Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Ingrid Betancourt: 'Merci à Dieu et aux soldats de ma patrie !'

dominicanus #Il est vivant !
    “Merci à Dieu et aux soldats de ma patrie !”

    On aura peu remarqué en France que le premier geste public d’Ingrid Bétancourt enfin libre, à sa descente d’avion, aura été de se signer et de s’agenouiller longuement sur le tarmac de l’aéroport avec sa mère pour remercier le Seigneur de sa libération.

    “Merci à Dieu et à la Vierge… Oui, ce moment dont j’ai tant rêvé, j’en rends grâces d’abord à Dieu et à la Très Sainte Vierge, que j’ai vraiment beaucoup priée pour ma libération… J’en rends grâces ensuite à vous tous, ici présents, parce que vous avez si longtemps prié pour moi et les autres prisonniers, comme je priais moi-même ce matin pour qu’une libération au moins soit possible aujourd’hui… Vous avez éprouvé de la compassion pour notre sort, vous nous avez mis dans votre coeur et vous avez refusé d’admettre que la seule solution consistait à attendre que les FARC veuillent bien nous libérer… J’en rends grâces enfin à l’armée, aux chers soldats de ma patrie colombienne, qui ont monté et réussi une opération militaire parfaite, exemplaire, sans aucun précédent historique dans l’histoire de notre continent… Dieu a fait ce miracle. Il nous a donné aujourd’hui ce miracle que j’entends partager avec vous tous, qui avez souffert aux côtés de ma familles et de mes enfants. Puisse cet instant de bonheur partagé ne jamais nous faire oublier qu’il s’agit vraiment d’un miracle, et que d’autres sont morts dans la nuit.”


Ceci est la photo que j'ai passé plus d'une heure en vain à chercher hier (dans la presse francophone, anglophone et hispanophone !) avant de mettre en ligne
Colombie: Ingrid Betancourt remercie d’abord Dieu pour sa libération
et que j'ai fini par trouver sur http://sedcontra.fr, que je remercie et recommande à tous mes lecteurs (avec aimable autorisation)

    Ingrid à genoux, comme on le voit ici sur notre photo, serrait symboliquement une paire de menottes entre ses deux mains jointes comme on tient son chapelet. Ces paroles, vous ne les lirez pas dans la presse française. Cette photo, il y a peu de chances aussi qu’elle y soit retenue. Regardez-la bien. Elle vous dit qu’Ingrid Betancourt, comme 95% des Colombiens, guérilleros de base inclus, reste une fidèle de l’Eglise catholique avant d’être une célébrité que s’arrachent les médias. Ele vous dit aussi combien la Colombie est fière d’avoir libéré Ingrid sans causer la mort d’un seul homme, ni donner le moindre gage aux chefs des assassins.

Hugues Kéraly
http://sedcontra.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Bart 18/07/2008 11:44

Eric Chevillard: "Ingrid Betancourt a remercié Dieu et la Vierge Marie pour le miracle de sa libération. Il paraîtrait qu’ensuite seulement elle a froncé les sourcils et les a un peu grondés pour avoir si malignement ourdi son enlèvement."http://l-autofictif.over-blog.com/article-21317161.html

dominicanus 19/07/2008 03:33


Je suppose que vous voulez plaisanter autant qu'elle !


RSS Contact