Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Cardinal Journet, Les grandeurs de hiérarchie et les grandeurs de sainteté

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)
29-T.O.B.jpg    Il doit y avoir une hiérarchie: Allez, enseignez toutes les nations, baptisez-les (Mt 28, 19). Il y a donc les grandeurs de hiérarchie qui vous apportent les grandeurs de sainteté. Celui qui se trouve dans les grandeurs de hiérarchie peut n'être pas dans la grâce, alors il se perd lui-même, mais ce qu'il vous apporte, ce n'est pas ce qu'il y a dans son coeur, ce sont les richesses de Dieu. Comme le dira sainte Catherine de Sienne en parlant des prêtres. Elle pense à toutes les défections qu'il y avait de son temps, elle dira: "Ils sont les ministres du soleil", même s'ils ont dévié. Attention! n'oubliez pas qu'ils sont "les ministres du soleil". Rappelez-vous la parole de Jésus: Faites ce qu'ils disent (les choses de Dieu qu'ils disent), mais ne faites pas ce qu'ils font (Mt 23, 3). Pour eux, c'est Dieu qui se réserve de les juger, plus sévèrement bien sûr, parce qu'ils auront trahi intérieurement, par leur vie, les choses auxquelles ils continuent de croire.

    Toutes ces grandeurs de hiérarchie passeront, n'existeront plus. Il y aura les grandeurs de sainteté (...), à savoir, les options qui se font intérieurement pour la lumière ou contre la lumière, cette lutte de la lumière et des ténèbres, qui est, extérieurement, jetée au cours des siècles dans une grande bataille où s'affrontent, d'une part Satan qui envoie les Bêtes sur la terre, c'est-à-dire "les puissances temporelles déviées", et puis, d'autre part, le Christ qui envoie sur la terre "son Eglise, son Epouse". Et il l'envoie, non pas avec des armes matérielles, mais comme des agneaux au milieu des loups (Mt 10, 16). Et puis, le miracle c'est, qu'après vingt siècles, l'Eglise existe toujours.

    Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre viendront lui porter leurs trésors (Ap 21, 24). Les rois de la terre, bien sûr, seront ceux qui sont rois dans le Royaume, c'est-à-dire ceux sont le coeur aura été le plus illuminé par Dieu, ceux qui seront comme tirant après eux la masse de tous ceux qui n'auront pas dit non, ceux qui tendent la main.

    Péguy, dans un très beau passage, dit: - Qu'est-ce qu'un chrétien? Un chrétien, c'est un pauvre pécheur, mais qui prend la main. Et les grands saints, pourquoi sont-ils faits? Ils sont faits pour nous donner la main. Il dit: - Si vous prenez la main qui vous est tendue, vous êtes chrétien. Si vous ne prenez pas la main qui vous est tendue, vous pourrez avoir toutes les qualités que vous voudrez, pour moi, vous n'êtes pas chrétien. Cela veut dire que notre salut ne vient pas d'un effort que nous pourrions faire, si brillant pourrait-il paraître, mais il vient d'une mendicité. Il faut être mendiant pour être sauvé. Et les plus riches, les plus merveilleux, un saint Paul, par exemple, et après lui, un saint Thomas d'Aquin, une sainte Thérèse d'Avila, quelle richesse ils avaient! Leur grandeur, et toute leur grandeur, c'est d'avoir été des mendiants. Et plus ils ont reçu, plus ils sentent cette dépendance totale, radicale, à l'égard de Celui qui donne, et qui donne non pas en raison de nos propres mérites, mais en raison de ses miséricordes, sans lesquelles miséricordes personne de nous ne serait sauvé, mais avec lesquelles il est impossible de désespérer, quel que soit notre passé. Impossible de désespérer quand on pense à l'amour miséricordieux, à la parole de Jésus au bon larron: Aujourd'hui..., avec moi, en Paradis (Lc 23, 43). Après toute une vie désaxée, il est maintenant converti, retourné.

Extrait d'une série de conférences sur l'Apocalypse donnée à Genève du 16 octobre 1971 au 18 mars 1972
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact