Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Saint Augustin, Sermon sur les morts spirituels (1)

dominicanus #La vache qui rumine B 2009
1. Les miracles de Notre-Seigneur et Sauveur Jésus-Christ font des impressions, mais des impressions bien diverses, sur tous ceux qui en entendent le récit et qui y ajoutent foi. Les uns s'étonnent de ces prodiges corporels, mais sans y voir rien de plus grand; d'autres, au contraire, contemplent avec plus d'admiration encore dans les âmes les merveilles qu'ils voient se produire dans les corps. Le Seigneur ne dit-il pas lui-même «De même que le Père réveille les morts et leur rend la vie; ainsi le Fils donne la vie à qui il veut (Jn 5,21)?» Ce n'est pas que le Fils ressuscite des morts que ne ressuscite point le Père; le Père et le Fils ressuscitent les mêmes puisque le Père fait tout par le fils; mais c'est pour le Chrétien une preuve indubitable qu'aujourd'hui encore il ressuscite des morts. Mais, hélas! si chacun à des yeux pour voir des morts ressusciter à la manière dont est ressuscité le fils de la veuve dont il vient d'être question dans l'Evangile, il n'y a pour voir les résurrections du tueur que ceux dont le coeur est ressuscité déjà. Il est plus grand de ressusciter pour vivre toujours, que de ressusciter pour mourir de nouveau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact