Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

A. Loyer, Voici l'Agneau de Dieu - 6. Le corps

dominicanus #La vache qui rumine B 2009
Notre foi chrétienne est marquée par le corps : Dieu s'est fait chair, il a pris corps ; Jésus offre son corps pour le salut du monde ; ce sacrifice est renouvelé dans l'eucharistie où nous recevons le corps du Christ ; en communiant à son corps, nous sommes appelés à devenir ce que nous recevons ; cette vocation particulière propre à chacun s'accomplit dans l'Église et construit le Corps du Christ.

Nous pouvons alors entendre Paul, dans la première lettre aux Corinthiens, nous dire : « Votre corps est le temple de l'Esprit Saint… » La spiritualité chrétienne est incarnée, loin de tout ésotérisme fumeux. C'est en vivant pleinement notre condition humaine, corporelle, que nous rencontrons Dieu. Notre corps est la porte d'entrée pour vivre la rencontre avec Dieu car Dieu se rend présent dans son corps, dans notre corps, par son Esprit.


Il n'est donc pas étonnant que la maladie ou le handicap, qui blessent le corps, soient souvent occasion de rencontre avec Dieu. Le corps est lieu d'expérience spirituelle : le sacrement des malades rappelle que c'est dans ce corps blessé, souffrant et meurtri que paradoxalement le salut de Dieu peut se manifester.


Notre société occidentale est mal à l'aise avec le corps : on lui voue un véritable culte ; on l'étale sans pudeur ; on le cache et on le rejette quand il est laid, vieux ou handicapé. Notre foi chrétienne ne peut que réaffirmer la dignité du corps comme lieu même de la rencontre avec Dieu, que ce corps soit en devenir ou agonisant, jeune ou défiguré. Suivre l'Agneau de Dieu, c'est aussi pouvoir tenir cela. Les chrétiens sauront-ils faire entendre leur spécificité et dire avec saint-Paul : « Rendez grâce à Dieu dans votre corps » ?



Esprit et Vie, n° 139, décembre 2005, 1re quinzaine, p. 36-37
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
HAHAHAHA Merci, je n'ai jamais autant ris! En arrivant ici je me suis dit: pfff encore un autre blog chrétien, mais bon celui-ci n'a pas l'air trop méchant. Et puis je vois en haut à droite que vous boycottez Internet Explorer parceque Bill Gates finance des causes impies! Oubliez vous qu'il finance aussi des organistions de charité, d'aide aux enfants, et autes?  Alors au lieu d'invoquer une raison bidon, dites juste que firefox est mieux qu'internet explorer, a de nombreux avantages. Donnez un exemple: les téléchargements se font automatiquement dans un dossier spécial, nous évitant ainsi de devoir tout sauvegarder temporairement.
Répondre
D

Cher Eni,

Que Firefox soit intrinsèquement meilleur que IE, j'en suis tout à fait d'accord. Mais tu oublies que tu n'es pas sur un blog d'études comparatives de navigateurs, mais sur un blog d'homélies
catholiques. C'est en raison de ma foi - et, plus simplement, de mon humanité - que je dénonce le financement de campagnes d'avortement par Bill Gates. Ce n'est donc pas du tout une "raison
bidon".

Qu'il finance par ailleurs également des organisations caritatives n'enlève rien à l'horreur du massacre des innocents. Les plus grands criminels avaient aussi leurs moments de bonté.


Facebook Twitter RSS Contact