Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Chemin de croix présidé par Jean-Paul II, Vendredi Saint 2002

Walter Covens #la vache qui rumine (Années B - C)
PREMIÈRE STATION Jésus en agonie au Jardin des Oliviers : Ce soir, le jardin rempli d’oliviers n’offre aucun réconfort. Il fait peine à voir, ce visage écrasé à terre, déchiré par l’angoisse qui oppresse lourdement le cœur. Ils dorment, les amis choisis comme compagnons, ceux-là mêmes qui avaient promis : Nous serons toujours avec toi, Jésus. Même les promesses dorment maintenant. Tout à l’heure, après la cène, Pierre se vantait : Quand bien même tous fuiraient, moi je resterai. Mais maintenant il n’arrive même pas à garder les yeux ouverts. Ces derniers pas, Jésus devait les parcourir tout seul. La longue route de paroles et de miracles, une route si remplie de gens, l’a conduit ici : dans un coin de terre pierreux, dans une solitude immense, qui fait peur. Face à terre : rien de majestueux dans cette scène, à part la sincérité d’un homme qui reconnaît : Mon âme est triste à mourir. Lui qui calmait les eaux agitées par le vent ne peut plus maintenant se donner la paix à lui-même. La tempête, c’est l’angoisse qui ébranle son esprit et son cœur, comme elle ébranle l’esprit de millions d’hommes et de femmes, hier, aujourd’hui et demain. Le combat peut durer longtemps, et dans ce jardin il ne finira que lorsque le Fils dira à son Père : " Ce que tu veux, toi ". Une paix profonde suivra la prière. PRIÈRE : Jésus, toi qui es entré à Gethsémani plein d’angoisse et qui en es sorti l’esprit déterminé et pacifié, fortifie ceux qui sont accablés par la peur ou ébranlés par le doute. Toi qui as fait l’expérience de notre faiblesse, accorde force et espérance à tous les désespérés de la terre. Toi qui chemines chaque jour à côté de ceux qui sont écrasés par le poids de la vie, marche à côté de chacun de nous, pas à pas. À toi, Jésus, prostré sur le sol, le visage maculé de sang, honneur et gloire avec le Père et l’Esprit Saint, pour les siècles sans fin. R.Amen.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact