Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Servais-Théodore Pinckaers, La présence du Christ et l’'actualité de ses "mystères"

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)

25-T.O.B.jpg       L'’action de l'’Esprit Saint s'’étend plus loin encore. Il n’'est pas seulement une sorte de peintre intérieur qui nous utiliserait comme des toiles pour y reproduire le Christ. Son œoeuvre première est de nous rendre le Christ réellement présent dans l'’intime de l’'âme, comme une personne est présente à une autre et la fait vivre dans la foi et l’'amour. Tel est ce qu’'on peut appeler le miracle de l’'Esprit : il comble la distance de temps et d’'espace qui nous sépare de la vie du Christ sur cette terre et le place près de nous, comme un Ami parle à son ami, comme l'’Époux converse avec l’'épouse. L’'esprit abolit, en même temps, par la miséricorde et le pardon qu'’il nous accorde, le fossé creusé par nos péchés entre Dieu et nous, entre nos misères et sa perfection. 


       Par suite, les faits et gestes, les principaux événements de la vie du Christ, ce que nous nommons ses "mystères", vont s’'actualiser pour nous par l’'action de l’'Esprit ; ils se reproduisent devant nous, en nous, comme un influx de grâce qui nous conforme à eux, lorsque nous les célébrons en Église et chaque fois qu'’en les méditant nous nous soumettons à leur rayonnement spirituel. Telle est l’'intuition de foi qui a présidé à la formation de l’'année liturgique aux premiers siècles de l’'Église ; elle en soutient encore et en fait fructifier la célébration. S. Léon le Grand exprime excellemment la liaison entre la liturgie et la vie chrétienne dans une formule simple et dense. La liturgie est à la fois "sacrement et exemple". Comme sacrement, elle nous confère la grâce du Christ et par cette grâce nous modèle à son exemple dans toute notre conduite. Ainsi l’'Esprit Saint conforme-t-il l’'Église dans son ensemble et chaque chrétien personnellement à l’'image et à l'’imitation du Christ. C’est ce que l’'épître aux Éphésiens appelle : "Constituer cet Homme parfait, dans la force de l’'âge, qui réalise la plénitude du Christ" (4, 13), ou encore : "Revêtir l'’Homme nouveau qui a été créé selon Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité" (4, 24).

       Nous pouvons conclure cette première considération. L’'imitation du Christ est la réalisation d’'une vocation : l’'initiative en appartient au Christ qui nous appelle à le suivre, et l'’artisan principal en est l’'Esprit Saint qui nous conforme au Seigneur selon l'’image que nous en présentent les Écritures, "la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, Fils de Dieu". L'’imitation du Christ a bien sa source dans la foi dont elle reçoit ses traits caractéristiques ; on ne peut l’'en séparer. La "suite" du Christ s’'accomplit dans l'’imitation du Christ. Elle produit une conformité d'’âme qui se communique et rayonne.



Servais-Théodore Pinckaers, La vie selon l’'Esprit, Éd. Saint-Paul-Cerf, 1996, p. 95
RSS Contact