Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Élections présidentielles: Quelles sont les valeurs qui ne se discutent pas ?

Walter Covens #actualités
Quelles sont les valeurs qui ne se discutent pas ? Élection présidentielle : "Le vote chrétien sera décisif"
Communiqué

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, est rendue publique une importante initiative chrétienne de sensibilisation de l’électorat populaire attaché au respect des valeurs humaines : respect de la personne et de la vie, de la famille, de la liberté d’éducation... 1,6 millions de foyers reçoivent en effet depuis le 10 avril un document intitulé “Quelles sont les valeurs qui ne se discutent pas ?”. Cette prise de parole au nom de la responsabilité de l’électeur chrétien est une première en France tant par son ampleur que par son concept d'appel à la réflexion sans parti-pris. Vingt-et-un départements ont notamment fait l’objet d’une diffusion massive.

Francis Jubert, président de l’Association pour la Fondation de Service politique et initiateur de cette opération, précise : “À quelques jours d’une élection majeure, chacun doit éclairer sa conscience avec les armes de la prudence. On note, aujourd’hui, la tentation d’exclure les Églises et les croyants de la vie publique dés lors qu’ils feraient référence aux valeurs qui les animent. Il faut donc repenser l’engagement des chrétiens dans la cité et définir une nouvelle stratégie de l’action politique pour les chrétiens. Notre opération dans le cadre de la campagne présidentielle s’inscrit dans cette nouvelle démarche de cohérence. Je suis persuadé que le vote chrétien sera décisif pour cette élection.”

L’Association pour la Fondation de Service politique veut montrer, à travers cette initiative, que l’on peut unir vote de conviction et service du bien commun. Aujourd’hui, les chrétiens doivent penser et agir en responsables de la société dans sa totalité, et non en porteurs d’un message partisan. “Le vote chrétien n’est pas confessionnel, explique Philippe de Saint-Germain, délégué général de la Fondation. Les “valeurs qui ne discutent pas” ne sont pas des valeurs chrétiennes au sens strict, mais des valeurs humaines reconnues par la raison, au-delà des partis. Les chrétiens doivent être à la pointe du combat politique en faveur de leur reconnaissance et de leur mise en œuvre, avec la pédagogie et la patience nécessaires, sans les passions qui agitent souvent les batailles électorales.”

Certaines analyses donnent déjà raison à l’Association pour la Fondation de Service politique comme le sondage Ifop sur le vote catholique paru dans La Croix du 5 mars et sur le vote protestant paru dans Réforme du 5 avril. Les catholiques ne se disperseraient plus sur tout l’échiquier politique et plus ils sont pratiquants, moins ils se reconnaissent dans les programmes idéologiques les plus hostiles au respect de la vie humaine, des valeurs familiales et de la liberté d’éducation. Les protestants, eux, s’apprêteraient à vivre une véritable rupture avec leur sensibilité de gauche. La cohérence des chrétiens entre leur vote et leurs valeurs constitue une première source du renouvellement attendu de la vie politique française.

L’Association pour la Fondation de Service politique, créée en 1992, est à la fois un laboratoire d’idée et un centre de communication et d'influence de la pensée politique chrétienne. Elle propose actuellement à tous les chrétiens deux outils d’aide au discernement politique : le Guide de l’électeur chrétien 2007 et le livre de Thierry Boutet, L’Engagement des chrétiens en politique (tous deux édités par Privat). Elle édite chaque semaine la lettre électronique d’analyse de l’actualité “Décryptage” sur www.libertepolitique.com.


Ci-dessous, le communiqué de l’AFP du 10 avril.

PARIS, 10 avr 2007 (AFP) - Guide du vote chrétien à la présidentielle : envoi de 1,6 million de tracts

À moins de deux semaines de la présidentielle, une ONG chrétienne a annoncé l'envoi de 1,6 million de tracts pour rappeler aux électeurs "les valeurs qui ne discutent pas".

Dans un communiqué, l'Association pour la Fondation de Service politique, l'initiatrice, précise que l'opération, concentrée sur 21 départements, a pour but de "sensibiliser l'électorat attaché au respect des valeurs humaines".

Dans ce document, qui n'appelle à voter pour aucun candidat et est intitulé "Quelles sont les valeurs qui ne se discutent pas ?", sont énumérés notamment: "la famille, la liberté d'éducation, la paix en général et en Europe en particulier par le respect des racines chrétiennes" du continent, un "État fort au service de l'intérêt général", le partage d'une culture commune et la recherche du travail plutôt que l'"encouragement à l'assistanat", a précisé à l'AFP Philippe de Saint-Germain, délégué général de l'ONG.

"Cette prise de parole au nom de la responsabilité de l'électeur chrétien est une première en France tant par son ampleur que par son concept de comparaison des programmes", indiquent les auteurs du texte, pour lesquels "le vote chrétien sera décisif".

Francis Jubert, président de l'Association pour la Fondation de Service politique, précise que "chacun doit éclairer sa conscience avec les armes de la prudence", citant la "tentation d'exclure les Eglises et les croyants de la vie publique dès lors qu'ils feraient référence aux valeurs qui les animent".

"Aujourd'hui, les chrétiens doivent penser et agir en responsables du bien commun et non en porteurs d'un message partisan", dit encore M. Jubert, en citant de récents sondages sur les intentions de vote des catholiques et protestants.

L'Association pour la Fondation de Service politique créée en 1992 se définit comme "à la fois un laboratoire d'idée et un groupe d'influence de la pensée politique chrétienne".


Quelles sont les valeurs qui ne se discutent pas ?
Fondation de service politique

Tract diffusé par la Fondation de Service politique entre le 10 et le 13 avril 2007 auprès de 1.650.000 foyers dans 21 départements.




QUELLES SONT LES VALEURS QUI NE SE DISCUTENT PAS ?


Élection présidentielle 2007
La France silencieuse a son mot à dire


BIOETHIQUE
Recherche effrayante ou humanisée ?

Les découvertes scientifiques des dernières années
sont porteuses d’espoir mais aussi de graves
menaces. Sous la pression de lobbies puissants, les
revendications se radicalisent pour exiger la légalisation
du clonage ou les manipulations sur l’embryon...
Il faut aujourd’hui fixer des limites claires à
la recherche et maintenir coûte que coûte le respect de
la dignité de la personne humaine. Renoncerez-vous
à voter pour une politique respectueuse de toute vie humaine ?


FAMILLE
Démantèlement ou protection de la cellule familiale ?

La majorité des Français plébiscitent la famille et ont
un projet familial pour s’épanouir. Mais ils ne se reconnaissent
pas dans les déformations que certains
veulent lui imposer. Beaucoup de maux de notre société
ont pour origine une carence familiale. La lutte contre
la pauvreté et l’exclusion passe d’abord par une vraie
politique familiale fondée sur le mariage : un père,
une mère et des enfants. Renoncerez-vous à voter
pour une politique qui place la famille au cœur de la
confiance et de l’avenir ?


ÉDUCATION
Uniformité ou liberté ?

Les parents sont les premiers et ultimes éducateurs de
leurs enfants. Mais il y a trop de freins à l’exercice de cette
mission dans l’environnement social et dans le système
éducatif actuel. Il faut pouvoir librement choisir une école
sans contrainte financière ou géographique. Il faut restituer
aux enseignants leur autorité et leur liberté pédagogique.
Renoncerez-vous à voter pour une politique qualitative
de l’éducation et respectueuse de la liberté des parents ?


VIVRE ENSEMBLE
Immigration subie ou responsable ?

La France a toujours été une terre d’accueil pour les
étrangers. Mais l’intégration des nouveaux arrivants
est aujourd’hui gravement en panne ; les banlieues qui
flambent en sont le signe le plus visible. Il faut avec
courage dire la vérité et maîtriser les flux. Il faut avec
générosité intégrer ceux qui sont là et qui veulent
partager avec nous notre culture et notre citoyenneté.
Renoncerez-vous à voter pour une politique de l’immigration
limitée et responsable ?


TRAVAIL
Assistanat ou valorisation du travail ?

Trop de Français souffrent du chômage, de la précarité,
et depuis trop longtemps. L’emploi doit être une cause
nationale. Il faut libérer des carcans toutes les énergies
économiques. Les 35h obligatoires et l’assistanat sans
contrepartie pénalisent notre société. Il faut responsabiliser
tous les acteurs sociaux. Renoncerez-vous à
voter pour une politique qui donne à chacun la liberté
de travailler plus et à tous la possibilité de créer ainsi des emplois ?


PAIX
Europe technocratique ou Europe des valeurs ?

L’Europe ne peut pas rester une zone floue noyée dans
la mondialisation ; elle doit être au service de l’homme
et non sous la domination des marchés financiers. Dans
le respect de ses racines chrétiennes et de l’identité
de chaque nation, l’Europe doit reconnaître ses
frontières historiques et refuser l’entrée de la
Turquie. Renoncerez-vous à voter pour une
politique européenne conforme à vos valeurs ?


BIEN COMMUN
Promesses démagogiques ou État au service de tous ?

Aujourd’hui, l’État se soumet aux revendications
catégorielles et aux lobbies. Il faut restaurer
l’ordre public au service de l’intérêt général,
privilégier l’avenir aux satisfactions immédiates,
par exemple en dynamisant nos
espaces ruraux. Il faut moins de lois et plus
de justice. La France vit au dessus de ses
moyens : on évalue la dette publique à plus
de 41.000 euros par ménage. Il est grand
temps de redresser les comptes publics pour
ne plus reporter la charge de nos dépenses sur
nos enfants. Renoncerez-vous à voter pour une
politique responsable au service de tous ?


Attention
Vos valeurs seront-elles bien défendues
par le prochain Président ?
Le vote de l’élection présidentielle est décisif
pour vous et votre famille.
Vous appartenez à une majorité qui partage
vos valeurs. Exprimez-le !
Votre vote conditionne bien plus que
les 5 prochaines années !


Dès le 1er tour, le 22 avril, votez en conscience pour une politique conforme à vos valeurs.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact