Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Cardinal Charles Journet, L'apocalypse synoptique (4)

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)
    Alors, voilà donc cette première mise en scène: on voit les disciples posant quatre questions, et comment le Sauveur va répondre. En étant attentif au texte, on peut arriver à repérer qu'ils mélangent tout, parce que, pour eux, c'était sur un même plan. Mais il y a des passages où l'on voit que très certainement, il s'agit d'une part, de la fin de Jérusalem, d'autre part, de la fin du monde. Puis d'autres passages qui peuvent signifier l'un et l'autre, parce que c'est cette fin de l'Alliance, l'Alliance de Dieu avec son peuple, qui devait être éternelle, et qui sera brisée à cause de l'incompréhension de son peuple. C'est un événement terrible dans l'histoire religieuse du monde que la fin de l'Alliance de Dieu avec son peuple, et cet événement terrible est l'annonciateur d'un autre événement qui sera, d'une manière plus intense et plus universelle, la fin du monde. Événement terrible pour ceux qui se seront trouvés dans l'opposition à l'amour, et glorieux pour ceux qui entreront dans la lumière divine.

    Alors, il y a des traits qui peuvent très bien convenir à l'un et à l'autre. C'est pourquoi les exégètes, même catholiques, ont comme deux clefs pour interpréter ce passage. La première, c'est celle-ci: essayer de discerner les traits qui conviennent à la ruine de Jérusalem et ceux qui conviennent à la fin des temps. La date de l'un et ce que le Seigneur dira de l'autre; c'est la première clef qu'il faut user. Et puis, d'autres disent: - Tout se rapporte plus encore à la fin du monde qu'à la fin de Jérusalem. Nous allons voir quelques faits. Ici, cela va être la fin du monde: "Aussitôt après la détresse de ces jours-à, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les astres tomberont du ciel, les puissances des cieux seront ébranlées. Et alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel" (Mt 24, 29-30). Nous trouvons des choses semblables dans l'Apocalypse de saint Jean, c'est pourquoi je vous parle de cette apocalypse synoptique. C'était un langage symbolique courant pour signifier les catastrophes. Il y aura aussi le son de la trompette. De même qu'on annonçait par la trompette les grandes catastrophes ou les grandes joies, la nouvelle année, alors il y aura à la fin du monde le son de la trompette des anges. Ce ne sont pas des choses à prendre à la lettre. Il y a donc tout un lot d'images qui vont revenir, des images terrifiantes, les étoiles tombent comme des figues vertes. On retrouve cela aussi dans l'Apocalypse, toutes ces choses pour signifier quelque chose d'incomparablement plus grave, plus bouleversant: le sort définitif des âmes spirituelles.

    Comme au moment de Pentecôte, saint Pierre dit que le prophète Joël a dit: "Mais viendront des jours où vos fils et vos filles prophétiseront.... Et on verra la lune changée en sang" (Ac 2, 17.20; Jl 3, 1.4). Ce sont de pauvres symboles pour signifier des choses incomparablement plus graves, plus profondes, plus essentielles: les choses des rapports de Dieu avec l'homme qu'Il a créé pour L'aimer, pour qu'il soit aimé par Lui, et pour que l'homme lui retourne en échange son amour. "C'est alors que toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel avec une grande puissance et une grande majesté. Et il enverra ses anges au son de la grande trompette, ils rassembleront ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à l'autre extrémité" (Mt 24, 30-31). Et alors, il dit le sens de la fin du monde, un signe de la ruine de Jérusalem: "Apprenez du figuier une comparaison. Quand déjà ses branches sont devenues tendres et que les feuilles ont poussé, vous savez que l'été est proche. De même, vous aussi, quand vous verrez toutes ces choses arriver, sachez que c'est proche et aux portes. En vérité, je vous le dis, cette génération-là ne passera pas sans que tout cela soit arrivé. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas" (Mt 24, 32-35). Ici, le Sauveur annonce un événement qui se passera dans cette génération-là, c'est-à-dire la ruine de Jérusalem.

    Mais comme c'est dans un contexte où on vient de parler de la fin du monde, des exégètes, notamment Albert Schweitzer, et d'autres en Allemagne, et en France, Loisy, auront cette théorie: le Sauveur Jésus annonce tous ces phénomènes annonçant la fin du monde, et c'est suivi par cette phrase: "En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit accompli. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas" (Mt 24, 34-35); alors, disent-ils, cela veut dire que Jésus s'est trompé; Jésus est arrivé, il a cru être un de ces messies venu pour libérer Israël, non pas seulement au point de vue politique mais par un bouleversement bien plus considérable qui rétablirait le règne de lumière et de justice sur la terre, et il a pensé que cela allait se faire pendant le temps de sa génération; par conséquent, Jésus s'est trompé sur ce point-là, et certainement qu'il n'est pas Dieu. C'était un de ces messies, employé par l'esprit de libération temporelle et spirituelle, chez lui plus spirituelle que temporelle, annonçant que c'étaient les derniers temps de la souffrance et que venait le temps définitif. "Et cette génération ne passera pas...", et cela ne s'est pas produit, par conséquent Jésus a été un illuminé. Et nous voyons encore maintenant, pas mal de gens qui interprètent ce passage comme étant la preuve que Jésus s'est trompé.

    La réponse est celle-ci: il y a des événements qui concernent la ruine de Jérusalem; ce sera indiqué par la venue des armées romaines. Quand vous verrez les armées romaines venir, alors à ce moment-là ce sera le signe de la ruine de Jérusalem. Alors à ce moment-là, vous aurez des indications qui seront données aux habitants pour savoir ce qu'ils doivent faire, quand viendra l'investissement des armées romaines, pa Titus et Vespasien, et Jérusalem sera détruite. Alors à ce moment-là Jésus dit: "Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Priez pour que cela ne tombe pas en hiver" (Mc 13, 17-18). Pourquoi ces choses-là? Parce que quand viendront les armées romaines, le seul salut possible, ce sera de fuir de Jérusalem. Et d'aller où? Ils ont compris, les chrétiens qui se trouvaient, après la mort de Jésus, au moment de l'investissement des armées romaines, ils se sont rappelé ces choses-là, et ils ont quitté Jérusalem et sont allés de l'autre côté de la Mer Morte, à un endroit où ils ont fondé une petite ville qui a existé tout au long du Moyen Âge, et qui doit exister encore maintenant: Pella. Ils ont échappé au massacre des Romains. Alors, pourquoi: "Priez pour que cela n'arrive pas en hiver"? Parce qu'en hiver, les rivières sont débordées, et alors, si cela arrive en hiver, les femmes enceintes ne pourront pas se déplacer, et ce sera la destruction pour tous ceux qui ne s'échapperont pas, alors: "Priez!". "Malheur à celles qui seront enceintes... car il y aura une grande détresse dans le pays et une grande colère sur ce peuple. Ils tomberont au fil de l'épée et ils seront réduits en captivité parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les Genitls jusqu'à ce que le temps des nations soient accomplis" (Lc 21, 23-24).

extrait d'une série de conférences données à Genève au Centre Universitaire Catholique
du 16 octobre 1971 au 18 mars 1972 sur l'Apocalypse de saint Jean
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jocelyne 24/11/2006 12:01

Merci mon Père pour cette lumière que vous m'apportez. Je comprends mieux ce passage; pourquoi aujourd'hui? nul ne sait. Pourquoi ne reconnaissaient- ils pas Jésus comme étant Dieu, comme étant le messie? Pourquoi cet endurcissement? La Lumière se manifeste ce matin? Mes yeux semblent vouloir voir et mes oreilles s'ouvrir.

RSS Contact