Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Jean-Côme About, Commentaire de l'Évangile du cinquième dimanche du temps ordinaire A - 1

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

homelie

 

 

Le Père Jean-Côme About commente l'Évangile du dimanche 6 février, cinquième du temps ordinaire. Évangile selon saint Matthieu chapitre 5, versets 13 à16.


Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :

 
« Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n'est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent. »

 

Écoutez Radio Vatican : >> RealAudioMP3

 

Lire le commentaire

 
« Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde…. » Poursuivant son enseignement devant les foules, après avoir énoncé les Béatitudes, Jésus vient définir la condition de celui qui le suit, la responsabilité qui repose sur lui et la finalité de son action qui ne peut-être qu’action de grâce. 

 
Le chrétien a pour vocation d’être un signe, en ce monde, qui renvoie à Dieu. En suivant le Christ, il fait découvrir que ce Dieu est Père et il devient lui-même signe et compréhension de la révélation. 

 
Jésus, pour nous le faire comprendre, utilise trois images simples et évidentes. Elles indiquent toutes trois quelque chose de commun. Le sel n’est pas là pour lui-même mais pour assaisonner ; la lumière n’est pas là pour elle-même mais pour éclairer son entourage ; la ville sur la montagne est élevée afin d’être visible pour d’autres et indiquer le chemin. Le privilège de chacun consiste dans la possibilité de prodiguer quelque chose à d’autres êtres. Telle est la vocation de celui qui le suit : il devient un signe. 

 

(à suivre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact