Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Huitième jour

dominicanus #Prières

DSC05584.JPG

Reliquaire du Bienheureus Jean Paul II à l'église paroissiale du Morne-Rouge

Totus Tuus

 

JOUR DE CONSECRATION

Ô Marie, Reine des anges et des hommes, que puis-je faire de mieux que de me consacrer entièrement à vous, et de vous abandonner et confier le soin de tous mes intérêts spirituels et temporels? Peuvent-ils être plus en sûreté qu'entre vos mains, être mieux compris, mieux gardés, mieux servis que par vous?

Je vous consacre donc mon coeur, mes affections, mes pensées, mes désirs, mes forces et tout moi-même.

Ô ma Souveraine et ma Mère, souvenez-vous que je vous appartiens; conseillez-moi, consolez-moi, , gardez-moi comme votre bien et votre propriété, et conduisez-moi à Jésus, votre Divin Fils!

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Septième jour

dominicanus #Prières

DSC05583.JPG

 

JOUR D'AMOUR

Ô Marie, ma tendre Mère, je vous aime et je soupire après le bonheur de vous voir! Souveznez-vous que je suis votre enfant, ô ma très douce, très bonne et très puissante Mère! Faites-moi, dans votre amour, participer à vos biens et à vos vertus, à votre sainte humilité, à votre fervente charité; et accordez-moi les grâces que j'implore...

Ne dites pas que vous ne pouvez pas: votre Divin Fils vous a donné toute puissance! Ne dites pas que vous ne devez pas, puisque vous êtes ma Mère! Exaucez mes prières, mes gémissements, et soyez exaltée, louée, remerciée à jamais!

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Sixième jour

dominicanus #Prières

DSC05582.JPG

 

JOUR DE SUPPLICATION

 

Ô Marie, Secours des chrétiens,  Consolatrice des affligés, votre âme a été grande en vertus comme en douleurs!

Prenez donc pitié de moi! Sans doute je n'ai pas assez aimé Dieu; je l'ai très souvent offensé et j'ai mérité toutes sortes de châtiments.

Cependant, vos grandes douleurs m'assurent le pardon et elles m'obtiendront miséricorde!

Ô Marie, qui consolez tous ceux qui souffrent, tous ceux qui pleurent, tous ceux qui ont recours à vous, veuillez donc me consoler et me bénir!

 

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Homélie 22e dimanche du Temps Ordinaire A 2011

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

Homélie 22 T.O.A 2008 - Petit Traité de la Vraie Dévotion (Rm 12, 1-2)

 

Le Père Jean-Côme About commente l'Évangile de ce dimanche 28 août, XXIi° dimanche du temps ordinaire. 

 

22 TOA ev


EVANGILE - Matthieu 16, 21 - 27


« Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive. 
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la gardera. 


>> RealAudioMP3 

Lire le texte

Nous abordons en ce dimanche la suite de l’évangile de dimanche dernier où Pierre recevait la charge de l’Église et du pouvoir des clefs. Et lorsque Jésus annonce son programme de mission décisif alors Pierre se scandalise et met en doute la Parole de Jésus et c’est pourrait-on dire, en sa personne le monde et l’Église qui se scandalise des propos du Sauveur.


Pourquoi donc une réaction aussi vive après une si belle profession de foi ? 


Parce que le monde comme l’Église se compose d’hommes qui voudraient tout autant et aussi longtemps que possible échapper à la souffrance. Toutes les religions, en dehors du christianisme, correspondent à ce programme : comment l’homme peut-il échapper à la souffrance ?


Par le stoïcisme, la force de la volonté et de la lutte ?


En se délivrant de la « roue des renaissances » ; en se plongeant dans la méditation ?


Le Christ au contraire est devenu homme pour souffrir, plus que personne n’a jamais souffert. Celui qui veut l’en empêcher, comme le fait Pierre, est pour lui un adversaire, celui qui divise du cœur de Dieu, qui retranche de son amour infini à découvrir et à comprendre. 


Et cet homme-là n’entendra pas dire : sois heureux que je souffre pour toi, mais : prends-toi-même ta croix sur toi, par amour pour moi et en faveur de mes frères, pour le salut desquels il faut souffrir.


Il n’existe pas d’autre voie de salut que moi-même. Ton salut ne consiste pas à te dépouiller de ton moi, mais à sacrifier sans cesse ton moi pour les autres, ce qui ne va pas sans douleur et sans croix.


C’est que va découvrir Pierre et tous les chrétiens après les apôtres.


La croix se trouve précisément dans l’appartenance à Dieu avec ses conséquences et non dans une vision idyllique ou utopique de la vie que procurerait la foi. Elle ne peut éluder la souffrance ou y substituer un bonheur factice. Suivre le Christ implique de passer par la croix mais là où il est passé seul, il nous fait aider par de générations de chrétiens qui ont porté la croix pour nous et ont reçu la vie éternelle ; ils nous ouvrent le chemin par le Christ.


Rien n’est facile, ni facilement acceptable et Jérémie dans la première lecture nous le fait bien comprendre : annonçant la Parole, il ne récolte que les moqueries et les dérisions. Sa mission semble vaine, nul ne le croit : à quoi bon y penser, autant ne plus en parler ! Mais tout lui devient insupportable et la Parole non dite lui brûle le cœur.


Le chrétien lui aussi doit parler et s’exposer à la moquerie du peuple, à la moquerie de son entourage, de l’opinion publique, des journaux, des médias. La tentation de ne plus rien dire, de laisser le monde suivre son cours est grande. Le monde va de toute manière à sa perte : à quoi bon lui dire encore ?


Mais ce silence doit le brûler intérieurement comme Jérémie : la parole doit jaillir. Et tenir au milieu de la grêle de moqueries et de railleries n’est finalement rien d’autre que suivre le Christ : « le serviteur n’est pas plus grand que son maître ». C’est justement à la croix que Jésus a été raillé et blasphémé comme jamais auparavant. Et c’est justement ainsi qu’il a pris sur lui le refus du monde et l’a au plus intime vaincu et surmonté.

(Radio Vatican)

Lectures 22e dimanche du Temps Ordinaire A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 16, 21-27)

 

22-TOA-ev.jpg



16

21i  Pierre avait dit à Jésus : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. » À partir de ce moment, Jésus le Christ commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des chefs des prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter.
22  Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t'en garde, Seigneur ! cela ne t'arrivera pas. »
23  Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan, tu es un obstacle sur ma route ; tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »
24  Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive.
25  Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera.
26  Quel avantage en effet un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s'il le paye de sa vie ? Et quelle somme pourra-t-il verser en échange de sa vie ?
27  Car le Fils de l'homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite.


Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Cinquième jour

dominicanus #Prières

 

DSC05578.JPG

 

JOUR D"OFFRANDE

Ô bienheureuse Vierge, en offrant vous-même mes voeux au Seigneur, rendez-les moins indignes de lui être présentés, afin que j'obtienne par votre intercession ce que je demande avec une grande confiance!

Daignez, ô tendre Mère, accompagner mes prières et larmes, et redire à Dieu mes promesses, mes supplications, mes besoins!

Daignez offrir à Dieu tout mon coeur et m'obtenir la grâce d'aimer, de bénir, d'accomplir toujours sa sainte volonté.

 

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Quatrième jour

dominicanus #Prières

DSC05576.JPG

 

JOUR DE CONFIANCE

 

Je sais, ô Reine des Cieux, que vous êtes pleine de bonté et que vous aimez d'un amour que rien ne peut éteindre ceux que votre Divin Fils a aimés en vous et pour vous d'un amour extrême.

Je sais qu'en vos mains sont les trésors de la miséricorde divine, et que, seule parmi les élus, vous pouvez en disposer.

Je sais que votre main ne se donne pas de repos, et que vous cherchez partout des occasions pour sauver des malheureux, de répandre les dons de la miséricorde!

Votre gloire, loin de s'obscurcir, prend chaque jour un nouvel éclat. J'ai donc confiance que vous aurez pitié de moi, ô ma bonne Mère.

 

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Après Madrid. Les innovations de Benoît XVI aux JMJ

dominicanus #Il est vivant !

Trois nouveautés au moins caractérisent les Journées Mondiales de la Jeunesse de ce pape: les temps de silence, la très grande jeunesse des participants, la passion de témoigner de sa foi dans le monde 

 

jmj.jpg

 

 

ROME, le 24 août 2011 – Après chacun de ses voyages hors d'Italie, Benoît XVI aime à en présenter un bilan à l’occasion de l’audience générale du mercredi qui suit.

C’est ce qu’il avait fait après les Journées Mondiales de la Jeunesse de Cologne, en août 2005 :

> Le message d'espérance des jeunes

En revanche il ne l’avait pas fait trois ans plus tard, à son retour de Sydney, parce que l’on était en juillet, mois pendant lequel les audiences générales sont suspendues. Mais le pape avait commenté ultérieurement son voyage en Australie, lors du discours dans lequel il avait adressé à la curie romaine ses vœux pour Noël 2008, discours reproduit dans ce récent article de www.chiesa :

> Une étoile brille à Madrid

Voici la réflexion que Benoît XVI, de retour de Madrid, a consacrée cette fois-ci, le mercredi 24 août, à ses troisièmes Journées Mondiales de la Jeunesse :

benoit-xvi-annonce-le-theme-des-prochaines-jmj-texte-integral

Cette réflexion et les précédentes montrent que Benoît XVI considère les Journées Mondiales de la Jeunesse comme un moment important de sa mission de successeur de Pierre.

Un simple examen extérieur de ces rassemblements mondiaux met également en évidence des caractéristiques qui se sont manifestées de manière particulièrement visible à Madrid.


***



La première est le silence. Un silence prolongé, très intense, qui saisit, aux moments-clés, la marée de jeunes gens qui, un instant plus tôt, explosait de joie dans une atmosphère de fête.

Le chemin de croix est l’un de ces moments-clés. Un autre, encore plus impressionnant, est celui de l’adoration de la sainte hostie, au cours de la veillée nocturne. Un troisième est celui de la communion pendant la messe de clôture.

L'adoration silencieuse de la sainte hostie est une innovation introduite par Benoît XVI aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Le pape s’agenouille et, en même temps que lui, des centaines de milliers de jeunes gens s’agenouillent sur la terre nue. Tous ces jeunes sont tournés non pas vers le pape mais vers "notre pain quotidien" : Jésus.

À Madrid, le violent tonnerre de l’orage qui a précédé l'adoration eucharistique a rendu ce silence encore plus impressionnant. Et il en a été de même le lendemain matin, pendant la messe. L'annulation inattendue de la distribution de la communion – pour des raisons de sécurité qui n’ont pas été précisées – n’a provoqué ni désordre ni distraction dans l’immense foule de jeunes gens mais, au contraire, un silence d’une tenue et d’une intensité surprenantes, une "communion spirituelle" de masse dont il n’y a pas de précédents connus.


***


Une deuxième caractéristique de ces dernières Journées Mondiales de la Jeunesse est l’âge moyen, très bas, des jeunes qui étaient présents : 22 ans.

Cela veut dire que beaucoup d’entre eux y participaient pour la première fois. Leur pape, c’est Benoît XVI, pas Jean-Paul II, qu’il n’ont connu que dans leur enfance. Ils appartiennent à une génération de jeunes et de très jeunes gens qui est très exposée à une culture sécularisée. Mais, en même temps, ils sont le signe que les questions à propos de Dieu et des fins dernières sont vivantes et présentes dans cette génération aussi. Et ce qui fait agir ces jeunes, c’est précisément ces questions, auxquelles un pape comme Benoît XVI apporte des réponses simples tout en étant puissamment exigeantes et attirantes.

Les vétérans des Journées Mondiales de la Jeunesse étaient présents à Madrid. Mais on les trouvait surtout parmi les dizaines de milliers de volontaires qui se sont proposés pour l'organisation. Ou parmi les nombreux prêtres et religieux qui ont accompagné les jeunes et dont les vocations sont nées justement au cours de précédentes Journées Mondiales de la Jeunesse. Il est désormais bien établi que ces rassemblements sont un vivier de futurs leaders des communautés catholiques dans le monde.


***


Une troisième caractéristique est que ces jeunes sont tournés "ad extra". Ils ne sont pas du tout intéressés par les batailles internes à l’Église pour une modernisation qui la mettrait au goût du jour. Ils sont à des années-lumière du "cahier de doléances" de certains de leurs aînés qui demandent le mariage des prêtres, l’ordination des femmes, la communion pour les divorcés remariés, l’élection populaire des évêques, la démocratie dans l’Église, etc.

Pour eux, tout cela est insignifiant. Il leur suffit d’être catholiques comme le pape Benoît le montre et l’explique. Sans détours, sans rabais. Si le prix auquel nous avons été sauvés, le sang du Christ, est élevé, l'offre de vie des vrais chrétiens doit également être élevée.

Ce n’est pas la réorganisation interne de l’Église mais la passion pour l'évangélisation du monde qui fait agir ces jeunes. Le pape allait le leur dire en ces termes, dans son discours qui a été interrompu par l’orage :

"Chers amis, qu’aucune adversité ne vous paralyse. N’ayez pas peur du monde, ni de l’avenir, ni de votre faiblesse. Le Seigneur vous a donné de vivre en ce moment de l’histoire, pour que, grâce à votre foi, son Nom retentisse sur toute la terre".

Le vaticaniste américain John L. Allen a qualifié les jeunes rassemblés à Madrid d’"Evangelical Catholics" :

> Big Picture at World Youth Day: 'It's the Evangelicals, stupid!'

Sandro Magister

www.chiesa




À propos d’une autre innovation introduite par Benoît XVI lors des dernières Journées Mondiales de la Jeunesse :

> Le pape Benoît XVI confesseur. Début à Madrid



Le texte intégral des discours et des homélies de Benoît XVI aux Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid, sur le site du Vatican :

> JMJ 2011 Madrid

__________


Traduction française par Charles de Pechpeyrou.

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Troisième jour

dominicanus #Prières

DSC05575.JPG

 

 

JOUR D'INTERCESSION

Ô Cœur de Marie, Cœur si tendre et compatissant Coeur de Mère! Vous ne pouvez demeurer insensible à mes peines.

Abaissez donc un regard sur moi; étendez vers moi votre main secourable; faites-moi entendre une parole de consolation et d'espérance!

Cœur de Marie, trône de clémence, par vous nous avons accès auprès de votre Divin Fils! Par vous nous pouvons obtenir toutes les grâces nécessaires à notre salut!

Aidez-nous dans nos angoisses; consolez-nous dans nos chagrins; faites-nous trouver dans la miséricorde divine un refuge assuré et éternel.

 

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Neuvaine à Notre-Dame de la Délivrande, patronne de la Martinique - Deuxième jour

dominicanus #Prières

DSC04421

L'église paroissiale du Morne-Rouge, où Notre-Dame de la Délivrande est vénérée

 

JOUR DE DEMANDES

Ô divine Marie, mon unique Souveraine, soyez ma véritable consolation ! 

Adoucissez mes peines, éclairez les ténèbres de mon âme, guidez-moi dans le chemin de la vie, soyez mon trésor dans ma pauvreté, ma force et mon refuge dans mes misères, et mon espérance à l'heure de la mort.

Prenez pitié de moi, ô ma Sainte et bonne Mère; accordez-moi ce que je vous demande, obtenez-moi les grâces dont j'ai si grand besoin, particulièrement celles que je viens implorer auprès de vous.

 

Notre Père - Je vous salue - Gloire au Père
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Notre-Dame de la Délivrande, priez pour nous.

Afficher plus d'articles

RSS Contact