Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

Mgr Dufour : 'L’Église se renouvellera par le dimanche'

dominicanus #Il est vivant !

Dans cette montée vers le grand dimanche concluant la semaine des semaines, la Pentecôte, les chrétiens commémorent le jour où Dieu envoie l’Esprit Paraclet, le « défenseur ». Dans la Tradition, l’Église fête précisément le don à Israël de la Torah et de la Révélation. Sur KTO, l’archevêque d’Aix et Arles, Mgr Dufour, dit sa foi et son espérance dans le dimanche.


Interrogé par Roland Gosselin sur son « rêve » pour ses « communautés de demain », le prélat répond : « Je crois que l’Église se renouvellera par le dimanche… C’est le dimanche, un matin de Pâques que l’Église est née, Pâques et Pentecôte, et chaque matin de Pâques, c’est-à-dire chaque premier jour de la semaine, l’Église s’est rassemblée autour du Christ ressuscité ; s’est laissée transformée dans l’amour du Christ, chaque premier jour de la semaine… Un des axes fondamentaux de mon service d’évêque dans le diocèse d’Aix-Arles sera de faire revivre le dimanche pour une Église missionnaire. »

Mgr Dufour développe une belle analyse sur le renouveau à venir de la catéchèse mais sa conclusion de l’interview autour du dimanche éclaire et donne sens à tout le propos. Il  est soucieux de transformation de « l’être chrétien », du renouveau des paroisses. Le président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat affirme doucement mais sans ambages que le « moteur » spécifique de cette transformation passera par un presbyterium renouvelé, par « la sainteté des prêtres », et non par « des stratégies pastorales ».
 

 

 

La famille

Ne cachant pas son admiration pour la démarche actuelle de conversion des communautés chrétiennes qui sont responsables de l’annonce de la foi, cet aîné de huit enfants du Nord, met la famille au cœur des préoccupations. Catéchiser les enfants reste une urgence pour l’Église mais il y a sans doute dans nos temps actuels à repenser beaucoup de choses, à catéchiser notamment les parents. L’ancien évêque de Limoges entend « montrer un chemin catéchétique », que les parents « puissent se laisser transformer par l’esprit du Christ, qu’ils puissent aller à la découverte du Christ, et vivre de son Évangile… L’on ne peut pas catéchiser les enfants si l’on ne permet pas à la famille de découvrir aussi le Christ de vivre elle-même de cette vie chrétienne. »

Parmi les propositions de catéchèses, il y aura donc celles pour les enfants, celles pour les parents… Mais aussi, et c’est très intéressant, des « catéchèses intergénérationnelles » et des catéchèses proposées à toute la communauté de la paroisse, « des dimanches catéchétiques, des dimanches où l’on va prendre le temps du matin et sans doute un peu de l’après-midi pour que ce jour-là il y ait une catéchèse de la communauté ».

Catéchèses du dimanche, dimanches catéchétiques ? Qu’est-ce à dire ? une catéchèse qui ne sera pas qu’enseignement, où l’enseignement fera partie bien sûr de la catéchèse, mais une catéchèse « reliée à la liturgie de l’Église ». L’on « intègre à ces journées la liturgie du dimanche », ces catéchèses, comme l’Évangile nous y invite, auront vocation à être « ferment de transformation de la vie »

Sans regarder en arrière, l’archevêque a déjà commencé son œuvre d’évangélisation par le dimanche. Ancien aumônier général-adjoint des scouts de France, il va marcher le dimanche après-midi après la messe avec les jeunes et observe avec bonheur « le décrassage que permet la marche », « l’acquisition d’une certaine sérénité » citant Vincenot, « on ne pense bien qu’en marchant ».

Fin de l’émission. On se dit, heureux, que le bon Dieu a de l’humour. Symbolique en effet que la défense du dimanche par des chrétiens renouvelés soit portée par un évêque des Bouches-du-Rhône, le département par lequel le scandale de la légalisation du travail dominical est arrivé. Il se pourrait bien en cette Pentecôte 2010, qu’il soit désormais le département, fort de deux diocèses fervents, par qui le Salut continuera d’être donné en abondance particulièrement le dimanche. H.B.

 

libertepolitique.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact