Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Les évêques d’Ile-de-France réagissent...

dominicanus #Évènements
...à propos de la campagne de communication "sexualité, contraception, avortement, mon droit, mon choix, ma liberté" qui s’affiche depuis le 18 janvier dans le métro et les gares d’Ile-de-France.

Communiqué des évêques d’Ile de France
Paris, 22 janvier 2008

Promouvoir l’avortement, c’est renoncer à nos responsabilités

L’avortement n’est pas un épisode banal de la vie d’une femme. C’est toujours une blessure et un échec, pour les femmes, les couples et la société.

Est-il responsable de la part de certains élus de soutenir une campagne de communication qui laisse croire que c’est un progrès ? Pire encore, qui en fait la promotion ?

Trop de femmes se trouvent désemparées face à une grossesse mal supportée. On ne peut présenter leur détresse comme une liberté. Des associations s’efforcent de les aider à garder leur enfant et les accompagnent, quoi qu’il arrive. Elles méritent d’être soutenues.

Au lieu de promouvoir l’avortement comme solution d’avenir, il est temps que tous participent résolument à la promotion d’une culture respectueuse de la vie et de la dignité des femmes.

Les évêques de la Province d’Ile-de-France :
Cardinal André VINGT-TROIS, Archevêque de Paris
Mgr Michel SANTIER, Evêque de Créteil
Mgr Michel DUBOST, Evêque d’Evry-Corbeil-
Mgr Gérard DAUCOURT, Evêque de Nanterre
Mgr Jean-Yves RIOCREUX, Evêque de Pontoise
Mgr Olivier de BERRANGER, Evêque de Saint-Denis
Mgr Eric AUMONIER, Evêque de Versailles
Mgr Jérôme BEAU, Evêque auxiliaire de Paris
Mgr Jean-Yves NAHMIAS, Evêque auxiliaire de Paris
Mgr Michel POLLIEN, Evêque auxiliaire de Paris

(Source : catholique-versailles.cef.fr)

Lire aussi :

À propos de la campagne d'affichage dans le métro parisien :

3103-L’avortement s’affiche dans le métro

lundi 21 janvier 2008, par admin

 

C’est une première, et un tournant. Après avoir instauré le délit d’entrave à l’IVG (qui permet d’interdire toute campagne hostile à l’avortement), le Parlement avait supprimé en 2001 celui de provocation à l’avortement, ouvrant théoriquement la porte à la publicité pro-IVG. Mais il fallait oser ce « visuel » que revendique aujourd’hui le Planning familial, accompagné de ses deux comparses habituels, l’Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (ANCIC) et la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC). Un trio aux convictions interchangeables.

Lire la suite dans France Catholique en ligne



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact