Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dominicanus

 

BR. BUGNOLO’S OPEN LETTER TO POPE BENEDICT XVI FOR CHRISTMAS

 

Écrit par fr Alexis Bugnolo (17/12/2022) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

 

 

Sua Santità Papa Benedetto XVI
Monastero "Mater Ecclesiae" 
Cité du Vatican

 

17 décembre 2020 A. D.

 

Votre Sainteté,

 

Je vous écris pour vous souhaiter un Joyeux Noël rempli de toutes les bénédictions de l'Enfant de Bethléem, notre Seigneur Jésus-Christ, de Notre Sainte Mère Marie, et du toujours vigilant et consciencieux Saint Joseph (Genèse 50:21).

 

Cela fait 10 ans que nous n'avons pas eu la grâce de vous voir célébrer Noël avec nous dans la Basilique Saint-Pierre et le monde catholique a beaucoup souffert de ce fait.

 

Car, comme il est clair, le Munus Petrinum n'est pas quelque chose créé par les hommes ou inventé à travers les longs âges de l'Histoire de l'Eglise par quelque saint ou concile. C'est un don qui vient directement de l'unique et véritable Dieu vivant, qui, étant l'Être le plus simple, ne concède ce don qu'à un seul homme à la fois (cf. Isaïe 45,5).

 

Mais ce don est aussi une charge, tout comme le mot latin a une double signification. En effet, saint Pierre l'a reçu en raison du mandat que le Seigneur Jésus lui a donné de nourrir ses brebis et de prendre soin de ses agneaux.

 

Néanmoins, ce don, qui permet au seul qui le détient, de porter les clés du Royaume des Cieux (Évangile de Saint Matthieu, chapitre 16, verset 19), et de recevoir l'efficacité toute-puissante de la prière de Notre Seigneur, afin que sa foi ne défaille jamais, porte avec lui une responsabilité ou Verantvortung qui en est séparable.

 

Il en est ainsi parce que, de même que tous ces Saints qui ont été Papes n'ont pas cessé de s'occuper de l'Église de Dieu sur Terre, après leur glorification céleste, ils continuent eux aussi à avoir une responsabilité pour l'Église de Rome d'une manière qui est unique. Oui, ils ont franchi la porte du cloître du Ciel pour intercéder pour nous par un ministère de prière, d'intercession et d'interventions divines, dont certains sont obtenus par des prières et d'autres concédés lorsque la Majesté divine les envoie en mission dans notre monde.

 

Mais dans ce monde, l'homme qui détient le Munus Pétrinien, quelle que soit sa force ou sa faiblesse d'esprit, est lié non seulement à un service de prière mais aussi d'action. Car sinon, pourquoi Notre Seigneur aurait-il utilisé le verbe "nourrir" lorsqu'Il a exhorté l'Apôtre sur les rives du lac, après Sa Résurrection (Évangile de Saint Jean, chapitre 21, versets 15-17) ?

 

Il y a maintenant dans l'Église de Dieu une énorme confusion et des centaines de millions de personnes sont en danger de damnation à cause de cela. Cette confusion provient du fait que l'on ne sait pas qui est l'homme qui détient le Munus Pétrinien, et que l'on suit un loup qui est entré dans la bergerie et qui, avec sa bande de prédateurs, ravage des millions de cœurs et d'esprits par ses blasphèmes quotidiens, ses hérésies, ses apostasies et ses idolâtries.

 

Face à cette attaque la plus horrible contre le troupeau du Christ en 2000 ans, nous, les fidèles, sommes tous des victimes (cf. Romains 8, 36).

 

Bien qu'il y ait beaucoup de gens qui sont vraiment confus (cf. Romains 10, 15), il y en a néanmoins beaucoup qui connaissent la vérité. Parmi eux, la plupart sont prêts à dissimuler publiquement ou à mentir carrément, car ils recherchent les choses de ce monde plus qu'ils ne désirent vivre une vie honnête aux yeux de Dieu.

 

Ceux d'entre nous, cependant, qui sont prêts à tout risquer dans ce monde, pour la vérité de l'Évangile, ne restent pas en silence. Nous proclamons jour après jour (cf. 2 Timothée 4, 2) que les Fidèles ne doivent pas écouter les faux bergers, mais plutôt se rallier à nouveau autour de Votre Sainte Personne, qui continue d'être le Pape dans tous ses effets, puisque tant que vous ne renoncez pas au Munus Pétrinien, vous conservez le droit de gouvernance suprême de la hiérarchie et de la juridiction ecclésiastiques que seul le Pontife Romain détient, selon l'enseignement infaillible de Vatican I.

 

S'il est vrai, et cela ressort de toutes les preuves disponibles, que vous avez choisi un stratagème très subtil pour démasquer les ennemis de Dieu, néanmoins, les petits agneaux de Dieu exigent pour leur salut une manière différente d'agir maintenant que tous les masques sont tombés.

 

Un homme de Dieu a besoin de faire confiance à la providence de Dieu. S'il y a une leçon à tirer de tous les pontifes romains de l'histoire, c'est que ceux qui ont accompli leur ministère, comme l'apôtre Paul exhorte tout le clergé (2 Timothée 4, 5), étaient les hommes qui avaient confiance que s'ils agissaient avec audace et restaient fermes dans leur profession de foi dans le Munus Pétrinien et ce qu'il signifie aux yeux de Jésus-Christ pour Dieu et pour l'Église, Dieu fournirait toute l'assistance humaine et divine, pour défendre le Siège Apostolique et la cause de la justice poursuivie par le Successeur de St. Pierre (cf. Psaume 91, 14).

 

Le silence, la dissimulation, la peur, le doute et le désespoir trahissent cet exemple.

 

Un Pontife Romain doit avoir confiance en Jésus-Christ, que s'il élève la voix, Il lèvera une armée de partisans et d'alliés pour gagner chaque bataille contre la revendication de l'Office et du Ministère Pétrinien.

 

La bataille sera brutale. Mais on ne peut pas combattre avec honneur, si chaque jour des innocents sont massacrés, et que l'on garde son épée dans son fourreau.

 

Je vous prie donc, en cette période de Noël, si vous avez entrepris le présent stratagème par inspiration, d'implorer le Seigneur Jésus pour savoir s'Il veut que vous changiez de cap, ou si c'est vraiment Lui qui vous a inspiré, car le joug pèse sur les petits agneaux, et peu ont la force de ce combat (cf. Isaïe 58, 9a, 10).

 

Car si vous le désirez, il vous suffit d'élever la voix et Dieu vous enverra une armée de millions d'Anges et d'hommes.

 

En vous souhaitant encore une fois toute grâce, bénédiction et illumination d'en haut, et toute assistance angélique dans l'exercice de votre office pétrinien.

 

Sincèrement en Saint François,

 

Frère Alexis Bugnolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article