Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Praedicatho homélies à temps et à contretemps
Homélies du dimanche, homilies, homilieën, homilias. "C'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient" 1 Co 1,21

Sainte Thérèse de Lisieux, Lettre à Céline au sujet de Zachée (LT 137 - 1)

dominicanus #la vache qui rumine (Années B - C)
therese1.jpgAu Carmel 19 octobre 1892
 
Jésus +

    Ma Céline chérie,

    Autrefois, aux jours de notre enfance nous nous réjouissions de notre fête à cause des petits cadeaux que nous échangions naturellement. Le moindre objet avait alors à nos yeux une valeur sans égale... Bientôt la scène a changé, les ailes ayant poussé au plus jeune des oiseaux il s'est envolé loin du doux nid de son enfance, alors toutes les illusions se sont évanouies ! L'Été avait succédé au printemps, aux rêves de la jeunesse la réalité de la vie ...

    Céline, n'est-ce pas à ce moment décisif que les liens qui enchaînaient nos coeurs se sont resserrés ? Oui la séparation nous a unies d'une manière que le langage ne peut exprimer. Notre tendresse d'enfant s'est changée en union de sentiments, unité d'âmes et de pensées. Qui donc a pu accomplir cette merveille ? ... Ah ! c'est celui qui avait ravi nos coeurs. "Ce bien-aimé choisi entre mille, dont l'odeur seule de ses parfums suffit pour entraîner à sa suite. - En suivant es traces les jeunes filles parcourent légèrement le chemin." (Cant. des Cant.)

    Jésus nous a attirées ensemble quoique par des voies différentes, ensemble. Il nous a élevées au-dessus de toutes les choses fragiles de ce monde dont la figure passe. Il a mis pour ainsi dire toutes choses sous nos pieds. Comme Zachée nous sommes montées sur un arbre pour voir Jésus ... Alors nous pouvions dire avec St Jean de la Croix :
Tout est à moi, tout est pour moi, la terre est à moi, les cieux est à moi, Dieu est à moi et la Mère de mon Dieu est à moi.
    À propos de la Ste Vierge il faut que je te confie une de mes simplicités avec elle, parfois je me surprends à lui dire : "Mais ma bonne Ste Vierge, je trouve que je suis plus heureuse que vous, car je vous ai pour Mère, et vous, vous n'avez pas de Ste Vierge à aimer ... Il est vrai que vous êtes la Mère de Jésus mais ce Jésus vous nous l'avez donné tout entier ... et Lui sur la croix il vous a donnée à nous pour Mère. Ainsi nous sommes plus riches que vous puisque nous possédons Jésus et que vous êtes à nous aussi. Autrefois dans votre humilité vous souhaitiez d'être un jour la petite servante de l'heureuse Vierge qui aurait l'honneur d'être la Mère de Dieu, et voilà que moi, pauvre petite créature, je suis non pas votre servante, mais votre enfant, vous êtes la Mère de Jésus et vous êtes ma Mère." Sans doute la Ste Vierge doit rire de ma naïveté et cependant ce que je lui dis est bien vrai ! ... Céline, quel mystère que notre grandeur en Jésus ... Voilà tout ce que Jésus nous a montré en nous faisant monter sur l'arbre symbolique dont je te parlais tout à l'heure.

Thérèse de LIsieux, Oeuvres complètes, Cerf - DDB 1992, p. 451 ss.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact