Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Conférence des évêques de France, L'initiation introduit dans l'expérience chrétienne par tout un chemin.

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)
    Entrer dans l'expérience chrétienne fait parcourir tout un itinéraire. C'est lentement et progressivement que prend chair dans une existence le dynamisme que l'Eglise reçoit de Pâques. Sur ce chemin se produisent des avancées et des reculs, des arrêts et des recommencements, des traversées du désert et des pas en avant. « La catéchèse se présente ainsi comme un processus, un itinéraire, une marche à la suite du Christ de l'Évangile, dans l'Esprit, vers le Père, entreprise pour atteindre la maturité de la foi "selon la mesure du don du Christ" (Ep 4, 7) et les possibilités et les besoins de chacun. » (Directoire général pour la catéchèse, n° 143) L'initiation est toujours un processus de maturation.

La vie de la communauté chrétienne fait partie de l'initiation.

    Entrer dans l'expérience chrétienne nécessite un « bain de vie ecclésiale ». Lorsque la communauté chrétienne se rassemble dans la diversité de ses membres, évêque, prêtres, diacres, religieux, religieuses et laïcs, lorsqu'elle confesse et célèbre son Seigneur, lorsqu'elle ouvre à la beauté de Dieu, lorsqu'elle partage les Ecritures, lorsqu'elle réfléchit sur le don de Dieu, lorsqu'elle développe en son sein des relations de fraternité, lorsqu'elle s'ouvre à la communion de l'Eglise universelle, lorsqu'elle sert la justice et qu'elle est solidaire des efforts de la cité en faveur des exclus, lorsque par la sainteté de ses membres elle témoigne de la charité du Christ, une communauté chrétienne fait pénétrer dans l'expérience chrétienne par d'innombrables facettes qui sont chacune l'expression de la présence de l'Esprit Saint en elle.

L'initiation honore le contenu de la foi et ouvre à son intelligence.

    Pour introduire dans l'expérience chrétienne, la catéchèse a besoin de s'adresser à la personne globale, à la fois au cœur et à l'intelligence, à la volonté et à la mémoire. C'est la promesse d'une nouveauté qui aujourd'hui suscite le besoin d'apprendre et de savoir. Le désir de comprendre et d'approfondir vient à celui qui a déjà goûté à la vie de foi. L'initiation appelle l'intelligence de la foi, car « celui qui a rencontré le Christ souhaite le connaître toujours plus, tout comme il souhaite connaître le dessein du Père qu'i! a révélé ». (Directoire général pour la catéchèse, n° 85) Les moments et les modalités de ces nécessaires apports de connaissances doivent s'intégrer dans le processus général de l'initiation. Chacun doit être conduit à pouvoir rendre compte de sa foi.

    L'initiation ne s'oppose donc pas à la fonction d'enseignement. Elle a une dimension didactique. En introduisant dans l'expérience que porte l'Église, elle honore un contenu objectif de la foi. Elle veillera à en donner une présentation « organique et hiérarchisée ». (Directoire général pour la catéchèse, n° 114) « Sept éléments de base la configurent : les trois étapes du récit de l'histoire du Salut, - l'Ancien Testament, la vie de Jésus- Christ et l'histoire de l'Eglise, et les quatre piliers de l'exposé -, le Symbole, les Sacrements, le Décalogue et le Notre Père. Avec ces sept pierres fondamentales, (...) il est possible de construire des édifices de diverse architecture ou ordonnancement. » (Directoire général pour la catéchèse, n° 130)

Texte national pour l'orientation de la catéchèse en France, Bayard/Cerf/Fleurus-Mame 2006, p. 39-41
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact