Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21 LA PLUPART DES ILLUSTRATIONS DE CE BLOG SONT TIRÉES DE https://www.evangile-et-peinture.org/ AVEC LA PERMISSION DE L'AUTEUR 2 968 Articles 1 000 656 Visites 2 502 274 Pages vues

Ariane Bilheran : « La crise sanitaire est un prétexte pour exercer une domination sur l’humanité »

dominicanus #actualités
https://www.arianebilheran.com/

https://www.arianebilheran.com/

Ariane Bilheran est normalienne (Ulm), psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, chargée de cours à l'Université, auteur, conférencière, consultante.

Auteur de plus de vingt-cinq ouvrages, ses domaines d'expertise sont le harcèlement, la paranoïa, les déviances du pouvoir et la reprise de son pouvoir personnel.

 

Dans le contexte actuel que je n'ai pas besoin de vous préciser, je vous propose de l'écouter dans une vidéo (1 heure, 18 minutes), et de la lire dans un article (16 minutes de lecture).

 

Libre à vous d'approfondir sa riche bibliographie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Totalitarisme, idéologie et paranoïa

Dernière mise à jour : oct. 24

 

 

Symposium international de santé mentale organisé au Portugal par la Aliança Saúde Portugal, au sujet de la pandémie de peur actuelle propagée dans l'humanité.

 
 
 

 

 

 

Article écrit pour approfondir certains thèmes investigués.

 

 

 

Préambule

 
 
 

Bonjour à tous,

 

Je vous remercie pour votre invitation à ce symposium international. En préambule, je souhaiterais inscrire ma participation sous l’égide de deux citations, la première d’Arthur Koestler, dans son roman Le Zéro et l’Infini :

 
 
 

« Nous avons poussé si loin la logique dans la libération des êtres humains des entraves de l’exploitation industrielle, que nous avons envoyé environ dix millions de personnes aux travaux forcés dans les régions arctiques et dans les forêts orientales, dans des conditions analogues à celles des galériens de l’Antiquité. Nous avons poussé si loin la logique, que pour régler une divergence d’opinions, nous ne connaissons qu’un seul argument : la mort. »

 
 
 

Et la seconde d’Hannah Arendt, dans La nature du totalitarisme (Understanding and Politics, on the nature of totalitarianism, religion and politics) :

 

« Bien des gens affirment qu’on ne saurait combattre le totalitarisme sans le comprendre. Ce n’est heureusement pas vrai car, autrement, notre situation serait sans espoir. »

 

Lire la suite ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact