Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

la parole a s. paul

Réconforté par Dieu, l'Apôtre peut réconforter ses frères

Walter Covens #La Parole à S. Paul
Je dédie ce passage de S. Paul à tous ceux qui souffrent, notamment à mes frères en soeurs de Martinique (et aussi de Guadeloupe, des grandes Antilles et du Mexique) qui sont touchés par le cyclone Dean.
A l'heure qu'il est, d'après les nouvelles que j'ai reçues, l'eau et l'électricité font toujours défaut à une grande partie de la population, sans parler des dégâts matériels considérables.
En attendant mon retour, je leur adresse à tous et toutes l'assurance de ma prière instante pour que le Seigneur leur donne la force et le courage de faire face à tous les désagréments causés par les récentes intempéries et
les préserve d'autres calamités.

Deuxième lettre aux Corinthiens Chapitre 1

1 Moi, Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, avec Timothée notre frère, je m'adresse à vous qui êtes à Corinthe l'Eglise de Dieu, ainsi qu'aux fidèles qui sont par toute la Grâce. 2 Que la grâce et la paix soient avec vous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus Christ le Seigneur.

3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort. 4 Dans toutes nos détresses, il nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse, grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu. 5 De même que nous avons largement part aux souffrances du Christ, de même, par le Christ, nous sommes largement réconfortés. 6 Quand nous sommes dans la détresse, c'est pour que vous obteniez le réconfort et le salut ; quand nous sommes réconfortés, c'est encore pour que vous obteniez le réconfort, et cela vous permet de supporter avec persévérance les mêmes souffrances que nous. 7 En ce qui vous concerne, nous avons de solides raisons d'espérer, car nous le savons : puisque vous connaissez comme nous la souffrance, vous obtiendrez comme nous le réconfort.


© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Hymne à la charité

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 12-13

31 Parmi les dons de Dieu,vous cherchez à obtenir ce qu'il y a de meilleur. Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres.


1 J'aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n'ai pas la charité, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. 2 J'aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien. 3 J'aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j'aurais beau me faire brûler vif, s'il me manque l'amour, cela ne me sert à rien.

4 L'amour prend patience ; l'amour rend service ; l'amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ; 5 il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'emporte pas ; il n'entretient pas de rancune ; 6 il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; 7 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

8 L'amour ne passera jamais. Un jour, les prophéties disparaîtront, le don des langues cessera, la connaissance que nous avons de Dieu disparaîtra. 9 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles. 10 Quand viendra l'achèvement, ce qui est partiel disparaîtra. 11 Quand j'étais un enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j'ai fait disparaître ce qui faisait de moi un enfant. 12 Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai vraiment, comme Dieu m'a connu. 13 Ce qui demeure aujourd'hui, c'est la foi, l'espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c'est la charité.


13, 1 : « si je n'ai pas la charité », add. pour marquer l'équivalence, ici, entre charité et amour.
13, 8 : « que nous avons de Dieu », add.

 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Sans partage fraternel, pas d'eucharistie

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 11

17 Puisque j'ai commencé à vous faire des critiques, je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal que de bien. 18 Tout d'abord, quand votre Eglise se réunit, il paraît qu'il subsiste parmi vous des divisions, et je crois que c'est assez vrai, 19 car il faut bien qu'il y ait parmi vous des groupes qui s'opposent, pour qu'on reconnaisse ceux d'entre vous qui ont une valeur éprouvée.

20 Donc, quand vous vous réunissez tous ensemble, ce n'est plus le repas du Seigneur que vous prenez : 21 en effet, chacun se précipite pour prendre son propre repas ; alors l'un reste affamé, tandis que l'autre a trop bu. 22 N'avez-vous donc pas de maisons pour manger et pour boire ? Méprisez-vous l'Eglise de Dieu au point d'humilier ceux qui n'ont rien ? Que puis-je vous dire ? vous féliciter ? Non, pour cela je ne vous félicite pas !

23 Je vous ai pourtant transmis, moi, ce que j'ai reçu de la tradition qui vient du Seigneur : la nuit même où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, 24 puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » 25 Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »

26 Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. 27 Et celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur sans savoir ce qu'il fait aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. 28 On doit donc s'examiner soi-même avant de manger de ce pain et boire à cette coupe. 29 Celui qui mange et qui boit mange et boit son propre jugement s'il ne discerne pas le corps. 30 C'est pour cela qu'il y a chez vous beaucoup de malades et d'infirmes et qu'un certain nombre sont morts. 31 Si nous avions du discernement envers nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais les jugements du Seigneur sont pour nous une leçon, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

33 Ainsi donc, mes frères, quand vous vous réunissez pour ce repas, ayez soin de vous attendre les uns les autres ;


 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Faire ses choix en fonction du bien du plus grand nombre

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 10

31 Tout ce que vous faites : manger, boire, ou n'importe quoi d'autre, faites-le pour la gloire de Dieu. 32 Ne soyez un obstacle pour personne, ni pour les Juifs, ni pour les païens, ni pour l'Eglise de Dieu. 33 Faites comme moi : en toutes circonstances je tâche de m'adapter à tout le monde ; je ne cherche pas mon intérêt personnel, mais celui de la multitude des hommes, pour qu'ils soient sauvés.


 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Liberté de l'Apôtre et respect des faibles

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 9

16 En effet, annoncer l'Evangile, ce n'est pas là mon motif d'orgueil, c'est une nécessité qui s'impose à moi ; malheur à moi si je n'annonçais pas l'Evangile ! 17 Certes, si je le faisais de moi-même, je recevrais une récompense du Seigneur. Mais je ne le fais pas de moi-même, je m'acquitte de la charge que Dieu m'a confiée. 18 Alors, pourquoi recevrai-je une récompense ? Parce que j'annonce l'Evangile sans rechercher aucun avantage matériel, ni faire valoir mes droits de prédicateur de l'Evangile. 19 Oui, libre à l'égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous afin d'en gagner le plus grand nombre possible. 20 Et avec les Juifs, j'ai été comme un Juif, pour gagner les Juifs. Avec ceux qui sont sujets de la Loi, j'ai été comme un sujet de la Loi, moi qui ne le suis pas, pour gagner les sujets de la Loi. 21 Avec les sans-loi, j'ai été comme un sans-loi, moi qui ne suis pas sans loi de Dieu, mais sous la loi du Christ, pour gagner les sans-loi. 22 Avec les faibles, j'ai été faible, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns. 23 Et tout cela, je le fais à cause de l'Evangile, pour bénéficier, moi aussi, du salut.

24 Vous savez bien que, dans les courses du stade, tous les coureurs prennent le départ, mais un seul gagne le prix. Alors, vous, courez de maniàre � l'emporter. 25 Tous les athlètes � l'entraînement s'imposent une discipline sévère ; ils le font pour gagner une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas. 26 Moi, si je cours, ce n'est pas sans fixer le but ; si je fais de la lutte, ce n'est pas en frappant dans le vide. 27 Mais je traite durement mon corps, et je le réduis en esclavage, pour ne pas être moi-même disqualifié après avoir annoncé aux autres la Bonne Nouvelle.


9, 25 : « de laurier », add.

 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Respecter les plus faibles

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 8

1 Au sujet de la nourriture qui a été offerte aux idoles, je sais bien que nous avons tous la connaissance nécessaire ; mais cette connaissance nous gonfle d'orgueil, tandis que l'amour fait oeuvre constructive. 2 Celui qui croit connaître quelque chose ne connaît pas encore comme il faudrait ; 3 mais celui qui aime Dieu, celui-là est vraiment connu de Dieu.

4 Allons-nous donc manger de cette viande offerte aux idoles ? Nous savons que les idoles ne sont rien du tout ; il n'y a pas de dieu sauf le Dieu unique. 5 Bien qu'il y ait en effet, au ciel et sur la terre, des êtres qu'on appelle des dieux - et il y a une quantité de « dieux » et de « seigneurs » - 6 pour nous, en tout cas, il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et vers qui nous allons ; et il n'y a qu'un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous existons. 7 Mais tout le monde n'a pas cette connaissance de Dieu : certains ont été jusqu'ici habitués aux idoles, et ils croient faire un geste d'idolâtrie en mangeant de cette viande ; comme leur conscience est faible, ils se sentent coupables. 8 Ce n'est pas un aliment qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins, et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus. 9 Mais prenez garde que l'usage de vos droits ne soit une occasion de chute pour les faibles. 10 En effet, si l'un d'eux te voit attablé dans le temple d'une idole, toi qui as cette connaissance, est-ce un exemple constructif pour cet homme qui a la conscience faible ? Ne vas-tu pas le pousser à manger de la viande offerte aux idoles ? 11 Et la connaissance que tu as va faire périr le faible, ce frère pour qui le Christ est mort.

12 Ainsi, en péchant contre vos frères, et en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre le Christ lui-même. 13 C'est pourquoi, si une question d'aliments doit faire tomber mon frère, je ne mangerai plus jamais de viande, pour ne pas faire tomber mon frère.


 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Surmonter les conflits

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Première lettre aux Corinthiens Chapitre 6

1 Lorsque vous avez un désaccord entre vous, comment se fait-il que vous alliez en procès devant des juges païens au lieu de vous adresser aux membres du peuple saint ? 2 Ne savez-vous pas que le peuple saint jugera le monde ? Et si c'est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ? 3 Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges de Satan ? A plus forte raison les affaires d'ici-bas ! 4 Quand vous avez des affaires de ce genre, pourquoi allez-vous prendre comme juges des gens que l'Eglise compte pour rien ? 5 Je vous dis cela pour vous faire honte. N'y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d'arbitre entre ses frères ? 6 Mais un frère est en procès avec son frère, et cela devant des juges qui ne sont pas croyants !

7 C'est déjà un échec pour vous d'avoir des litiges entre vous. Ne vaudrait-il pas mieux supporter l'injustice ? Ne vaudrait-il pas mieux vous laisser voler ? 8 Au contraire, c'est vous qui pratiquez l'injustice et le vol, et cela vous le faites à des frères ! 9 Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l'injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : les débauchés, les idolâtres, les adultères, les dépravés et les pédérastes, 10 les voleurs et les profiteurs, les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage. 11 Voilà ce qu'étaient certains d'entre vous. Mais au nom du Seigneur Jésus Christ et par l'Esprit de notre Dieu, vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes.


6, 3 : « les anges de Satan », litt. « des anges ».
6, 6 : « juges », add.

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

L'amitié de l'Apôtre pour ses collaborateurs

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Lettre aux Romains Chapitre 16

3 Saluez de ma part Prisca et Aquilas, mes compagnons de travail en Jésus Christ, 4 eux qui ont risqué leur tête pour me sauver la vie ; je ne suis d'ailleurs pas seul à leur avoir de la reconnaissance, toutes les églises du monde païen en ont aussi. 5 Saluez l'église qui se rassemble chez eux. Saluez mon ami Epénète, qui fut le premier à croire au Christ dans la province d'Asie. 6 Saluez Marie, qui s'est donné beaucoup de peine pour vous. 7 Saluez Andronique et Junias, mes compatriotes, qui ont été en prison avec moi. Ce sont des apôtres bien connus ; ils ont même appartenu au Christ avant moi. 8 Saluez Ampliat, mon ami dans le Seigneur. 9 Saluez Urbain, notre compagnon de travail dans le Christ, et mon ami Stakys. 10 Saluez Apellès, qui a fait ses preuves dans le Christ. Saluez les gens de la maison d'Aristobule. 11 Saluez Hérodion mon compatriote. Saluez ceux de la maison de Narcisse qui croient au Seigneur. 12 Saluez Tryphène et Tryphose, elles qui se donnent de la peine dans le Seigneur. Saluez la chère Persis, qui s'est donné beaucoup de peine dans le Seigneur. 13 Saluez Rufus, choisi par le Seigneur, et sa mère qui est aussi la mienne. 14 Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermès, Patrobas, Hermas, et les frères qui sont avec eux. 15 Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa soeur, et Olympas, et tous les fidèles qui sont avec eux. 16 Saluez-vous les uns les autres en échangeant le baiser de paix. Toutes les églises du Christ vous saluent.

17 Je vous exhorte, frères, à faire attention à ceux qui provoquent des divisions et des scandales malgré l'enseignement que vous avez reçu : évitez-les ! 18 Car ces gens-là ne sont pas au service de notre Seigneur le Christ, mais de leurs propres appétits ; par leurs belles paroles et leurs flatteries, ils séduisent les coeurs sans malice. 19 Votre obéissance est maintenant connue de tout le monde, et je m'en réjouis pour vous ; mais je veux que vous soyez avisés pour le bien, et sans compromission avec le mal. 20 Alors le Dieu de la paix écrasera rapidement Satan sous vos pieds.



Que la grâce de notre Seigneur Jésus soit avec vous. 21 Timothée, mon compagnon de travail, vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipatros, mes compatriotes.


 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Le vrai culte rendu à Dieu : humilité et charité

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Lettre aux Romains Chapitre 12

1 Je vous exhorte, mes frères, par la tendresse de Dieu, à lui offrir votre personne et votre vie en sacrifice saint, capable de plaire à Dieu : c'est là pour vous l'adoration véritable. 2 Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour savoir reconnaître quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait.

3 En vertu de la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun d'entre vous : n'ayez pas de prétentions déraisonnables, soyez assez raisonnables pour n'être pas prétentieux, chacun en proportion de la foi que Dieu lui a donnée en partage. 4 Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, et pourtant nous avons plusieurs membres, qui n'ont pas tous la même fonction ; 5 de même, dans le Christ, tous, tant que nous sommes, nous formons un seul corps ; tous et chacun, nous sommes membres les uns des autres. 6 Et selon la grâce que Dieu nous a donnée, nous avons reçu des dons qui sont différents. Si c'est le don de prophétie, il faut se règler sur la foi ; 7 si c'est le don de servir, il faut servir ; si l'on est fait pour enseigner, que l'on enseigne ; 8 pour encourager, que l'on encourage. Celui qui donne, qu'il soit simple ; celui qui dirige, qu'il soit actif ; celui qui se dévoue aux malheureux, qu'il ait le sourire.

9 Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. 10 Soyez unis les uns aux autres par l'affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. 11 Ne brisez pas l'élan de votre générosité, mais laissez jaillir l'Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur. 12 Aux jours d'espérance, soyez dans la joie ; aux jours d'épreuve, tenez bon ; priez avec persévérance. 13 Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, et que votre maison soit toujours accueillante. 14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez leur du bien, et non pas du mal. 15 Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. 16 Soyez bien d'accord entre vous ; n'ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple. Ne vous fiez pas à votre propre jugement. 17 Ne rendez à personne le mal pour le mal, appliquez-vous à bien agir aux yeux de tous les hommes. 18 Autant que possible, pour ce qui dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. 19 Ne vous faites pas justice vous-mêmes, mes bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu. Car l'Ecriture dit :

C'est à moi de faire justice,
c'est moi qui rendrai à chacun ce qui lui revient,

dit le Seigneur.


12, 19 : cf. Dt 32, 35a.

 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Quand les hommes aiment Dieu ...

Walter Covens #La Parole à S. Paul

Lettre aux Romains Chapitre 8

28 Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer � leur bien, puisqu'ils sont appelés selon le dessein de son amour. 29 Ceux qu'il connaissait par avance, il les a aussi destinés à être l'image de son Fils, pour faire de ce Fils l'aîné d'une multitude de frères. 30 Ceux qu'il destinait à cette ressemblance, il les a aussi appelés ; ceux qu'il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu'il a justifiés, il leur a donné sa gloire.


 

© AELF -
Tous droits réservés - 2000

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>
RSS Contact