Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

La France, le triple A, la campagne présidentielle et la foi. Un peu d'histoire (1)

dominicanus #actualités

Que la France ait perdu son triple A, cela a fait couler déjà beaucoup d'encre depuis hier, surtout dans le cadre de la campagne présidentielle, où chaque candidat tente de tirer les marrons du feu aux dépens des autres candidats. Mais que la France ait perdu la foi, cela ne les émeut guère, les faiseurs d'opinion non plus.

Le Père Bernard Peyrous, historien et promoteur de la cause de béatification de Marthe Robin (Vie de Marthe Robin, Editions de l'Emmanuel/Editions Foyer de Charité, p. 116-117) écrit à propos de la première rencontre entre Marthe et le Père Finet:

 

vie-marthe-robin.jpg



"... La France est, depuis 1638, consacrée à la Vierge Marie. Elle en est la reine et la patronne. Or la France n'est pas, aux yeux de Marthe, de l'abbé Finet, de bien des catholiques de l'époque, un simple territoire avec une population. C'est aussi une entité spirituelle, c'est un pays qui a une mission à la fois humaine et spirituelle. Plus tard, en 1980, le pape Jean-Paul II ne dira pas autre chose au Bourget, quand il posera la question: u, fille aînée de l'Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême?' En 1936, la France est encore le soutien du catholicisme. Plus de la moitié des missionnaires du monde sont des Français (les deux tiers en 1914). Les vocations demeurent très nombreuses. Le rayonnement culturel du catholicisme français est sans égal. Mais le pays à subi, dans les périodes précédentes, une série d'épreuves. Il n'a pas surmonté les pertes de la Première Guerre mondiale. Il est intérieurement divisé, mal gouverné. Il ne sait pas où il va, alors que le nazisme est à ses portes et prépare la revanche, alors que le communisme se développe, alors que les pays anglo-saxons laissent se développer nazisme et communisme sans voir les menaces qu'ils portent en eux. Les 26 avril et 3 mai 1936, les élections législatives amèneront à la Chambre des députés une majorité de gauche et d'extrême gauche qui entreprendra des réformes sociales, mais ne réagira pas contre la montée du péril nazi. Ce sont les mêmes députés qui, quatre ans après, voteront les pleins pouvoirs au maréchal Pétain et laisseront s'installer le régime de Vichy, absolument contraire à leurs convictions initiales. On est donc en plein trouble. Aussi est-il logique, après avoir parlé de la Vierge Marie, de parler du pays qui lui est consacré, dont Marthe et l'abbé Finet sont citoyens, et dont on se demande où il va. De nouveau, nous laissons la parole à Marthe:

 



La France va descendre jusqu'au fond de l'abîme, jusqu'au point où l'on ne verra plus aucune solution humaine de relèvement. Elle restera toute seule, délaissée de toutes les autres nations qui se détourneront d'elle, après l'avoir conduite à sa perte. Elle ne restera pas longtemps dans cette extrémité. Elle sera sauvée, mais ni par les armes, ni par le génie des hommes, parce qu'il ne leur restera plus aucun moyen humain... La France sera sauvée, car le Bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge. C'est Elle qui sauvera la France et le monde...

Le Bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge et par le Saint-Esprit: ce sera la nouvelle Pentecôte, le second "avènement" du Saint-Esprit. Ce sera une ère nouvelle et à partir de ce moment se réalisera la prophétie d'Isaïe sur l'union des coeurs et l'unité des peuples... Après le nouvel "avènement" du Saint-Esprit qui se manifestera plus particulièrement en France, celle-ci réalisera vraiment sa mission de fille aînée de l'Eglise, et l'épreuve, en la purifiant, lui rendra son titre perdu.

 


(à suivre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jocelyne 20/04/2012 05:07


Merci pour cette information mon Père; il est bon en ces temps perturbés de rappeler ce que nous étions,ce que nous sommes et ce qui nous attend.Aucun ne fait allusion à ce don du ciel.Dans
tous les discours,il ne s'agit que de l'homme,Dieu n'a pas de place dans les esprits.  Merci pour cette espérance. Merci pour votre fidélité !


Je rends grace à Dieu pour votre "retour".

dominicanus 20/04/2012 18:07



UDP 



RSS Contact