Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR

La vie dans le Seigneur Eucharistique selon l'exemple de Mère Julia 4

dominicanus #La vache qui rumine C 2010

Le sacrement de l’unité

 

Dans l’Encyclique sur l’Eucharistie, le Pape Jean-Paul II écrit : “Aux germes de désagrégation entre les hommes, qui, à l’expérience quotidienne, apparaissent tellement enracinés dans l’humanité à cause du péché, s’oppose la force génératrice d’unité du corps du Christ. En faisant l’Eglise, l’Eucharistie crée proprement pour cette raison la communauté entre les hommes” (nr. 24).

 

Mère Julia, qui était investie d’un charisme “dont la grâce et la mission spécifiques sont essentiellement l’adoration et l’unité” rappelait maintes fois que la véritable unité ne pouvait pas être réalisée par nous. La foi, la conversion, et la collaboration de chacun sont certes importants. Mais finalement, l’unité vient de Dieu. Il nous l’offre en tout premier lieu par la Communion : “Grâce à la participation au Corps et au Sang du Christ dans la Sainte Communion, qui nous permet d’entrer dans son mystère et nous transforme, l’unité s’établit de plus en plus en nous et nous lie entre nous comme une Famille de Dieu”.


La Sainte Communion nous unit au Seigneur et entre nous. Ceci vaut pour chaque communauté et chaque famille. C’est pourquoi nous invitons les époux et leurs enfants à aller autant que possible ensemble à la Messe du dimanche et à recevoir ensemble le Corps du Christ. Ainsi l’amour et l’unité de la famille seront renforcés par le Seigneur Lui-même. La Sainte Communion doit être quelque chose de grand, de sacré : c’est là que Jésus-Christ vient réellement parmi nous avec sa Chair et son Sang, avec son Corps et son Ame, comme vrai Homme et vrai Dieu. C’est à ce moment-là, qu’Il nous unit comme frères et ses sœurs. Allons donc à la table du Seigneur avec grande foi ! Persévérons donc après la Communion dans l’adoration et l’action de grâces, dans la prière réparatrice pleine d’amour ainsi que dans l’intercession confiante les uns pour les autres ainsi que pour l’Eglise. Souvenons-nous souvent de la Sainte Communion reçue ! Ce sera notre force pour observer les Commandements, pour témoigner courageusement de notre foi, pour rester forts dans les tentations et pour maintenir la communion avec Dieu.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact