Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dominicanus

 

Benedetto XVI sta male. Il Codice Ratzinger sulla sua morte e la sede impidita

Écrit par Andrea Cionci (28/12/2022) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

 

 

"Même un pape émérite a peur de la mort ?" "Dans un sens, oui. Tout d'abord, il y a la crainte d'être un fardeau pour les autres à cause d'un LONG HANDICAP".

 

Comme vous l'avez peut-être lu, à la fin de la dernière audience générale, l'antipape François a demandé aux fidèles une "prière spéciale" pour le pape Benoît, âgé de 95 ans et décrit comme son "prédécesseur" par la grande presse : "Que le Seigneur le soutienne dans ce témoignage d'amour pour l'Église jusqu'à la fin." Le directeur du bureau de presse du Vatican, M. Bruni, a déclaré :

"Ces dernières heures, il y a eu une aggravation due à son âge avancé. Pour l'instant, la situation reste sous contrôle, sous la surveillance constante des médecins".

 

Qui sait ? A présent, nous sommes peu enclins à croire les nouvelles provenant de l'Eglise anti-papale, rappelez-vous l'épisode grotesque de la visite au magasin de disques, lorsque Bergoglio lui-même a fait passer pour "fortuite" la présence de son photographe personnel posté là devant l'entrée.

 

Mais admettons aussi que le Saint Père Benoît s'approche des portes du Paradis : il convient de rappeler l'un des codes les plus extraordinaires de Ratzinger sur son départ, contenu dans les 'Dernières Conversations' de Peter Seewald (Fayard, 2016).

 

La question de Seewald : "Même un pape émérite a-t-il peur de la mort ?"

 

Pape Ratzinger : "Dans un certain sens, oui. Tout d'abord, il y a la crainte d'être un fardeau pour les autres en raison d'une "LONGUE INVALIDITÉ".

 

C'est une ANPHIBOLIE RATZINGERIENNE classique : une phrase qui peut être interprétée de deux manières différentes.

 

Or, l'"invalidité", en italien, n'est évidemment pas seulement la sienne, physique, celle d'une personne âgée, comme le lit "A" de manière bergogliennement correcte. Évidemment, l'invalidité est celle de Bergoglio en tant que Pape.

 

Il est absolument extraordinaire de voir comment, dans la version allemande, le pape Benoît utilise le mot Behinderung pour "invalidité" : "eine lange Zeit der Behinderung".

 

Cependant, les Allemands confirment que, pour sa situation de vieil homme fragile, il aurait été préférable d'utiliser le mot Gebrechlichkeit.

 

Et savez-vous ce que signifie Behinderung ? Empêchement.

 

Nous sommes allés vérifier la version allemande du Code de droit canonique : Canon 412 - Der bischöfliche Stuhl gilt als behindert... (Le siège épiscopal est dit empêché...) et encore dans le Canon 413 "Bei Behinderung des bischöflichen Stuhls steht.... (Quand le siège est empêché...).

 

Et il s'avère que nous répétons depuis la mi-août que le pape Benoît est le seul pape parce qu'il se trouve dans un siège totalement empêché selon le canon 335.

 

Le pape Benoît communique dans ce passage en double Ratzinger code, à la fois en italien et en allemand.

 

En fait, il aurait été trop flagrant de dire en italien "Je crains d'être un fardeau pour les autres à cause d'un long empêchement". Mais même dans les deux traductions, il a réussi à garder le sens général, évidemment pour ceux qui voulaient le comprendre.

 

Ainsi, en italien la nullité est celle de Bergoglio, en allemand l'empêchement est le sien.

 

Le sens général reste inchangé : puisque Benoît n'a pas abdiqué, mais est empêché, Bergoglio est invalide en tant que pape.

 

Vous ne le croyez pas ? Voici un petit coup de pouce de la maison, du monastère Mater Ecclesiae, lorsque Mgr Gänswein fait expressément référence aux paroles du pape Benoît lors d'une présentation de livre à Lumsa :

"Vous pouvez croire ou ne pas croire. Si vous ne croyez pas, la réponse se trouve dans le livre de Jérémie ou d'Isaïe. Je ne vous dirai pas dans quel chapitre ou dans quel verset".

 

Et dans Jérémie, nous lisons au chapitre 36, verset 5 :

"Alors Jérémie donna cet ordre à Baruch : "Je suis empêché et je ne peux pas entrer dans le temple du Seigneur" (!).

 

En outre, dans le livre d'Isaïe, le thème des prisonniers qui seront libérés par une délivrance victorieuse est répété à maintes reprises.

 

Cependant, ce code cache également une autre signification, beaucoup plus profonde, au-delà de la description du siège empêché. Mais pour l'instant, il n'est pas sage de l'expliciter : que celui qui a des oreilles comprenne. Il suffit de raisonner.

 

Prochaines présentations de "Codice Ratzinger" à Milan le 7 janvier et à Pise le 8 janvier. Pour plus d'informations @cionciandrea - codiceratzinger@libero.it

 

Reproduction réservée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Quoiqu'on pense en bien de Andrea Cionci et de son "Ratzinger Code", et même si ses hypothèses sont très intéressantes, la question de savoir si Benoît XVI est le seul Pape légitime est trop lourde à porter pour le fidèle catholique. Il faut s'en remettre à Dieu et attendre ses Signes. Il est possible que François soit déclaré antipape d'ici 30 ans, pour l'instant nous n'en savons rien et ne pouvons que prier pour l'Eglise.
Répondre
D
Faut-il s'en remettre à Dieu pour dire si 1+1 = 2 ?<br /> <br /> Les "Ratzinger Codes" ne sont que des indices, qui confirment ce que dit le Code de Droit Canonique. Celui qui ignore le Droit Canonique ignore le pouvoir des clés accordé par le Seigneur à Pierre et à ses successeurs. Malheur à ceux qui s'exposent sans défense aux puissances de l'enfer !