Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Congrégation pour le Clergé, Homélie pour le 2e Dimanche du Carême A

dominicanus #Homélies Année A 2010-2011

bible.jpg

 

L'expérience de la Transfiguration est une anticipation du Mystère Pascal et de l'expérience d'accomplissement que, dans le rapport avec le Christ, nous sommes tous appelés à vivre.


Dans le Messie, c’est tout l’événement historique de Dieu avec les hommes, qui passe à travers la prédilection d'Israël, qui est condensé et renouvelé. Moïse et Elie, la Loi et les Prophètes, c’est toute l'ancienne Alliance qui est comme embrassée, assumée et accomplie dans le Mystère de l'Incarnation, tendu vers la mort et la Résurrection du Christ.


La promesse faite à Abraham s'accomplit : la « Terre » que le Père nous indique est le Christ lui-même, qui vient à notre rencontre et vers lequel nous sommes appelés à aller. Appelés, justement ! La suite du Christ présume un appel, exactement comme l'expérience de la Transfiguration, qui porte en soi un profond sens d'accomplissement humain : « il nous est bon d’être ici ».


La suite du Seigneur et la route à parcourir coïncident, ensuite, en sa propre Personne. En effet, à travers l'expérience de la Transfiguration, tout, dans la vie des trois Apôtres, indique que dans le Seigneur se réalise l'histoire du peuple d'Israël, leur existence personnelle et tout le cosmos : la Loi et les Prophètes, qu’ils écoutaient avec obéissance depuis leur jeunesse, indiquent maintenant le Maître ; leur propre humanité, à travers les paroles de Pierre, ne se contient plus quand elle reconnaît une joie profonde, nouvelle et inimaginable ; Dieu le Pére lui-même leur offre, du haut de cette montagne, la Nouvelle Loi en Son Fils, le Bien-Aimé.


Par les Évangiles nous savons que c’est la dernière manifestation de la divinité du Christ, pendant sa vie terrestre. Comme pour le souligner, l'Évangéliste dit que, à la fin de cette extraordinaire théophanie, les Apôtres « levant les yeux ne virent plus personne que lui, Jésus, seul ». C'est dire qu’ils virent « seulement » sa très sainte Humanité, celle qu'ils verraient peu après transfigurée dans l'Amour incarné et crucifié.


Suivons donc nous aussi l'Humanité du Christ, sachant qu'Il nous offre au moment présent tous les instruments nécessaires pour le connaître et le suivre, puisqu'il nous a insérés dans son Église, cette compagnie humaine qui, régénérée par l'Esprit, prolonge la présence du Ressuscité dans l'histoire ; il nous a donné Pierre et les autres Apôtres, sacramentellement enracinés dans le rapport vivant avec le Seigneur, à travers lesquels Il nous offre en personne, non seulement son enseignement, mais tout lui-même, surtout dans l'Eucharistie célébrée et adorée ; la splendide Maternité de Marie Très sainte nous est donnée, en laquelle resplendit de façon parfaite la Lumière de la Résurrection du Christ.


Avec le temps, en suivant fidèlement et humblement le Seigneur, il nous sera donné de voir, dans notre propre vie, la réalisation progressive et profonde de cette transfiguration, qui s'appelle « sainteté ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact