Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Prof. Gary Devery, La relation entre homélie et catéchèse

Walter Covens #TEXTES FONDATEURS DE CE BLOG



 


 Il existe une relation essentielle entre la prédication et la catéchèse. La proclamation a toujours été l’un des principaux moyens pour communiquer la Parole de Dieu. Le kerygma, la proclamation, qui est au cœur de la prédication, précède et accompagne la catéchèse. S’il est vrai qu’il existe de nombreux moyens de communication utilisés par l’Église aujourd’hui, la « folie » de la proclamation demeure essentielle et irremplaçable. Dans cette « folie » (cf. 1Cor 1,23) le témoignage de la force du Verbe incarné, le Christ crucifié, est rendu présent, et les hommes et les femmes entament leur conversion à la foi. Cette rencontre et ce dialogue personnels avec Jésus Christ à travers la proclamation est irremplaçable ; ils provoquent dans la personne un changement du cœur et lui indiquent sa vraie demeure et sa vraie joie dans la Vérité et la Vie. Le cheminement de foi se fait ensuite à travers le catéchuménat.

 

La prédication précède la catéchèse

Le Directoire général pour la Catéchèse, constatant la situation socio-religieuse du monde d’aujourd’hui, déclare : « Dans les grandes villes… il faut faire face à la situation qui requiert une mission ad gentes et à celle qui requiert une nouvelle évangélisation » (n. 59). La proclamation, qui déclenche le cheminement de foi du catéchuménat, demeure essentielle pour l’Église, et continue à s’adresser aux milieux où la Bonne Nouvelle n’a jamais été annoncée.

 

De même, la proclamation conserve une place importante dans les pays d’ancienne tradition chrétienne où le christianisme est « culturé » et où l’on rencontre nombre de baptisés qui n’ont jamais reçu de catéchèse, restant ainsi privés d’une rencontre personnelle avec Jésus Christ et rattachés seulement marginalement à l’Église. Tant le Directoire général pour la Catéchèse au n. 258 que le Catéchisme de l’Église catholique au n. 1231 reconnaissent la nécessité d’un catéchuménat post-baptismal.

 

La prédication accompagne la catéchèse et la vie chrétienne

La vie chrétienne est un cheminement de foi. Le Directoire général pour la Catéchèse dit que le ministère de la Parole doit accompagner tout le cheminement par « la première annonce ou prédication missionnaire ; la catéchèse pré et post-baptismale ; la forme liturgique et la forme théologique ». En raison des liens étroits qui existent, dans certaines situations, entre mission ad gentes et nouvelle évangélisation, la prédication doit parfois assumer plus d’une fonction. Le Directoire constate ainsi que « la catéchèse… en même temps que sa fonction d’initiation, doit accomplir fréquemment des tâches missionnaires. L’homélie elle-même, selon les circonstances, devrait remplir la tâche de convocation et d’initiation organique » (n. 52).

Même lorsque la catéchèse a déjà conduit la communauté chrétienne à une foi mure, la prédication demeure essentielle. Le Directoire n. 57 souligne en particulier l’importance de l’homélie, qui est « la nourriture dont tout organisme adulte a besoin pour vivre ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact