Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Bioéthique : écrivez à vos députés !

dominicanus #actualités

Paris, le 12 mai 2011

Cher amis,

A partir du 25 mai, les députés examineront en deuxième lecture le texte du projet de loi sur la bioéthique à l'Assemblée nationale. Adoptée en première lecture par le Sénat, la nouvelle version du texte est encore plus transgressive que celle votée par l'Assemblée nationale en février : c'est un très mauvais signal donné à la majorité présidentielle.

Quelles sont ces transgressions ?

  • La levée de l'interdiction de la recherche sur l'embryon, assortie de dérogations : l'embryon humain est désormais abandonné aux laboratoires comme matériau de recherche (150000 embryons sont congelés en France), alors que les récentes découvertes montrent des alternatives possibles et prometteuses.
  • La proposition du dépistage systématique de la trisomie 21 est désormais obligatoire pour toutes les femmes enceintes, sans prendre en compte les risques de la femme (âge, antécédents familiaux). C'est la pratique eugéniste généralisée.
  • L'Assistance médicale à la procréation (AMP) est autorisée pour les couples de femmes, au mépris de l'enfant qui se voit privé de son père par la loi.
  • Le transfert post-mortem de l'embryon, qui prive délibérément l'enfant de son père.

Ces nouvelles dispositions relèvent d'un dumping éthique inacceptable et sont contraires à nos principes juridiques fondateurs dont le premier d'entre eux : la dignité due à tout être humain et en toute circonstance.

Il est URGENT de réagir auprès de vos députés pour rejeter les articles contraires au respect de l'être humain et pour proposer les alternatives qui associent éthique et progrès scientifique, comme celles que nous avons proposées dans le Dossier bleu adressé à tous les parlementaires.

Votre mobilisation est déterminante : le vote de votre député est entre vos mains.

Comment agir efficacement ?

1/ En écrivant à votre député pour lui dire que vous n'accepterez jamais que soient bafoués nos principes juridiques fondateurs. Demandez-lui de respecter chaque être humain dès le commencement de la vie, d'accueillir tout enfant porteur d'un handicap et d'assurer à chaque nouveau-né un père et une mère qui l'élève et le fasse grandir.

2/ Adressez-nous une copie de votre courrier : astrid@libertepolitique.com ainsi qu'au directeur de la communication de l'UMPPierre Chassat

Au nom de la Fondation de Service politique, soyez remerciés de votre action.

Elizabeth Montfort,
porte-parole de la Fondation de Service politique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact