Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Jean-Côme About, Commentaire de l'évangile du troisième dimanche de l'Avent A - 2

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

 

« Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? »


Cette question de Jean-Baptiste montre bien la difficulté que nous avons à accueillir le Messie tel qu’il se présente. En effet, Jean-Baptiste a prêché dans le désert pour le pardon des péchés et annonçait le jour du Jugement de Dieu par la venue du Messie. Or voilà qu’il entend que Jésus ne condamne pas les pécheurs, qu’il n’exprime pas la colère de Dieu, mais sa miséricorde. Que le jugement se fera sur la dimension de l’amour et pas simplement sur le respect de la Loi. Alors, Jean-Baptiste est désarçonné tout comme nous pouvons l’être : nous aimerions tant que la justice divine triomphe enfin et que le mal soit vaincu par une force plus puissante que lui. Nous avons du mal à accepter que seul l’amour tel que nous l’offre le Messie soit la seule arme contre ce qui dégrade si puissamment l’homme. Tout comme le Baptiste nous restons parfois trop souvent avec une mentalité d’un monde ancien où tout ne se résout que dans un équilibre de forces. Et nous réduisons la paix de Dieu à une paix humaine. Mais l’Amour n’a rien à voir avec un rapport de force ! Si j’aime dans un rapport de force alors mon amour ne tiendra jamais. 

(à suivre)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact