER - 46ème partie 14 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - L’ABSURDE TRADITIONALISME LÉGITIMISTE DE BERGOGLIO - 47ème partie 16 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - LA FICTION BERGOGLIENNE ENTRE "LES DEUX PAPES" ET "FRANÇOIS ET LES INVISIBLES" - 48ème partie 17 DECEMBRE 2021
PAPE ET ANTIPAPE : L’ENQUÊTE - DÉCOUVERTE D’UN "RATZINGER CODE" EN MONDOVISION DE CASTEL GANDOLFO - 49ème partie 19 DECEMBRE 2021
   
   
   
   
   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
Quelle émotion de revoir ces images de notre cher pape Benoît XVI s'enfermant avec les loups pour protéger son peuple !
J'avoue que je n'avais pas encore repéré ces anomalies dans le discours d'adieu à Castel Gandolfo... mais voilà, encore une fois les faussaires du Vatican avaient truqué la traduction officielle !
Une signature de plus de la conjuration organisée jusqu'au plus haut niveau.
Il est vraiment usant de constater tous ces éléments concordants et de voir en face l'indifférence totale de la plupart des catholiques, et notamment de leurs pasteurs.
Que faudra-t-il encore pour que les catholiques de France regardent la vérité en face ?
Avec ces 49 pièces, le dossier est-il trop léger ?
Seigneur, prends pitié de nous !!!
Répondre
Facebook Twitter RSS Contact