Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Catherine de Sienne: Comment le Saint Esprit vient à son secours (4)

dominicanus #La vache qui rumine (Année A)
    Ouvrez donc! Elargissez, brisez les coeurs endurcis de vos créatures, non à cause d'elles qui  frappent pas, mais à cause de votre infinie Bonté, mais à cause de l'amour de vos serviteurs qui frappent, en vous implorant pour eux! Donnez-leur, Père éternel! Voyez, ils sont là, à cette porte de votre Vérité, qui demandent (Ap 3,20)! Et que demandent-ils? Le sang de votre Vérité qui est elle-même la porte! Ils veulent ce sang dans lequel vous avez lavé l'iniquité (Ap 1,5) et effacé la tache du péché d'Adam. Il est à nous, ce sang, puisque vous nous en avez fait un bain! Vous ne pouvez pas, vous ne voulez pas le refuser à qui vous le demande. Donnez donc le fruit de ce sang, à vos créatures. Placez dans là balance le prix du sang de votre Fils, et que les démons de l'enfer ne puissent emporter vos brebis!

    Oh! n'est-ce pas vous, le bon Pasteur, qui nous avez donné le vrai Pasteur, votre Fils unique, qui, sur votre commandement, a donné sa vie pour tes brebis (Jn 10,11) et les a lavées dans son sang? C'est ce sang, que vous demandent vos serviteurs, avec un grand désir, en frappant à cette porte. C'est par ce sang, qu'ils vous supplient de faire miséricorde au monde, et de faire refleurir à nouveau la sainte Eglise, en lui envoyant ces fleurs embaumées, que sont les bons et saints pasteurs, pour que la bonne odeur qu'ils répandent dissipe l'infection des fleurs mauvaises et fétides. Père éternel, vous avez dit vous-même, que, pour l'amour que vous portez à vos créatures raisonnables, vous aurez égard aux prières de vos serviteurs, à leurs travaux, aux souffrances qu'ils endurent, sans avoir péché, pour faire miséricorde au monde et réformer votre Eglise! C'est la consolation qu'attendent vos serviteurs. Ne tardez donc plus à jeter sur nous le regard de votre miséricorde! Répondez-nous, ô Vous qui voulez nous répondre avant même que nous vous invoquions, répondez-nous avec la voix de votre miséricorde!


Dialogue, chapitre 25


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jocelyne V. 25/07/2008 19:24

 Mon cher Père,Merci pour ces textes encourageants qui ne font que me rappeler la Bonté du Seigneur et qui m'encouragent plus que jamais à la prière !Que Dieu continue à vous fortifier et qu'Il vous bénisse !

RSS Contact