Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

La toute-puissance et l'infinie bonté de notre Dieu - Homélie Ascension B

dominicanus #Homélies Année B (2008-2009)
La toute-puissance et l'infinie bonté de notre Dieu - Homélie Ascension B

Devant ses disciples les plus proches, quarante jours après sa resurrection des morts, Jésus Christ est monté, corps et âme, au ciel. Qu'est-ce que le mot Ascension veut dire exactement ?

 

Chaque année, le 15 août, nous célébrons une autre fête : l'Assomption de la Vierge Marie au ciel. Comme le dit le concile Vatican II :

 

" Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort " (LG 59 ; cf. la proclamation du dogme de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie par le Pape Pie XII en 1950 : DS 3903).

 

La différence entre le Christ et sa mère est que Jésus est monté au ciel, et que Marie a été élevée au ciel. Le Christ est Dieu, deuxième personne de la Très Sainte Trinité, qui s'est fait homme. Il est tout à la fois pleinement Dieu et pleinement homme. C'est un mystère qui nous dépasse. Marie est immaculée (sans la tache du péché originel). Elle est la Mère du Christ et est appelée à juste titre Mère de Dieu. Mais elle reste une créature et, à la différence de son Fils, ne possède pas la nature humaine. C'est pourquoi elle ne pouvait pas, comme son Fils, monter au ciel par ses propres forces. Dieu devait l'élever au ciel. C'est pourquoi elle ne pouvait pas monter au ciel par ses propres forces. Nous parlons alors de l'Assomption de la Vierge Marie.

 

Il s'en suit que l'Ascension du Christ, tout comme sa Résurrection, révèle sa divinité. Plusieurs personnes, au cours de l'histoire du salut ont été ressuscitées ou ont ressuscité des morts avec l'aide de la puissance de Dieu. Seul Jésus est ressuscité des morts par lui-même. Comme vrai Dieu, il a pouvoir sur la vie et la mort ; il est tout-puissant, comme nous le disons chaque semaine dans notre Credo. Comme vrai homme, Jésus a usé de cette toute-puissance pour conquérir la mort pour nous sauver. En associant sa nature humaine à son Ascension, il a montré que, en plus d'être tout-puissant, il est aussi tout-amour.

 

Le mystère de l'Ascension nous rappelle qu'il n'y a pas de limites à la confiance que nous pouvons faire à notre Dieu, parce qu'il n'y pas de limites à sa puissance et sa bonté.

 

 

 

 

En 1994 Hollywood a sorti un film appelé « Forrest Gump », avec Tom Hanks dans le rôle principal, rôle pour lequel il a reçu un Oscar. Le film est parfois assez vulgaire, mais il y a des éléments intéressants. A un moment donné de l'histoire, quand Forrest se sent rejeté par les personnes qu'il aime, il ressent subitement le besoin d'aller courir. Il franchit donc la porte et se met à courir sans s'arrêter. En fait, quand il rejoint l'océan et que la route s'arrête, il se retourne et court en sens inverse. Quand on lui demande pourquoi il court - « La paix dans le monde ? Le droit des femmes »  -  il répond : pour rien ». Malgré lui il va soulever une grand engouement dans tout le pays.

 

L'évènement comique et significatif qui va mettre fin à sa course se déroule en plein milieu du désert. Forrest s'arrête, et fait demi tour. La poignée de joggeurs en sueur qui l'ont suivi et chuchotent entre eux : « Chut, il va dire quelque chose. » « Je suis un peu fatigué », dit-il, « je pense que je vais retourner à la maison. » Forrest dépasse en silence le petit groupe de joggers, quand l'un d'eux demande : « Et nous, qu'est-ce qu'on fait ? »

 

Tous les hommes cherchent les réponses aux questions les plus fondamentales de la vie. Mais étant donné que notre soif de vérité et de bonheur est infinie (c'est ainsi que Dieu nous faits), aucun bien créé ne peut nous assouvir. Les personnages du film qui, sans réfléchir Forrest personnifient cette quête de sens. Le fait que leur héros les abandonne sans aucune explication illustre l'incapacité des biens de ce monde (l'argent, la renommée, la politique, le plaisir) de donner ce sens ; finalement nous nous en lassons ; elles nous laissent tomber.

 

Seul le Christ est bonté, puissance, sagesse infinie : lui seul est « la Voie, la Vérité, et la Vie » que nous cherchons tous.

 

 

Aujourd'hui l'Eglise nous invite à méditer ce grand mystère de notre foi, l'Ascension de notre Seigneur au ciel. Cette méditation doit nous inspirer une confiance renouvelée et fortifiée en Dieu. Le Christ gouverne l'univers et l'histoire. Rien de ce qui nous arrive comme difficultés, injustices, problèmes en tant que personnes, familles et collectivités n'est étranger à la connaissance de sa puissance. Il est à l'œuvre en toute chose, même s'il nous est difficile parfois de voir exactement comment.

Comme nous le rappelle la Préface de l'Ascension I : « Il ne s'évade pas de notre condition humaine : mais en entrant le premier dans le Royaume, il donne aux membres de son corps l'espérance de le rejoindre un jour. »

 

Comment pouvons-nous exprimer cette espérance, cette confiance en Dieu ? En la partageant avec les autres. Jésus n'a pas dit à ses disciples qu'il était « une des nombreuses voies, vérités et vies dans le monde ». Et aucun des fondateurs des religions du monde n'est ressuscité de morts et monté aux cieux en présence de centaines de témoins. Le Christ seul est tout-puissant, omniscient, et toute bonté. Seule sa miséricorde peut guérir les cœurs blessés par le péché et le mal. Seule sa sagesse peut défaire les nœuds spirituels que notre culture sécularisée a noués dans les esprits de notre prochain. Et nous connaissons Jésus Christ ! Nous sommes de ceux qui peuvent partager la bonne nouvelle avec ceux qui ne le connaissent pas !

 

Quand le Christ est monté au ciel, il n'a pas emporté les membres de son Eglise avec lui. Mais il leur a confié sa mission : « Allez dans le monde entier... ! », a-t-il dit au moment de monter. Cette mission qui consiste à suivre le Christ et à aider les autres à le suivre, est toujours d'actualité aujourd'hui. Elle est en nos mains, et si nous faisons de notre mieux pour y répondre, Dieu fera certainement le reste.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christiane 25/05/2009 02:19

Bonsoir Père,Marie est la mère de Dieu. Mais elle reste une créature et, à la différence de son fils, ne possède pas la nature divine (humaine) c'est pourquoi elle ne pouvait pas, comme son fils monter au ciel par ses propres forces.Que le Seigneur te bénisse, pour toutes ces nourritures.Merci PèreChristiane

RSS Contact