Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

#liturgie de la parole - annee a

Lectures 9° dimanche du Temps Ordinaire A 2008

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre du Deutéronome (Dt 11, 18.26-28.32)

11
18i  Moïse disait au peuple d’Israël : « Les commandements que je vous donne, mettez-les dans votre cœur, dans votre âme. Attachez-les à votre poignet comme un signe, fixez-les comme une marque sur votre front.
26  Aujourd'hui je vous donne le choix entre la bénédiction et la malédiction :
27  bénédiction si vous écoutez les commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous donne aujourd'hui ;
28  malédiction si vous n'écoutez pas les commandements du Seigneur votre Dieu, si vous abandonnez le chemin que je vous prescris aujourd'hui, pour suivre d'autres dieux que vous ne connaissez pas.
32  Veillez à mettre en pratique les décrets et les commandements que je vous présente aujourd'hui.





Psaume (Ps 30, 3bc-4, 17.20cd, 24ab.25)

R/ C'est toi Seigneur, le rocher qui me sauve
3b  Sois le rocher qui m'abrite,
3c  la maison fortifiée qui me sauve.
04  Ma forteresse et mon roc, c'est toi :
pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.

17  Sur ton serviteur, que s'illumine ta face ; +
sauve-moi par ton amour. *
20c  Tu combles, à la face du monde,
20d  ceux qui ont en toi leur refuge.

24a  Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles : +
24b  le Seigneur veille sur les siens ; *
25  Soyez forts, prenez courage, *
vous tous qui espérez le Seigneur !



Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 3, 21-25a.28)

3
21i  Frères, tous les hommes sont dominés par le péché ; la loi de Moïse, elle, servait seulement à faire connaître le péché. Mais aujourd’hui, indépendamment de la Loi, Dieu a manifesté sa justice qui nous sauve : la Loi et les prophètes en sont déjà témoins.
22  Et cette justice de Dieu, donnée par la foi en Jésus Christ, elle est pour tous ceux qui croient. En effet, il n'y a pas de différence :
23  tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la gloire de Dieu,
24  lui qui leur donne d'être des justes par sa seule grâce, en vertu de la rédemption accomplie dans le Christ Jésus.
25a  Car Dieu a exposé le Christ sur la croix afin que, par l'offrande de son sang, il soit le pardon pour ceux qui croient en lui.
28  En effet, nous estimons que l'homme devient juste par la foi, indépendamment des actes prescrits par la loi de Moïse.



Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 7, 21-27)

7
21i  Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Il ne suffit pas de me dire : ‘Seigneur, Seigneur !’, pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.
22  Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?'
23  Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'
24  Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc.
25  La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
26  Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
27  La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »


Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés



Adoration pour la Sanctification des Prêtres - Maternité Spirituelle 2

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A

Le RÊve d’un Cardinal

 

    Le cardinal Nicolas de Cues (1401-1464), évêque de Brixen, fut non seulement un grand politicien de l’Eglise, un légat du pape célèbre et un réformateur de la vie spirituelle du clergé et du peuple au xvème siècle, mais aussi un homme de silence et de contemplation.

Dans un ‘rêve’ lui fut montrée cette réalité spirituelle qui vaut encore aujourd’hui pour tous les prêtres et pour tout homme : la puissance de l’abandon, de la prière et du sacrifice des mères spirituelles dans le secret des couvents.

                                                         

Des Mains et des Cœurs qui se sacrifient

 

« … Ils entrèrent dans une petite église séculaire ornée de mosaïques et de fresques des premiers siècles. Le cardinal eut alors une vision grandiose : des milliers de religieuses priaient dans cette petite église. Elles étaient si frêles et si recueillies qu’il y avait de la place pour toutes, bien que la communauté fut nombreuse. Les sœurs priaient, et le cardinal n’avait jamais vu prier avec une telle intensité. Elles n’étaient pas à genoux, mais debout, le regard dirigé non vers le lointain mais vers un point très proche de lui, qu’il ne pouvait pourtant pas voir lui-même. Leurs bras étaient ouverts et les mains tendues vers le ciel, dans une position d’offrande.

L’incroyable de cette vision est dans le fait que ces sœurs portaient dans leurs pauvres petites mains des hommes et des femmes, des empereurs et des rois, des villes et des pays. Parfois les mains enserraient une ville ; ou bien un pays, reconnaissable aux drapeaux nationaux, reposait sur un mur de bras qui le soutenait. Et même dans ces cas, chaque sœur était entourée de silence et discrétion. Cependant la plupart des sœurs portaient dans leurs mains un seul frère ou sœur.

Dans les mains d’une jeune et fragile religieuse, presque une enfant, le cardinal Nicolas vit le pape. On comprenait combien son fardeau lui pesait, mais son visage rayonnait de joie. Lui-même, Nicolas de Cues, évêque de Brixen, cardinal de l’Eglise romaine, reposait sur les mains d’une sœur âgée. Il se reconnaissait clairement, avec ses rides et les défauts de son âme et de sa vie. Il observait tout avec de grands yeux épouvantés, mais bientôt, sa frayeur laissait place à une béatitude indescriptible.

Son accompagnatrice, à ses côtés, chuchota : “Voyez comment sont soutenus et portés les pécheurs qui, malgré leurs péchés, n’ont pas cessé d’aimer Dieu’’. Le cardinal demanda : “Mais que se passe-t-il pour ceux qui n’aiment plus ?’’. Aussitôt, toujours accompagné de son guide, il se trouva dans la crypte de l’église où des milliers de sœurs priaient.

Alors que les premières sœurs soutenaient les personnes de leurs mains, celles-ci portaient leurs protégés dans leurs cœurs. Elles étaient profondément concentrées car il y en allait du destin éternel des âmes immortelles. “Voyez Eminence’’, fit remarquer sa conductrice, “c’est ainsi que sont soutenues les âmes qui ont cessé d’aimer. Parfois il arrive qu’elles se réchauffent à la chaleur des cœurs qui se consument pour elles, mais pas toujours. Quelquefois, à l’heure de leur mort, elles passent des mains de ceux qui veulent encore les sauver aux mains du Juge divin devant Lequel elles doivent se justifier, aussi pour le sacrifice offert pour elles. Aucun sacrifice ne demeure sans fruit, cependant qui ne cueille pas le fruit offert cultive le fruit de la ruine.’’

    Le cardinal fixa les femmes victimes volontaires. Il avait toujours connu leur existence, mais ce qu’elles représentent vraiment pour l’Eglise et pour le monde, pour les peuples et pour chaque personne, ne lui avait jamais paru aussi évident qu’en cet instant. Et il s’inclina profondément devant ces martyres de l’amour. »

 
    A partir de 550 Saben fut pendant un demi millénaire le siège épiscopal du diocèse de Brixen.

    Depuis 1685, donc depuis plus de 300 ans, le château épiscopal est devenu un monastère dans lequel jusqu’à nos jours une communauté de sœurs bénédictines vit la maternité spirituelle, en priant et se consacrant à Dieu, justement comme le cardinal Nicolas de Cues l’avait vu dans son ‘rêve’.



La bienheureuse Marie Deluil Martiny  (1841-1884)

 

Il y a 120 ans environ, dans quelques révélations privées, Jésus commençait à révéler à des personnes consacrées vivant dans un monastère ou dans le monde, son plan pour le renouveau du sacerdoce. Il confia à des mères spirituelles ce que l’on appelle « l’œuvre pour les prêtres ». Une des pionnières de cette œuvre est la bienheureuse Marie Deluil Martiny. De son grand désir, elle dit : « S’offrir pour les âmes, c’est beau et grand ! Mais s’offrir pour les âmes des prêtres … c’est tellement beau et grand qu’il faudrait avoir mille vies et mille cœurs !… Je donnerais volontiers ma vie seulement afin que le Christ puisse trouver dans les prêtres ce qu’Il attend d’eux ! Je la donnerais volontiers si un seul pouvait réaliser parfaitement le plan divin en lui ! » En effet, à seulement 43 ans, elle scella par le martyre sa maternité spirituelle. Ses dernières paroles furent : « C’est pour l’œuvre, pour l’œuvre pour les prêtres ! »



 

La vÉnÉrable Louise Marguerite Claret de la Touche (1868-1915)

 

Jésus prépara au cours de longues années la vénérable Louise Marguerite Claret de la Touche à son apostolat pour le renouveau du sacerdoce. Elle raconta que le 5 juin 1902, pendant l’adoration, le Seigneur lui apparut : « Je Le priais pour notre petit noviciat, je Lui demandais de me donner quelques âmes que je puisse former pour Lui. Alors Il me répondit : “Je te donnerai des âmes d’hommes.’’ Profondément étonnée de cette parole dont je ne comprenais pas le sens, je demeurais silencieuse cherchant à me l’expliquer. Et Jésus a repris : “Je te donnerai des âmes de prêtres.’’ Toujours plus étonnée je Lui dis : “Mon Jésus, comment feras-Tu cela ?’’ » … « Il m’a montré qu’Il a une œuvre à faire qui est de réchauffer le monde par l’amour. Et Jésus continua à expliquer Son Plan et pourquoi Il voulait s’adresser aux prêtres : ‘Il y a 19 siècles, douze hommes ont changé le monde ; ce n’étaient pas que des hommes seulement, c’étaient des prêtres ; maintenant encore, douze prêtres pourraient changer le monde. Mais il faut que ce soit de saints prêtres.’ » Par la suite, le Seigneur montra l’œuvre à Louise Marguerite. « C’est une union de prêtres, une œuvre qui englobe le monde entier », écrivit-elle. « Le prêtre qui veut remplir sa mission et proclamer la miséricorde de Dieu, doit d’abord posséder le Cœur de Jésus et être illuminé par l’amour de Son Esprit. Les prêtres devraient cultiver l’union entre eux, être un cœur et une âme, et ne jamais être une gêne l’un pour l’autre. »

    Dans son livre Le Sacré-Cœur et le Sacerdoce’’, Louise Marguerite décrivit le sacerdoce avec une telle clarté que quelques prêtres ont cru que son auteur était un de leur confrère. Un Jésuite osa même dire : « Je ne sais pas qui a écrit ce livre, mais une chose est sûre : ce n’est pas l’œuvre d’une femme. »

(clerus.org)

Lectures jour de Pâques

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre des Actes des Apôtres (Ac 10, 34a.37-43)

10
34ai  Quand Pierre arriva à Césarée chez un centurion de l'armée romaine, il prit la parole :
«
37  Vous savez ce qui s'est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean :
38  Jésus de Nazareth, Dieu l'a consacré par l'Esprit Saint et rempli de sa force. Là où il passait, il faisait le bien, et il guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon. Car Dieu était avec lui.
39  Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l'ont fait mourir en le pendant au bois du supplice.
40  Et voici que Dieu l'a ressuscité le troisième jour.
41  Il lui a donné de se montrer, non pas à tout le peuple, mais seulement aux témoins que Dieu avait choisis d'avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d'entre les morts.
42  Il nous a chargés d'annoncer au peuple et de témoigner que Dieu l'a choisi comme Juge des vivants et des morts.
43  C'est à lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en lui reçoit par lui le pardon de ses péchés. »

p-ques-2008.jpg


Psaume (Ps 117, 1-2, 3-4, 16-17, 22-23)

R/ Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, alléluia !
01  Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! *
Éternel est son amour !
02  Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour ! +

03  Que le dise la maison d'Aaron :
Éternel est son amour ! *
04  Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :
Éternel est son amour !

16  le bras du Seigneur se lève, *
le bras du Seigneur est fort ! »
17  Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :

22  La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
23  c'est là l'oeuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.


Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens (Col 3, 1-4)

3
01i  Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ. Recherchez donc les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
02  Tendez vers les réalités d'en haut, et non pas vers celles de la terre.
03  En effet, vous êtes morts avec le Christ, et votre vie reste cachée avec lui en Dieu.
04  Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 20, 1-9)

20
01  Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu'il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau.
02  Elle court donc trouver Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a mis. »
03  Pierre partit donc avec l'autre disciple pour se rendre au tombeau.
04  Ils couraient tous les deux ensemble, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.
05  En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n'entre pas.
06  Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là,
07  et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place.
08  C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut.
09  Jusque-là, en effet, les disciples n'avaient pas vu que, d'après l'Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d'entre les morts.

Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés









Lectures du 5° dimanche de Carême A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre d'Ezékiel (Ez 37, 12-14)

37
12i  Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai sortir, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
13  Vous saurez que je suis le Seigneur, quand j'ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai sortir, ô mon peuple !
14  Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous installerai sur votre terre, et vous saurez que je suis le Seigneur : je l'ai dit, et je le ferai. » Parole du Seigneur.

5-careme-A-2008.jpg


Psaume (Ps 129, 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8)

R/ Auprès du Seigneur est la grâce, la pleine délivrance
01  Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
02  Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

03  Si tu retiens les fautes, Seigneur
Seigneur, qui subsistera ? *
04  Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l'homme te craigne.

05  J'espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l'espère, et j'attends sa parole.
6a  Mon âme attend le Seigneur
6b  plus qu'un veilleur ne guette l'aurore.

7b  Oui, près du Seigneur, est l'amour ;
7c  près de lui, abonde le rachat. *
08  C'est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.


Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 8, 8-11)

8
08i  Frères, sous l’emprise de la chair, on ne peut pas plaire à Dieu.
09  Or, vous, vous n'êtes pas sous l'emprise de la chair, mais sous l'emprise de l'Esprit, puisque l'Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n'a pas l'Esprit du Christ ne lui appartient pas.
10  Mais si le Christ est en vous, votre corps a beau être voué à la mort à cause du péché, l'Esprit est votre vie, parce que vous êtes devenus des justes.
11  Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.



Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 11, 1-45)

11
01  Un homme était tombé malade. C’était Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de sa soeur Marthe.
02  (Marie est celle qui versa du parfum sur le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux. Lazare, le malade, était son frère.)
03  Donc, les deux soeurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
04  En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. »
05  Jésus aimait Marthe et sa soeur, ainsi que Lazare.
06  Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura pourtant deux jours à l'endroit où il se trouvait ;
07  alors seulement il dit aux disciples : « Revenons en Judée. »
08  Les disciples lui dirent : « Rabbi, tout récemment, les Juifs cherchaient à te lapider, et tu retournes là-bas ? »
09  Jésus répondit : « Ne fait-il pas jour pendant douze heures ? Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas, parce qu'il voit la lumière de ce monde ;
10  mais celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n'est pas en lui. »
11  Après ces paroles, il ajouta : « Lazare, notre ami, s'est endormi ; mais je m'en vais le tirer de ce sommeil. »
12  Les disciples lui dirent alors : « Seigneur, s'il s'est endormi, il sera sauvé. »
13  Car ils pensaient que Jésus voulait parler du sommeil, tandis qu'il parlait de la mort.
14  Alors il leur dit clairement : « Lazare est mort,
15  et je me réjouis de n'avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! »
16  Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) dit aux autres disciples : « Allons-y nous aussi, pour mourir avec lui ! »
17  Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.
18  Comme Béthanie était tout près de Jérusalem - à une demi-heure de marche environ -
19  beaucoup de Juifs étaient venus manifester leur sympathie à Marthe et à Marie, dans leur deuil.
20  Lorsque Marthe apprit l'arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison.
21  Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort.
22  Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas. »
23  Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
24  Marthe reprit : « Je sais qu'il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection. »
25  Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ;
26  et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
27  Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »
28  Ayant dit cela, elle s'en alla appeler sa soeur Marie, et lui dit tout bas : « Le Maître est là, il t'appelle. »
29  Marie, dès qu'elle l'entendit, se leva aussitôt et partit rejoindre Jésus.
30  Il n'était pas encore entré dans le village ; il se trouvait toujours à l'endroit où Marthe l'avait rencontré.
31  Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie, et lui manifestaient leur sympathie, quand ils la virent se lever et sortir si vite, la suivirent, pensant qu'elle allait au tombeau pour y pleurer.
32  Elle arriva à l'endroit où se trouvait Jésus ; dès qu'elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. »
33  Quand il vit qu'elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus fut bouleversé d'une émotion profonde.
34  Il demanda : « Où l'avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Viens voir, Seigneur. »
35  Alors Jésus pleura.
36  Les Juifs se dirent : « Voyez comme il l'aimait ! »
37  Mais certains d'entre eux disaient : « Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? »
38  Jésus, repris par l'émotion, arriva au tombeau. C'était une grotte fermée par une pierre.
39  Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la soeur du mort, lui dit : « Mais, Seigneur, il sent déjà ; voilà quatre jours qu'il est là. »
40  Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l'ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »
41  On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m'as exaucé.
42  Je savais bien, moi, que tu m'exauces toujours ; mais si j'ai parlé, c'est pour cette foule qui est autour de moi, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. »
43  Après cela, il cria d'une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »
44  Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »
45  Les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie et avaient donc vu ce que faisait Jésus, crurent en lui.

Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés





Lectures du 4° dimanche de Carême A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Premier livre de Samuel (1S 16, 1b.6-7.10-13a)

16
01bi  Le Seigneur dit à Samuel : « J’ai rejeté Saül. Il ne régnera plus sur Israël. Je t’envoie chez Jessé de Bethléem, car j’ai découvert un roi parmi ses fils. Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars ! »
06  Lorsqu'ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit : « Sûrement, c'est celui que le Seigneur a en vue pour lui donner l'onction ! »
07  Mais le Seigneur dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l'ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes, car les hommes regardent l'apparence, mais le Seigneur regarde le coeur. »
10  Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit : « Le Seigneur n'a choisi aucun de ceux-là.
11  N'as-tu pas d'autres garçons ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu'il ne sera pas arrivé. »
12  Jessé l'envoya chercher : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors : « C'est lui ! donne-lui l'onction. »
13a  Samuel prit la corne pleine d'huile, et lui donna l'onction au milieu de ses frères.


Psaume (Ps 22, 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6)

R/ Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer
01  Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien. *
2a  Sur des prés d'herbe fraîche,
2b  il me fait reposer.

2c  Il me mène vers les eaux tranquilles
03  et me fait revivre ; *
il me conduit par le juste chemin
pour l'honneur de son nom.

04  Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal, *
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

05  Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ; *
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

06  Grâce et bonheur m'accompagnent
tous les jours de ma vie ; *
j'habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

4-car-me-A-2008.jpg


Lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens (Ep 5, 8-14)

5
08i  Frères, autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes devenus lumière ; vivez comme des fils de la lumière,
09  or la lumière produit tout ce qui est bonté, justice et vérité -
10  et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur.
11  Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.
12  Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte d'en parler.
13  Mais quand ces choses-là sont démasquées, leur réalité apparaît grâce à la lumière,
14  et tout ce qui apparaît ainsi devient lumière. C'est pourquoi l'on chante :
Réveille-toi, ô toi qui dors,
relève-toi d'entre les morts,
et le Christ t'illuminera.

aveugle.ne-s.jpg


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 9, 1-41)

9
01i  En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance.
02  Ses disciples l'interrogèrent : « Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? »
03  Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l'action de Dieu devait se manifester en lui.
04  Il nous faut réaliser l'action de celui qui m'a envoyé, pendant qu'il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir.
05  Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »
06  Cela dit, il cracha sur le sol et, avec la salive, il fit de la boue qu'il appliqua sur les yeux de l'aveugle,
07  et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » (ce nom signifie : Envoyé). L'aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.
08  Ses voisins, et ceux qui étaient habitués à le rencontrer - car il était mendiant - dirent alors : « N'est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? »
09  Les uns disaient : « C'est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c'est quelqu'un qui lui ressemble. » Mais lui affirmait : « C'est bien moi. »
10  Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-il ouverts ? »
11  Il répondit : « L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, il m'en a frotté les yeux et il m'a dit : 'Va te laver à la piscine de Siloé.' J'y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j'ai vu. »
12  Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. »
13  On amène aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle.
14  Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux.
15  A leur tour, les pharisiens lui demandèrent : « Comment se fait-il que tu voies ? » Il leur répondit : « Il m'a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant je vois. »
16  Certains pharisiens disaient : « Celui-là ne vient pas de Dieu, puisqu'il n'observe pas le repos du sabbat. » D'autres répliquaient : « Comment un homme pécheur pourrait-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés.
17  Alors ils s'adressent de nouveau à l'aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu'il t'a ouvert les yeux ? » Il dit : « C'est un prophète. »
18  Les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme, qui maintenant voyait, avait été aveugle. C'est pourquoi ils convoquèrent ses parents
19  et leur demandèrent : « Cet homme est bien votre fils, et vous dites qu'il est né aveugle ? Comment se fait-il qu'il voie maintenant ? »
20  Les parents répondirent : « Nous savons que c'est bien notre fils, et qu'il est né aveugle.
21  Mais comment peut-il voir à présent, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas non plus. Interrogez-le, il est assez grand pour s'expliquer. »
22  Ses parents parlaient ainsi parce qu'ils avaient peur des Juifs. En effet, les Juifs s'étaient déjà mis d'accord pour exclure de la synagogue tous ceux qui déclareraient que Jésus est le Messie.
23  Voilà pourquoi les parents avaient dit : « Il est assez grand, interrogez-le ! »
24  Pour la seconde fois, les pharisiens convoquèrent l'homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. »
25  Il répondit : « Est-ce un pécheur ? Je n'en sais rien ; mais il y a une chose que je sais : j'étais aveugle, et maintenant je vois. »
26  Ils lui dirent alors : « Comment a-t-il fait pour t'ouvrir les yeux ? »
27  Il leur répondit : « Je vous l'ai déjà dit, et vous n'avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous m'entendre encore une fois ? Serait-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples ? »
28  Ils se mirent à l'injurier : « C'est toi qui es son disciple ; nous, c'est de Moïse que nous sommes les disciples.
29  Moïse, nous savons que Dieu lui a parlé ; quant à celui-là, nous ne savons pas d'où il est. »
30  L'homme leur répondit : « Voilà bien ce qui est étonnant ! Vous ne savez pas d'où il est, et pourtant il m'a ouvert les yeux.
31  Comme chacun sait, Dieu n'exauce pas les pécheurs, mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, il l'exauce.
32  Jamais encore on n'avait entendu dire qu'un homme ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance.
33  Si cet homme-là ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. »
34  Ils répliquèrent : « Tu es tout entier plongé dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? » Et ils le jetèrent dehors.
35  Jésus apprit qu'ils l'avaient expulsé. Alors il vint le trouver et lui dit : « Crois-tu au Fils de l'homme ? »
36  Il répondit : « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? »
37  Jésus lui dit : « Tu le vois, et c'est lui qui te parle. »
38  Il dit : « Je crois, Seigneur ! », et il se prosterna devant lui.
39  Jésus dit alors : « Je suis venu en ce monde pour une remise en question : pour que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. »
40  Des pharisiens qui se trouvaient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : « Serions-nous des aveugles, nous aussi ? »
41  Jésus leur répondit : « Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez pas de péché ; mais du moment que vous dites : 'Nous voyons !' votre péché demeure.

Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés

Lectures du 3° dimanche de Carême A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre de l'Exode (Ex 17, 3-7)

17
03i  Les fils d’Israël campaient dans le désert à Rephidim, et le peuple avait soif. Ils récriminèrent contre Moïse : « Pourquoi nous as-tu fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir de soif avec nos fils et nos troupeaux ? »
04  Moïse cria vers le Seigneur : « Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! »
05  Le Seigneur dit à Moïse : « Passe devant eux, emmène avec toi plusieurs des anciens d'Israël, prends le bâton avec lequel tu as frappé le Nil, et va !
06  Moi, je serai là, devant toi, sur le rocher du mont Horeb. Tu frapperas le rocher, il en sortira de l'eau, et le peuple boira ! » Et Moïse fit ainsi sous les yeux des anciens d'Israël.
07  Il donna à ce lieu le nom de Massa (c'est-à-dire : Défi) et Mériba (c'est-à-dire : Accusation), parce que les fils d'Israël avaient accusé le Seigneur, et parce qu'ils l'avaient mis au défi, en disant : « Le Seigneur est-il vraiment au milieu de nous, ou bien n'y est-il pas ? »
 
 
3-car-me-A-2008.jpg


Psaume (Ps 94, 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9)

R/ Aujourd'hui, ne fermons pas notre coeur, mais écoutons...
01  Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
02  Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

06  Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7a  Oui, il est notre Dieu ; +
7b  nous sommes le peuple qu'il conduit,

7d  Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8a  « Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
09  où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.




Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 5, 1-2.5-8)

5
01i  Frères, Dieu a fait de nous des justes par la foi ; nous sommes ainsi en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,
02  qui nous a donné, par la foi, l'accès au monde de la grâce dans lequel nous sommes établis ; et notre orgueil à nous, c'est d'espérer avoir part à la gloire de Dieu.
05  et l'espérance ne trompe pas, puisque l'amour de Dieu a été répandu dans nos coeurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné.
06  Alors que nous n'étions encore capables de rien, le Christ, au temps fixé par Dieu, est mort pour les coupables que nous étions. -
07  Accepter de mourir pour un homme juste, c'est déjà difficile ; peut-être donnerait-on sa vie pour un homme de bien.
08  Or, la preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 4, 5-42)

4
05i  Jésus arrivait à une ville de Samarie appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph,
06  et où se trouve le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s'était assis là, au bord du puits. Il était environ midi.
07  Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l'eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. »
08  (En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.)
09  La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi qui es Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » (En effet, les Juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.)
10  Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : 'Donne-moi à boire', c'est toi qui lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive. »
11  Elle lui dit : « Seigneur, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond ; avec quoi prendrais-tu l'eau vive ?
12  Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? »
13  Jésus lui répondit : « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ;
14  mais celui qui boira de l'eau que moi je lui donnerai n'aura plus jamais soif ; et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »
15  La femme lui dit : « Seigneur, donne-la-moi, cette eau : que je n'aie plus soif, et que je n'aie plus à venir ici pour puiser. »
16  Jésus lui dit : « Va, appelle ton mari, et reviens. »
17  La femme répliqua : « Je n'ai pas de mari. » Jésus reprit : « Tu as raison de dire que tu n'as pas de mari,
18  car tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari : là, tu dis vrai. »
19  La femme lui dit : « Seigneur, je le vois, tu es un prophète. Alors, explique-moi :
20  nos pères ont adoré Dieu sur la montagne qui est là, et vous, les Juifs, vous dites que le lieu où il faut l'adorer est à Jérusalem. »
21  Jésus lui dit : « Femme, crois-moi : l'heure vient où vous n'irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père.
22  Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous adorons, nous, celui que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
23  Mais l'heure vient - et c'est maintenant - où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père.
24  Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent, c'est en esprit et vérité qu'ils doivent l'adorer. »
25  La femme lui dit : « Je sais qu'il vient, le Messie, celui qu'on appelle Christ. Quand il viendra, c'est lui qui nous fera connaître toutes choses. »
26  Jésus lui dit : « Moi qui te parle, je le suis. »
27  Là-dessus, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme. Pourtant, aucun ne lui dit : « Que demandes-tu ? » ou : « Pourquoi parles-tu avec elle ? »
28  La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens :
29  « Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Messie ? »
30  Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers Jésus.
31  Pendant ce temps, les disciples l'appelaient : « Rabbi, viens manger. »
32  Mais il répondit : « Pour moi, j'ai de quoi manger : c'est une nourriture que vous ne connaissez pas. »
33  Les disciples se demandaient : « Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger ? »
34  Jésus leur dit : « Ma nourriture, c'est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son oeuvre.
35  Ne dites-vous pas : 'Encore quatre mois et ce sera la moisson' ? Et moi je vous dis : Levez les yeux et regardez les champs qui se dorent pour la moisson.
36  Dès maintenant, le moissonneur reçoit son salaire : il récolte du fruit pour la vie éternelle, si bien que le semeur se réjouit avec le moissonneur.
37  Il est bien vrai, le proverbe : 'L'un sème, l'autre moissonne.'
38  Je vous ai envoyés moissonner là où vous n'avez pas pris de peine, d'autres ont pris de la peine, et vous, vous profitez de leurs travaux. »
39  Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause des paroles de la femme qui avait rendu ce témoignage : « Il m'a dit tout ce que j'ai fait. »
40  Lorsqu'ils arrivèrent auprès de lui, ils l'invitèrent à demeurer chez eux. Il y resta deux jours.
41  Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de ses propres paroles,
42  et ils disaient à la femme : « Ce n'est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons maintenant ; nous l'avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que c'est vraiment lui le Sauveur du monde. »



Copyright AELF - 1980 - 2007 - Tous droits réservés

Lectures du 2° dimanche de Carême Année A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre de la Genèse (Gn 12, 1-4)

12
01i  Abraham vivait alors en Chaldée. Le Seigneur lui dit : « Pars de ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai.
02  Je ferai de toi une grande nation,
je te bénirai,
je rendrai grand ton nom,
et tu deviendras une bénédiction.
03  Je bénirai ceux qui te béniront,
je maudirai celui qui te méprisera.
En toi seront bénies toutes les familles de la terre. »
04  Abram partit, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth partit avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu'il sortit de Harrane.
 2-car-me-A-2008.jpg

Psaume (Ps 32, 4-5, 18-19, 20.22)

R/ Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi !
04  Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu'il fait.
05  Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

18  Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
19  pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.

20  Nous attendons notre vie du Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
22  Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
comme notre espoir est en toi !



Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée (2Tm 1, 8-10)

1
08  N'aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n'aie pas honte de moi, qui suis en prison à cause de lui ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l'annonce de l'Évangile.
09  Car Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce. Cette grâce nous avait été donnée dans le Christ Jésus avant tous les siècles,
10  et maintenant elle est devenue visible à nos yeux, car notre Sauveur, le Christ Jésus, s'est manifesté en détruisant la mort, et en faisant resplendir la vie et l'immortalité par l'annonce de l'Évangile,



Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 17, 1-9)

17
01i  Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart, sur une haute montagne.
02  Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.
03  Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s'entretenaient avec lui.
04  Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. »
05  Il parlait encore, lorsqu'une nuée lumineuse les couvrit de son ombre ; et, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! »
06  Entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre et furent saisis d'une grande frayeur.
07  Jésus s'approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et n'ayez pas peur ! »
08  Levant les yeux, ils ne virent plus que lui, Jésus seul.
09  En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts. »


Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés


 

Lectures 1° dimanche du Carême Année A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre de la Genèse (Gn 2, 7-9; 3, 1-7a)

2
07i  Au temps où le Seigneur Dieu fit le ciel et la terre, il modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.
08  Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l'orient, et y plaça l'homme qu'il avait modelé.
09  Le Seigneur Dieu fit pousser du sol toute sorte d'arbres à l'aspect attirant et aux fruits savoureux ; il y avait aussi l'arbre de vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
3
01  Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que le Seigneur Dieu avait fait. Il dit à la femme : « Alors, Dieu vous a dit : ‘Vous ne mangerez le fruit d’aucun arbre du jardin’»
02  La femme répondit au serpent : « Nous mangeons les fruits des arbres du jardin.
03  Mais, pour celui qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : 'Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sinon vous mourrez.' »
04  Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
05  Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »
06  La femme s'aperçut que le fruit de l'arbre devait être savoureux, qu'il avait un aspect agréable et qu'il était désirable, puisqu'il donnait l'intelligence. Elle prit de ce fruit, et en mangea. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea.
7a  Alors leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus.



Psaume (Ps 50, 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17)

R/ Pitié, Seigneur, car nous avons péché
03  Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
04  Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

05  Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
6a  Contre toi, et toi seul, j'ai péché,
6b  ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

12  Crée en moi un coeur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13  Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

14  Rends-moi la joie d'être sauvé ;
que l'esprit généreux me soutienne.
17  Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

undefined

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 5, 12-19)

5
12i  Frères, par un seul homme, Adam, le péché est entré dans le monde, et par le péché est venue la mort ; et ainsi, la mort est passée en tous les hommes, du fait que tous ont péché.
13  Avant la loi de Moïse, le péché était déjà dans le monde. Certes, on dit que le péché ne peut être sanctionné quand il n'y a pas de loi ;
14  mais pourtant, depuis Adam jusqu'à Moïse, la mort a régné, même sur ceux qui n'avaient pas péché par désobéissance à la manière d'Adam. Or, Adam préfigurait celui qui devait venir.
15  Mais le don gratuit de Dieu et la faute n'ont pas la même mesure. En effet, si la mort a frappé la multitude des hommes par la faute d'un seul, combien plus la grâce de Dieu a-t-elle comblé la multitude, cette grâce qui est donnée en un seul homme, Jésus Christ.
16  Le don de Dieu et les conséquences du péché d'un seul n'ont pas la même mesure non plus : d'une part, en effet, pour la faute d'un seul, le jugement a conduit à la condamnation ; d'autre part, pour une multitude de fautes, le don gratuit de Dieu conduit à la justification.
17  En effet, si, à cause d'un seul homme, par la faute d'un seul homme, la mort a régné, combien plus, à cause de Jésus Christ et de lui seul, régneront-ils dans la vie, ceux qui reçoivent en plénitude le don de la grâce qui les rend justes.
18  Bref, de même que la faute commise par un seul a conduit tous les hommes à la condamnation, de même l'accomplissement de la justice par un seul a conduit tous les hommes à la justification qui donne la vie.
19  En effet, de même que tous sont devenus pécheurs parce qu'un seul homme a désobéi, de même tous deviendront justes parce qu'un seul homme a obéi.



Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 4, 1-11)

4
01i  Jésus, après son baptême, fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le démon.
02  Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
03  Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
04  Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
05  Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple
06  et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. »
07  Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »
08  Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire.
09  Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. »
10  Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c'est lui seul que tu adoreras. »
11  Alors le démon le quitte. Voici que des anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient.

Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés





Lectures de Noël (messe du jour)

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre d'Isaïe (Is 52, 7-10)

52
07  Comme il est beau de voir courir sur les montagnes
le messager qui annonce la paix,
le messager de la bonne nouvelle,
qui annonce le salut,
celui qui vient dire à la cité sainte :
« Il est roi, ton Dieu ! »
08  Écoutez la voix des guetteurs,
leur appel retentit,
c'est un seul cri de joie ;
ils voient de leurs yeux
le Seigneur qui revient à Sion.
09  Éclatez en cris de joie,
ruines de Jérusalem,
car le Seigneur a consolé son peuple,
il rachète Jérusalem !
10  Le Seigneur a montré la force divine de son bras
aux yeux de toutes les nations.
Et, d'un bout à l'autre de la terre,
elles verront le salut de notre Dieu.

undefined

Psaume (Ps 97, 1, 2-3ab, 3cd-4, 5-6)

R/ La terre entière a vu le Sauveur que Dieu nous donne
01  Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s'est assuré la victoire.

02  Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
3a  il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
3b  en faveur de la maison d'Israël ;

3c  la terre tout entière a vu
3d  la victoire de notre Dieu.
04  Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez ;

05  jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
06  au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !


Lettre aux Hébreux (He 1, 1-6)

1
01  Souvent, dans le passé, Dieu a parlé à nos pères par les prophètes sous des formes fragmentaires et variées ;
02  mais, dans les derniers temps, dans ces jours où nous sommes, il nous a parlé par ce Fils qu'il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes.
03  Reflet resplendissant de la gloire du Père, expression parfaite de son être, ce Fils, qui porte toutes choses par sa parole puissante, après avoir accompli la purification des péchés, s'est assis à la droite de la Majesté divine au plus haut des cieux ;
04  et il est placé bien au-dessus des anges, car il possède par héritage un nom bien plus grand que les leurs.

05  En effet, Dieu n'a jamais dit à un ange :
Tu es mon Fils,
aujourd'hui je t'ai engendré.
Ou bien encore :
Je serai pour lui un père,
il sera pour moi un fils.
06  Au contraire, au moment d'introduire le Premier-né dans le monde à venir, il dit :
Que tous les anges de Dieu
se prosternent devant lui.

No--l-jour-2007.jpg

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 1, 1-18)

1
01  Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu,
et le Verbe était auprès de Dieu,
et le Verbe était Dieu.
02  Il était au commencement auprès de Dieu.
03  Par lui, tout s'est fait,
et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans lui.
04  En lui était la vie,
et la vie était la lumière des hommes ;
05  la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée.
06  Il y eut un homme envoyé par Dieu.
Son nom était Jean.
07  Il était venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.
08  Cet homme n'était pas la Lumière,
mais il était là pour lui rendre témoignage.
09  Le Verbe était la vraie Lumière,
qui éclaire tout homme
en venant dans le monde.
10  Il était dans le monde,
lui par qui le monde s'était fait,
mais le monde ne l'a pas reconnu.
11  Il est venu chez les siens,
et les siens ne l'ont pas reçu.
12  Mais tous ceux qui l'ont reçu,
ceux qui croient en son nom,
il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu.
13  Ils ne sont pas nés de la chair et du sang,
ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme :
ils sont nés de Dieu.
14  Et le Verbe s'est fait chair,
il a habité parmi nous,
et nous avons vu sa gloire,
la gloire qu'il tient de son Père
comme Fils unique,
plein de grâce et de vérité.
15  Jean Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « Voici celui dont j'ai dit : Lui qui vient derrière moi, il a pris place devant moi, car avant moi il était. »
16  Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce :
17  après la Loi communiquée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
18  Dieu, personne ne l'a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c'est lui qui a conduit à le connaître.


Copyright AELF - 1980 - 2006 - Tous droits réservés




 

Lectures du 3° dimanche de l'Avent A

dominicanus #Liturgie de la Parole - Année A
Livre d'Isaïe (Is 35, 1-6a.10)

35
01  Le désert et la terre de la soif, qu'ils se réjouissent !
Le pays aride, qu'il exulte et fleurisse,
02  qu'il se couvre de fleurs des champs,
qu'il exulte et crie de joie !
La gloire du Liban lui est donnée,
la splendeur du Carmel et de Sarône.
On verra la gloire du Seigneur,
la splendeur de notre Dieu.
03  Fortifiez les mains défaillantes,
affermissez les genoux qui fléchissent,
04  dites aux gens qui s'affolent :
« Prenez courage, ne craignez pas.
Voici votre Dieu :
c'est la vengeance qui vient,
la revanche de Dieu.
Il vient lui-même
et va vous sauver. »
05  Alors s'ouvriront les yeux des aveugles
et les oreilles des sourds.
6a  Alors le boiteux bondira comme un cerf,
et la bouche du muet criera de joie.
10  Ils reviendront, les captifs rachetés par le Seigneur,
ils arriveront à Jérusalem dans une clameur de joie,
un bonheur sans fin illuminera leur visage ;
allégresse et joie les rejoindront,
douleur et plainte s'enfuiront.

3-avent-A-2007.jpg


Psaume (Ps 145, 7, 8, 9ab.10a)

              
R/ Viens, Seigneur, et sauve-nous !
07  il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

08  Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes,

9a  le Seigneur protège l'étranger.
9b  Il soutient la veuve et l'orphelin,
10a  D'âge en âge, le Seigneur régnera :


Lettre de saint Jacques Apôtre (Jc 5, 7-10)

5
07  Frères, en attendant la venue du Seigneur, ayez de la patience. Voyez le cultivateur : il attend les produits précieux de la terre avec patience, jusqu'à ce qu'il ait fait la première et la dernière récoltes.
08  Ayez de la patience vous aussi, et soyez fermes, car la venue du Seigneur est proche.
09  Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte.
10  Frères, prenez pour modèles d'endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.



Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 11, 2-11)

11
02  Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ. Il lui envoya demander par ses disciples :
03  « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
04  Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :
05  Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.
06  Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! »
07  Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu'êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?...
08  Alors, qu'êtes-vous donc allés voir ? un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
09  Qu'êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu'un prophète.
10  C'est de lui qu'il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de toi, pour qu'il prépare le chemin devant toi.
11  Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.


Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés

Afficher plus d'articles

<< < 10 11
RSS Contact