Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Semaine de Prière pour l’Unite des Chrétiens 2008 (2/3)

dominicanus #Prières

Célébration œcuménique

 

Introduction à la célébration

 

La célébration proposée rappelle la conviction religieuse américaine, profondément ancrée, de la puissance de la prière. Elle comporte des éléments de la liturgie catholique et des traits caractéristiques des liturgies des principales confessions chrétiennes, ainsi que certaines touches particulières empruntées au piétisme protestant et au pentecôtisme américains. Les ‘ Negro spirituals ’ inspirés de l’Évangile sont recommandés pour les parties chantées. La célébration comprend trois sections distinctes en relation avec la thématique des huit jours.

 

Le déroulement de la célébration

La première section commence par une litanie d’invocations de l'Esprit-Saint demandant que le don de l’unité soit accordé aux chrétiens ainsi que les dons qui conduisent à l’unité. La Parole de Dieu, dans cette première partie, est l’élément central. Le thème général des lectures est l’appel à la recherche de la volonté de Dieu accompagnée d’une prière incessante (Es 55, 6-9 ; 1 Th 5, 13b-18), en particulier, d’une prière en union avec celle du Christ pour que ses disciples soient un (Jn 17, 6-21). Le temps de prédication est suivi d’un silence et immédiatement d’une prière d’action de grâce reconnaissant avec gratitude l’œuvre de l’Esprit-Saint dans le cœur et la vie de ceux et celles qui ont contribué à la naissance et au développement de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens (voir l’introduction).

 

La deuxième section devrait être un moment où tous s’unissent pour partager les intentions de prière, faire la collecte et échanger le signe de paix. Si le signe de paix et la collecte, qui n’ont rien d’inhabituel, se situent dans cette section, c’est pour que soit soulignée leur valeur d’expressions effective de notre communion fraternelle déjà existante et de notre solidarité. Hymnes et chants doivent ici renforcer l’expression de la ‘ foi active ’ et de l’espérance que signifient ces gestes et les intercessions.

 

La troisième section est constituée de la confession de foi, de la bénédiction et de l’envoi. Le signe de la lumière y est proposé. Cette section célèbre la joie de confesser ensemble la foi au Christ ressuscité, Lumière de nos vies (Col 1, 12-20), la joie de renouveler son engagement communautaire et personnel à prier sans cesse et à agir pour l’unité des chrétiens et celle d’être pour cela même béni par le Seigneur et envoyé par lui. L’assemblée peut alors sortir de l’espace de la célébration vers l’extérieur en tenant un cierge allumé. Ce dernier exprime que les chrétiens sont appelés à la vigilance dans la prière pour l’unité, dont le Christ est la source, et dans l’action œcuménique en présence du Christ ressuscité.

 

 

Déroulement de la célébration

 

Priez sans cesse (1 Thessaloniciens 5, 17)

 

C: le célébrant
L: les lecteurs
T: tous

 

Hymne d’ouverture avec procession

Les célébrants et les personnes assurant un service liturgique peuvent entrer en procession pendant le chant de l’hymne. Il est conseillé qu’une seule d’entre elles porte une lampe à huile ou un cierge allumé qui sera déposé devant l’assemblée, par exemple sur l’autel ou la table de communion où l’on aura placé la Bible. On peut allumer d’autres cierges placés à cet endroit pendant que le chant de l’hymne se poursuit. Chacune des personnes présentes aura reçu au préalable un cierge éteint.

 

I. Accueil, invocation du Saint-Esprit et proclamation de la Parole de Dieu

 

Paroles de bienvenue

Le célébrant ou le pasteur de l’assemblée hôte souhaite la bienvenue à tous au nom de Jésus Christ notre unique Seigneur, et dit:

 

C: Invoquons ensemble l’Esprit-Saint, lumière de nos cœurs, souffle de vie et puissance du Père manifestée dans la mort et la résurrection de Jésus. Qu’il poursuive en ces temps que nous vivons son œuvre de réconciliation et de communion commencée depuis la prédication apostolique. Cette œuvre de l’Esprit, ne la reconnaissons-nous pas dans toute marche vers plus de communion dans l’amour, vers plus de réconciliation et de justice, comme dans le mouvement œcuménique et la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens depuis un siècle maintenant ?

 

L’un des célébrants présente alors brièvement cette célébration de 2008 en la situant dans le contexte du centenaire de la création par Paul Wattson, en 1908, de l’Octave de prière pour l’unité, précurseur de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

 

C: Nous commençons cette prière en invoquant l’unité du Dieu Un, Père, Fils et Saint-Esprit. Accueillons Dieu dans nos cœurs, comme Dieu nous accueille dans son cœur, par Jésus Christ notre Seigneur.
T: Amen.
C: Demandons au Père de nous envoyer les dons de son Esprit-Saint : que nos cœurs s’ouvrent à sa présence, que nous le laissions prier en nous et qu’il nous conduise en sa communion. L’unité de l'Eglise est l’œuvre de l'Esprit-Saint. Nous ne pourrons jamais la réaliser par nos propres moyens. Prions pour que l'Esprit-Saint descende sur chacun de nous, qu’il bénisse l'Eglise de Dieu avec sa grâce et nous unisse en Christ.
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Remplis nos cœurs de grâce !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Libère-nous du doute et de la méfiance !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Donne-nous la foi pour avancer !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Change nos cœurs de pierre !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Apporte la justice de Dieu à notre monde !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Aide-nous à comprendre que nous sommes sœurs et frères !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Fais tomber les murs entre nous !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Accorde-nous tes dons pour que nous les partagions !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Intercède pour nous, Esprit du Père, dont les soupirs inexprimables dépassent nos paroles !
C: Viens, Esprit-Saint !
T: Unis tous les chrétiens en Christ notre Seigneur !

 

Un hymne à l'Esprit-Saint est chanté, par exemple « Veni Creator Spiritus », « Veni Sancte Spiritus » (Taizé), ou le gospel américain « Come, Holy Spirit ».

 

C: Puisse-t-il y avoir une nouvelle et continuelle Pentecôte. Que nos Eglises s’engagent à nouveau à prier pour la pleine unité de tous les chrétiens, que nos prières s’ajoutent à un siècle de prières, « afin que tous soient un ». Nous le demandons par Jésus Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec le Père et l'Esprit-Saint, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.
T: Amen.

 

La Parole de Dieu

L: Es 55,6-9. Recherchez le Seigneur puisqu’il se laisse trouver
Ps 34, chanté ou lu avec répons. Un malheureux a appelé : le Seigneur a entendu

 

L: 1 Th 5, (12a) 13b-18 Priez sans cesse
Alléluia chanté

 

L: Jn 17, 6-21 Pour qu’il soient un

Homélie
Silence

 

Action de grâce à Dieu

Pour les dons reçus dans le mouvement œcuménique et à travers la fidélité des chrétiens à prier pour leur unité en Christ. L’assemblée peut en fonction du contexte évoquer plus explicitement les fruits du mouvement œcuménique et de la prière pour l’unité sur le plan local ou universel.

 

T: Vraiment il est bon, Dieu, notre Père,
de te dire l’émerveillement de nos cœurs.

C: Béni sois-tu pour Jésus ton Serviteur
dont le nom est invoqué par la multitude parmi les « nations ».

L1: Béni sois-tu pour le Christ, ton envoyé,
Lui qui rassemble dans l’unité tes enfants dispersés.

L2: Béni sois-tu pour ton Esprit-Saint.
Il est notre Communion et nous conduit dans l’unité d’une même foi.

L1: Béni sois-tu pour tous ceux et celles qui furent des pionniers de la recherche de l’unité
chrétienne, qu’ils soient connus comme le Père Paul Wattson et l’abbé Couturier,
ou plus anonymes : fidèles laïcs, moines et moniales,
serviteurs et servantes de l’unité chrétienne
qui ont répondu à ton appel.

L2: Béni sois-tu pour les fruits abondants de cette prière incessante
pour notre unité en Christ et s’élevant de tous les continents.

 

L1: Pendant un siècle, tu as entendu cette prière incessante aux fruits innombrables.

L2: Que ton Esprit nous encourage à persévérer dans la prière. Puissions-nous garder vivant le souvenir de la foi active de tous les saints, pionniers, théologiens et grands priants du mouvement œcuménique, de leur amour de l’Evangile et de l’Eglise.

C: Maintenant, Dieu notre Père, du fond de nos mémoires et de nos cœurs nous nous tournons vers Toi et nous t’acclamons avec tous ceux et celles que ta sainte Parole éclaire et convoque, que ton Esprit-Saint anime, et que tu désires rassembler en un seul baptême, une seule foi et une seule eucharistie pour la louange de gloire de ton Nom:

La première strophe de louange pourrait être intercalée entre chaque strophe de l’action de grâce.

Chant exprimant la louange, l’action de grâce, la glorification de Dieu. Par exemple « A toi la Gloire » ; le ‘Trisagion ’ ; le « Gloire à Dieu », etc. Certains psaumes conviennent moyennant une brève présentation : Ps 32 (33) ; Ps 33 (34) ; Ps 35 (36) (français, TOB).


 

 

II. Prières d’intercession et gestes symboliques d’unité

 

Intercessions

C: Prions le Père, par le Fils et dans l'Esprit-Saint, pour les besoins de nos églises, de notre monde et de nous-mêmes.
C: Nous prions sans cesse pour l’unité de tous les chrétiens.
T: Seigneur, aie pitié et écoute-nous !
C: Nous prions sans cesse pour les responsables de nos églises et communautés de foi, pour qu’eux aussi persévèrent dans le travail d’unité des chrétiens.
T: Christ, aie pitié et écoute-nous !
C: Nous prions pour tous les baptisés, qu’ils soient capables de prier sans jamais cesser, afin « que tous soient un... et que le monde croie ».
T: Seigneur, aie pitié et écoute-nous !
C: Pour les Eglises etcommunautés de foi qui risquent d’autres divisions et d’autres schismes, afin que soit préservée leur unité.
T: Christ, aie pitié et écoute-nous !
C: Pour les conseils d’églises partout dans le monde, au niveau national et local, afin que le travail qu’ils accomplissent ensemble soit un témoignage de l’Évangile dans le monde.
T: Seigneur, aie pitié et écoute-nous !
C: Pour les dialogues œcuméniques entre et parmi nos églises, communions et communautés de foi, afin que ce qui nous divise soit surmonté par la sagesse, la charité et la vérité.
T: Christ, aie pitié et écoute-nous !
C: Que tous les chrétiens témoignent de l’Évangile en se détournant de ce qui est destructeur pour vivre la justice, la paix et la fraternité. Pour les pauvres, les opprimés, les victimes des guerres et de la violence. Pour les cœurs brisés. Pour ceux qui sont haïs et maltraités.
T Seigneur, aie pitié et écoute-nous !
C Que le Seigneur nous écoute et réponde à nos incessantes prières, par le Christ notre Seigneur.
T Amen.

 

Le signe de paix

C: Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous.

 

T: Et avec votre esprit.

 

C: Ayant prié Dieu pour le pardon de nos péchés comme nous-mêmes nous nous pardonnons les uns les autres, échangeons à présent un signe de paix et scellons notre unité dans la prière, la foi, l’amour et l’espérance de la pleine communion.

 

Les participants échangent entre eux un signe de paix. Un hymne est chanté pendant que les participants vont reprendre leur place.

 

Offrande


III. Engagement à la vigilance dans la prière et l’action œcuménique, bénédiction et envoi

 

Allumage des cierges
(Musique instrumentale pendant le temps de l’allumage des cierges/lumignons)

 

A partir du sanctuaire, les cierges/lumignons des personnes de la première rangée de l’assemblée sont allumés et progressivement tous ceux des autres participants jusqu’à ce que la lumière se répande dans toute l’église. Quand tous les cierges sont allumés, toute l’assemblée proclame la confession de foi. Si on le désire, on pourra également utiliser le Credo de Nicée-Constantinople ou le Symbole des apôtres.

 

Confession de foi au Christ ressuscité, notre unité, lumière de nos vies

T: Avec joie, rendons grâce au Père qui nous a permis d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière. Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres et nous a transférés dans le royaume du Fils de son amour; en qui nous avons la délivrance, le pardon des péchés. Il est l'image du Dieu invisible, Premier-né de toute créature, car en lui tout a été créé, dans les cieux et sur la terre, les êtres visibles comme les invisibles, Trônes et Souverainetés, Autorités et Pouvoirs. Tout est créé par lui et pour lui, et il est, lui, par devant tout ; tout est maintenu en lui, et il est, lui, la tête du corps, qui est l’Eglise. Il est le commencement, Premier-né d'entre les morts, afin de tenir en tout, lui, le premier rang. Car il a plu à Dieu de faire habiter en lui toute la plénitude et de tout réconcilier par lui et pour lui, et sur la terre et dans les cieux, ayant établi la paix par le sang de sa croix (Col 1, 12-20).

 

Le Notre Père

Pour le Notre Père, les participants sont invités à quitter leur place et à occuper le devant ou le sanctuaire du lieu de la célébration. Si possible, on formera un ou plusieurs cercles concentriques. Selon les coutumes locales, les participants pourront se tenir par la main durant la récitation.

 

C: Unissons nos pensées, nos cœurs et nos voix à ceux de tous les chrétiens du monde entier pour réciter la prière que Jésus nous a enseignée.

 

T: Notre Père…

 

Engagement œcuménique
(chaque participant tient en main sa bougie allumée)

 

T: Seigneur nous venons de te glorifier pour la grâce que tu as déployée dans le mouvement œcuménique. Dans la joie d’être appelés à te servir dans une même recherche de l’unité des chrétiens, reconnaissant l’action de l’Esprit-Saint et l’admirable diversité des dons et des charismes destinés à être partagés, nous nous engageons à persévérer dans la prière constante pour l’unité des chrétiens et à poser entre nous des gestes concrets de réconciliation en vue de l’unité parfaite en ton Fils Jésus Christ. Amen.

 

Bénédiction

C: Quittons ce lieu, heureux d’avoir célébré ensemble et d’être appelés à ne jamais cesser de prier dans l’attente de ce grand jour où nous serons parfaitement un en Christ.
C: Le Seigneur Jésus Christ soit avec vous.
T: Et avec ton esprit.
C: (Tous les célébrants peuvent s’unir dans ces paroles). Que le Seigneur vous/nous bénisse et vous/nous garde. Que le Seigneur fasse resplendir sa face sur vous/nous et qu’il soit bienveillant à votre/notre égard. Que le Seigneur vous/nous regarde avec bonté et vous/nous accorde sa paix.
T: Amen.
C: Que le Seigneur vous bénisse au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
T: Amen.
C: Que chacun de nous aille en paix, sans jamais cesser de prier et en se réjouissant toujours dans l’espérance, sans jamais cesser de remercier Dieu.
T: Nous rendons grâce à Dieu.

 

Procession finale, cierge/lumignon allumé en main

 

Les responsables des églises locales, pasteurs, ministres, lecteurs et autres acteurs dans la liturgie, forment une procession de sortie, avec les cierges allumés. Un hymne ou un chant approprié est choisi pour la procession de sortie sur la place ou le parvis, soulignant l’engagement des chrétiens dans la mission de l’unité.

 

 

Signification du geste symbolique dans le cadre de cette célébration :

C’est comme un veilleur, dans l’attente du retour du Christ, que chaque membre de l’assemblée tient en main le cierge/lumignon allumé, signe de son engagement à prier sans cesse pour l’unité chrétienne dans l’espérance et la lumière de la foi pascale. Ce symbole souligne notre vigilance à la fois à hâter l’avènement du Seigneur (thème majeur des épîtres aux Thessaloniciens) et à prier et œuvrer pour l’unité.

 

Ce symbolisme de la lumière rappelle la célébration pascale: le Christ, notre Pâque, présent et agissant à travers l’effusion de l’Esprit-Saint, est la lumière de l’aube d’un jour nouveau pour le monde appelé désormais à renoncer aux ténèbres du péché, de la division et de la haine. N’est-ce pas dans la puissance du Christ ressuscité, incités par l’Esprit du Père, lumière de nos cœurs et souffle de nos vies, que nous sommes appelés à coopérer avec les autres chrétiens à la manifestation visible de l’unité de l’Eglise du Christ ?

Chant final

Un hymne de clôture, soulignant l’engagement des chrétiens dans la mission d’unité, par exemple «Lord You Give the Great Commission », ou « The Church’s One Foundation », ou le spiritual « There’ll be Peace in the Valley », serait approprié.

(à suivre)


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact