Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dominicanus

Skull and Bones s’est associé à la Pilgrim Society pour lancer un faux récit concernant un complot tradi pour forcer Bergoglio à "démissionner" dans le but de détourner l’attention de ce qui se passe vraiment à Rome. Lorsqu’il y aura un successeur légitime au pape Benoît XVI, vous verrez les masques tomber et toute leur opposition contrôlée se retournera contre lui.


Quant à Mgr Gänswein, il devrait exhorter un conclave à se réunir pour élire le successeur de B16, mais il a choisi de commencer une guerre médiatique avec Bergoglio pour vendre son livre. C’est le double pic d’hypocrisie et de trahison.

 

 

Thankfully, this week will see some true Catholic spirituality and charity manifested, with two public remonstrations to be given to the College. These will be historic and, God willing, may wake some of these blind and foolish men from their sleep.
ON THE GRAVE AND RECKLESS PRESUMPTION BEING PERPETRATED BY THE COLLEGE OF CARDINALS

Écrit par fr Alexis Bugnolo (10.01/2023) - Traduction française autorisée : père Walter Covens

 

 

Dans toute controverse, il y a des opinions divergentes, mais il ne faut jamais perdre de vue, dans les controverses juridiques, quelles seraient les conséquences si l’autre partie avait raison.

 

Pour cette raison, je pense que le Collège cardinalice agit de manière tout à fait irresponsable en ne participant pas à un conclave. Ils risquent tout leur héritage en tant qu’institution sur le pari qu’en renonçant au ministerium, le pape Benoît XV a renoncé au munus pétrinien.

 

Ils parient contre Jésus Christ, le Dieu Vivant, qui déclara solennellement :

« Tu es Pierre et sur ce Rocher JE bâtirai MON Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. Je Te donne les clefs du Royaume du Soulèvement, TOUT CE QUE TU LIERAS SUR TERRE SERA LIÉ AU CIEL. »

Une déclaration qu’il a faite au sujet du droit canonique lui-même.

 

Ils se précipitent dans ce no man’s land juridique, où les anges n’osent même pas entrer, en n’accomplissant pas la Loi pontificale, Universi Dominici Gregis, qui les oblige à entrer en conclave après la mort de chaque pape, qui n’a pas renoncé au munus pétrinien.

 

Un no man’s land, parce qu’une fois qu’ils violent cette loi, il n’y a pas de retour en arrière. Ils ne pourront jamais élire un autre Pontife romain validement à nouveau, puisque la loi précise qu’ils ne peuvent le faire qu’après la mort de celui qui a reçu le munus pétrinien.

 

Alors que, s’ils entraient dans un conclave ces jours-ci, ils pourraient toujours réélire Bergoglio, de sorte qu’il a le munus pétrinien.

 

Ainsi, faire défaut maintenant est vraiment une mésaventure diabolique.

 

C’est une mésaventure diabolique, parce que pour ceux qui sont de bonne volonté ou de mauvaise volonté, dans le Collège, il y a le risque de faire partie d’une Eglise dont la tête n’est pas Pierre, et ne bénéficie donc pas de la prière du Christ. En somme, c’est de facto la volonté d’appartenir à l’Église de l’Antéchrist, qui s’oppose à Pierre et à l’Église du Christ.

 

Nous entendons souvent des catholiques déplorer l’absence de toute trace de foi surnaturelle dans la hiérarchie.  Cette folie actuelle du Collège cardinalice est le sommet et l’incarnation même de cette cécité spirituelle.

 

Heureusement, cette semaine verra une vraie spiritualité catholique et la charité manifestée, avec deux remontrances publiques à donner au Collège. Ceux-ci seront historiques et, si Dieu le veut, peuvent réveiller certains de ces hommes aveugles et insensés de leur sommeil.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article