Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR

Congrégation pour le clergé, Homélie pour le 2e dimanche du Temps Ordinaire A - 2

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

 

Concernant le style :


L'Evangile de Jean (cfr. Jn 3, 28-29) présente la figure du Baptiste à travers l'image de l'ami de l’époux. Il rend témoignage, mais il ne se met pas au premier plan. Son attestation est toute centrée sur le Christ.


Jean indique le Seigneur présent, et ensuite il se met de côté: « Moi, je ne suis pas le Christ » - affirme-t-il - « mais je suis celui qui a été envoyé devant lui. Celui qui a l’épouse est l’époux ; quant à l'ami de l'époux, il se tient là, il l'écoute, et la voix de l’époux le comble de joie. Telle est ma joie, elle est parfaite. Il faut qu’il grandisse et que je diminue » (Jn 3, 28-30).


L'Évangile d'aujourd'hui nous offre par conséquent un exemple éloquent à imiter pour êtrenous-mêmes des témoins dignes de foi. Le témoignage d'un croyant ne peut se définir comme influent que si, en lui, cohabitent en parfaite harmonie les deux qualités essentielles du témoignage du Baptiste : la connaissance du Christ, qui doit être cultivée à travers la prière, la vie sacramentelle et ecclésiale, les saines lectures, les relations édifiantes etc… ; et l'attitude constante de l'ami de l'époux, qui doit être cherchée à travers la vertu de l'humilité : pour que toujours, dans la vie de chacun, le Christ croisse et que nous diminuions !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact