Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Congrégation pour le clergé, Homélie pour le 2e dimanche du Temps Ordinaire A - 1

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

bible.jpg

 

 

La page de l'Évangile nous présente le Baptiste à titre d'exemple emblématique du « témoin parfait », de l'annonciateur excellent et exemplaire. L'éminence du témoignage du Baptiste est affirmée en un double sens : en ce qui concerne le contenu du témoignage, et en ce qui concerne son style.

 

Concernant le contenu :


Le Baptiste définit Jésus : « l'agneau de Dieu », venu enlever les péchés du monde. Le IVe évangéliste ouvre ainsi son récit, en anticipant vite le rôle messianique et salvifique de Jésus, à travers les paroles du Baptiste. L'agneau, en effet, renvoie à l'idée de salut : il est le don de la libération, que le peuple d'Israël immole après la fuite de l'Égypte ; l'agneau rappelle la figure du Serviteur du Seigneur, image messianique décrite par le prophète Isaïe au ch. 53 : « Comme un agneau mené à l’abattoir, comme une brebis muette devant ceux qui la tondent » ; l'agneau, enfin, rappelle l'image de l'agneau victorieux de l'Apocalypse, qui, lors de la clôture de l'histoire détruira définitivement le mal et le péché. Jean-Baptiste est par conséquent le témoin autorisé, qui connaît exactement l'identité de Jésus et le but de sa venue au milieu des hommes.

 

(à suivre)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact