Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dominicanus

 

Au lendemain de la décision de Rome de suspendre les ordinations du séminaire de Fréjus-Toulon, son recteur, le père Benoît Moradei, raconte comment les séminaristes ont accueilli la nouvelle et évoque les conclusions de la visite de Mgr Aveline.
Séminaire de Toulon : « Les visiteurs ont pointé des défis à relever »

 

L'annonce par Mgr Rey, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, concernant la décision de Rome de bloquer les ordinations qui devaient y avoir lieu cette année, a fait l'effet d'une bombe et n'a pas manqué de faire couler beaucoup d'encre, non seulement en France (lire notamment les articles de "Famille chrétienne" ICI, ICI et ICI), mais aussi en Italieen Allemagneaux États-Unis et en Afrique.

 

Une "supplique" a également été adressée au "pape François" par un collectif de laïcs qui soutient Mgr Rey. Les signataires entendent alerter Bergoglio "des conséquences durables" de cette décision "sur les relations entre Rome et le peuple chrétien de France, déjà brutalement secoué".

 

Quand j'ai fait part de la nouvelle à A. Cionci, auteur du livre CODICE RATZINGER, qui vient de paraître et qui est déjà vendu à plus de 600 exemplaires, il m'a laconiquement répondu :

 

E di che si stupiscono? (et de quoi s’étonnent-ils ?).

 

Le Fr. A. Bugnolo commente (ma traduction) :

 

Il semble incroyable et canoniquement impossible qu’un dicastère puisse revendiquer une base canonique pour empêcher l'ordinaire légitime d’un diocèse d’exercer sa compétence épiscopale dans le cours normal de l’ordination des prêtres pour son propre diocèse. Tout ce dont il a besoin, ce sont des lettres des supérieurs, que ce soit de son propre séminaire ou de l’institut auquel ils appartiennent. C’est un droit que possède chaque évêque par ordonnance apostolique. Il ne peut être nié même par un pape légitime. Mais en renonçant aux ordinations, nous voyons que les Tradis, qui embrassent les doctrines de Bergoglio s'obstinent à s’accrocher à lui, même au prix de nous priver de futurs prêtres catholiques sains. — Cela fait près de 6 ans que je le préviens : tenir fermement à Bergoglio signifie une apostasie totale de la foi.

— Vous ne comprenez peut-être pas les arguments canoniques qui démontrent que Benoît XVI est le pape, mais je vous prie au moins de ne pas fermer les yeux sur des événements comme celui-ci qui CRIENT que Bergoglio est du diable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Incroyable comment fonctionne l'aveuglement vis à vis de Bergoglio !<br /> Tout à l'heure, l'une de mes proches louait son humilité...<br /> C'est sûr que ces loups déguisés en agneaux sont d'une humilité extraordinaire !<br /> Et très respectueux du droit, en plus...<br /> Comment fait-on pour libérer qqun du syndrome de Stockholm ?
Répondre