Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Jean-Côme About, Commentaire de l'Évangile du Baptême du Seigneur - 1

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

 

homelie

 

Le Père Jean-Côme About commente l'Évangile du 9 janvier, fête du baptême du Seigneur. Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu, chapitre 3, versets 13 à 17. 

 
Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui.


Écoutez Radio Vatican: >> RealAudioMP3 

Nous célébrons aujourd’hui le baptême du Christ dans le récit de l’évangile de Saint Matthieu et celui-ci nous invite à être les spectateurs de la scène. Ainsi après l’Epiphanie où ce petit enfant est reconnu par les mages étrangers, voici que nous sommes pris à témoins comme si nous assistions à la rencontre de Jean et de Jésus. 

 
« Jésus paraît sur les bords du Jourdain et il vient à Jean pour se faire baptiser ». Notre regard est ainsi focalisé sur les deux personnages, en sachant que Jean a annoncé celui qui baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Par ce fait il a acquis une importance aux yeux des témoins et voilà que Jésus se présente comme tout un chacun pour se faire baptiser.


La reconnaissance est immédiate et Jean, le précurseur, recule devant l’idée de baptiser celui qu’il annonce et qui est bien plus grand que lui. 

 
« C’est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c’est toi qui viens à moi ! »


Jean, conscient de l’importance de Jésus, ne peut supporter d’accomplir un geste qui paraît inutile puisque Jésus le fera dans la dimension divine de l’Esprit. Il touche, le premier, après Marie et Joseph, la puissance du mystère de Dieu qui ne se contente plus de s’approcher de l’homme mais qui l’ayant investi manifeste son désir de se communiquer. Car le baptême de l’Esprit est bien cette communication du mystère de l’amour de Dieu qui se révèle totalement dans la nature humaine. D’où ce recul du baptiseur : comment puis-je accomplir ce geste de salut à mon sauveur alors qu’il est prévu pour mon indignité ?

 

(à suivre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact