Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Père Daniel Ange, Comme dessert, des mots d'enfants

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)
« L'Eucharistie, c'est Jésus qui te protège comme un petit oiseau .» Jean-Emmanuel (12 ans)

« Qu'est-ce que cela va changer pour toi de recevoir le Corps de Jésus, car il est déjà et toujours en toi? Depuis que je suis petite, j'ai dans le cœur une moyenne lumière. En mangeant le Corps de Jésus, cette lumière grandira. C'est comme pour mon corps: chaque fois que je mange, mon corps grandit. Avec Jésus c'est pareil: chaque fois que je mangerai son Corps, sa lumière grandira dans mon cœur! » (Aurélie, 5 ans)

« Tu vois, Mamie, je ne sais pas si je peux faire ma première communion, parce que je suis content que Jésus soit mort, et c'est peut-être mal. Mais si Jésus n'était pas mort, il ne serait pas ressuscité, et alors nous non plus. Je ne sais pas quoi faire ... » (Dominique, 8 ans)

« Il m'efface! Que veux-tu dire? Pour moi, il m'efface ... » (Brigitte, le jour de sa première communion)

« J'aime aller à la messe, car Jésus parle à mon cœur, et mon cœur lui parle. Je suis joyeux quand je communie, et en sortant je vois les pauvres ... » (Dominique, 15 ans, trisomique)

« Maman, je voudrais habiter ici, parce qu'ici il y a la messe ... » (Raphaël, 3 ans, en sortant de l'église qu'il visitait).

Daniel Ange, Les noces de Dieu où le pauvre est roi, Éd. Le Sarment-Fayard 1998, p. 614-615
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact