Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Jean-Côme About, Commentaire de l'Évangile du 6ème dimanche de Pâques

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

 

homelie

 

Le Père Jean-Côme About commente l'Évangile du dimanche 29 mai, sixième dimanche de Pâques. Évangile selon saint Jean, chapitre 14, versets 15 à 21.


A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. »


Écoutez Radio Vatican : >> RealAudioMP3 

Lire le commentaire :


En ce sixième dimanche, Jésus prépare déjà ses disciples à la séparation de l’Ascension et à la Pentecôte.


« Si vous m’aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité ».


Jésus annonce qu’il va se séparer du visible et donc qu’il va laisser ses disciples avec une autre présence de lui-même. Et la seule condition qui permet de saisir ce nouveau don de Dieu, c’est l’amour. L’amour qui nous rendra fidèles à ses commandements. Et notre joie peut-être grande de ne plus avoir à concevoir les commandements de Dieu comme un impératif qui doit s’imposer, même de force, à notre volonté mais de les envisager comme découlant naturellement de ce qui nous maintient en vie : l’amour de Dieu. Saint Augustin l’a parfaitement compris lorsqu’il s’exclamera : « Aime et fais ce que tu voudras » car si c’est l’amour véritable qui est le moteur de notre vie, alors naturellement nos actions ne pourront pas être source ou se revêtir de quelque mal que ce soit. L’amour de Dieu présidera notre vie et l’Esprit de vérité en sera le moteur.


Jésus s’est lui-même désigné comme « la vérité » dans la mesure où en lui, l’essence du Père s’est déployée parfaitement et définitivement : sa vie, sa mort et sa résurrection ont prouvé la vérité de la formule inouïe : « Dieu est amour » en le laissant accomplir son destin humain pour sauver les hommes. 


Dieu n’est qu’amour. Et pour percevoir et s’approprier pleinement cette révélation au travers de Jésus, il faut être éclairé de l’Esprit de Vérité qui vient accomplir la foi. C’est pourquoi les disciples ne pouvaient pas saisir cette vérité qu’est le Christ, avant que « l’Esprit de vérité »n’ait été envoyé sur eux .


« Ce jour -là vous comprendrez » leur dit Jésus, l’unité de l’amour entre le Père et le Fils et l’unité entre le Christ et les hommes qui aiment.


Cette unité est l’Esprit, et il la crée. 


Seulement elle exige des hommes, admis dans l’amour de Dieu, qu’ils vivent eux-mêmes totalement pour l’amour, sinon ils ne pourraient pas être introduits, par l’Esprit, dans l’amour divin.


Car la grâce contient toujours l’exigence de la recevoir avec une volonté entiere et de lui correspondre. 


C’est là, souvent, notre écueil : notre volonté désire l’amour de Dieu mais ne lui correspond pas forcement, lorsque la grâce nécessite la pratique de l’amour de Dieu. Notre intention est pure mais sa finalisation pratique nous voit réticent ou consciemment inefficace. 


Et c’est là que l’Esprit d’amour et de vérité finalise ce que notre volonté élude, car il rappelle en nous cette volonté d’accomplissement du Christ. Si réellement j’aime et je compte sur la grâce alors la paix et l’unité viendront habiter en moi si pratiquement je finalise cette intention d’amour. 


Seigneur, que ta grâce pascale me donne d’aimer « non avec des paroles et des discours, mais en actes et en vérité » Alléluia !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact