Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR

Eugenio Lira Rugarcia, La Pratique de la Miséricorde Aujourd'hui selon l'Enseignement de Jésus 3

dominicanus #La vache qui rumine C 2010
3. A la lumière de la Parole renforcée par les sacrements
 

En tant que disciples, nous avons besoin d'écouter sans cesse le Maître et avoir confiance en sa Parole, contenue dans la Sainte Ecriture et dans la Tradition de l'Eglise,7 parole que nous pouvons comprendre avec justesse et annoncer légitimement aidés par le Magistère, spécialement le Catéchisme de l'Eglise Catholique ou sa version brève, l'Abrégé. « Ainsi... nous aussi, nous avons une expérience de la présence du Seigneur ressuscité, authentique et personnelle... C'est notre grande joie... qui nous fait vivre et trouver le chemin vers l'avenir8 affirme le Pape.

 

« Seul celui qui reconnaît Dieu, connait la réalité et peut y répondre d'une manière adéquate et réellement humaine ».9 Nous sommes alors capables de professer et de proclamer sa Divine Miséricorde, en nous aidant aussi du Journal de sainte Faustine qu'elle écrivit sur demande du Seigneur et sur lequel Lui-même exprima: « Ma Fille, crois-tu, peut-être, avoir suffisamment écrit sur ma Miséricorde ? Ce que tu as écrit n'est qu'une goutte comparée à l'océan ».10

 

Oui ! l'infinie miséricorde de Dieu se manifeste pleinement en Jésus Christ, qui nous unit à lui- même dans la liturgie afin que le Père, avec l'aide de l'Esprit Saint , nous bénisse; tandis que nous l'adorons et le remercions, nous grandissons dans l'unité et nous sommes fortifiés pour témoigner au monde de son amour.11 Dans les sacrements, Lui-même s'agenouille devant nous et particulièrement grâce au Baptême et à la Pénitence, Il nous lave de nos péchés «pour que nous puissions être admis à la table de Dieu »12 comme a dit le Pape.

 

« Oh Jésus Hostie – écrivit sainte Faustine - .... Tu me donnes la force d'avancer toujours, de conquérir le ciel... et de garder en mon coeur l'amour pour ceux qui m'abreuvent de contradictions et de mépris. Avec Ta grâce, on peut tout... si je n'avais pas l'Eucharistie, je n'aurais pas la force de poursuivre le chemin que Tu m'as indiqué »13

 

« Le Dimanche est le jour de la Résurrection; c'est le jour des chrétiens; c'est notre jour »14 disait saint Jérôme. « Le Dimanche – écrivit le Serviteur de Dieu Jean-Paul II – est une invitation à revivre l'expérience des disciples d'Emmaüs, qui sentaient « leur coeur brûler » tandis que le Ressuscité s'approchait d'eux et cheminait avec eux tout en leur expliquant les Ecritures et se révélant en rompant le pain » (Lc 24, 32-35)15 Combien avons- nous besoin que nos coeurs brûlent à nouveau, lorsqu'ils se sont refroidis par suite des crises, des maladies, des problèmes et des deuils ! « Dans toutes ces souffrances et des combats, je n'ai pas abandonné la Sainte Communion » commente sainte Faustine,16 nous donnant ainsi l'exemple de ce que nous devons faire, conscients de ce que, en ces moments, dans l'Eucharistie Jésus nous répète: «Venez à Moi » (Mt. 11, 28). C'est pourquoi, nous les apôtres de la Divine Miséricorde nous devons nous appliquer à améliorer les célébrations eucharistiques dans nos communautés, tout en observant les normes liturgiques.


 

7 Auteurs qui vont de l'époque des apôtres jusqu'au VIII siècle parmi lesquels on distingue saint Clément de Rome, saint Ignace d'Antioche, saint Ambroise, saint Augustin, saint Jérôme, saint Grégoire, saint Basile, saint Grégoire de Nazianze, saint Jean Chrysostome et saint Athanase.
8 BENOÎT XVI, audience, 3 Mai 2006.
9 BENOÎT XVI, discours inaugural à la V° CELAM, Aparecida, Brésil, 13 Mai 2007, n.3.

10 KOWALSKA Faustine, « Journal de la Divine Miséricorde », op.cit., n.1273.
11 Cfr. Abrégé du Catéchisme de l'Eglise Catholique, nn. 221 et 223.
12 BENOÎT XVI, homélie de la Sainte Messe in Cena Domini, 13 Avril 2006.
13 KOWALSKA Faustine, « Journal de la Divine Miséricorde », op.cit., nn. 1620, 91.
14 SAINT JERÔME, « In die dominica Paschae II », 52.CCL 78, 550.
15 JEAN-PAUL II, Lettre Apostolique « Dies Domini », n., 1.
16 KOWALSKA Faustine, « Journal de la Divine Miséricorde », op.cit., n.105.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact